Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

RODRIGUES, Paulo

[BRÉSIL] (São Paulo, 1948). Issu d’un milieu défavorisé de la grande banlieue de São Paulo, après la mort de son père, il doit quitter l’école à six ans pour aider sa mère, femme de ménage, à subvenir aux besoins d’une famille de quatre enfants. Il fera tous les métiers possibles avant de devenir dirigeant syndical dans une grande entreprise. Il a publié un recueil de nouvelles : Redemoinho (2004) et deux romans : Au bord de la ligne (À margem da linha, 2001), As vozes do sótão (2010).

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN [FICHE LIVRE]Au bord de la ligne (À margem da linha, 2001), roman, traduit du portugais (Brésil) par Philippe Poncet. [Montreuil], Éditions Folies d’encre, « Fiction », 2010, 128 pages.

Deux jeunes enfants décident de partir à la recherche de leur père, en suivant la ligne de chemin de fer : « pour marcher sur un rail, tu dois maîtriser deux choses essentielles : l’équilibre et la concentration. Découle de cette maîtrise une tension permanente, et Mano avait noté, avec son bon sens habituel, qu’elle présentait l’avantage de ne pas être distrait par le paysage. » Le plus jeune des deux frères est le narrateur et voue à son aîné, Mano, une admiration sans bornes. Suivra-t-il son frère jusqu’au bout ? Empruntera-t-il un « détour » ? Recherche du père ou du Père ? Vers quelle destination conduisent les rails ? Ce texte saisissant, ce road movie et manifeste social est surtout un roman d’apprentissage. Il s’en dégage une force d’envoûtement étrange, du réalisme magique, mais un réalisme magique dans les pas des Dickens et London, sur l’éternelle révélation douloureuse de ce que signifie naître au monde. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook