Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

ASCHER, Nelson

[BRÉSIL] (São Paulo, 1958). Nelson Ronny Ascher, né de parents juifs hongrois. Poète, critique littéraire et cinématographique, il est l’auteur de plusieurs recueils (Ponta da língua. Poemas 19781-983, 1983 ; O sonho da razão, 1993 ; Algo de sol, 1996 ; Parte Alguma. Poesia 1997-2004, 2005), d’essais politiques et polémiques pour la plupart publiés dans le quotidien A Folha de São Paulo, de nombreuses traductions de poètes russes, anglais et hongrois, et, en collaboration avec Regis Bonvicino et Michael Palmer, d’une anthologie de vingt poètes brésiliens contemporains publiée à Los Angeles (Nothing the sun could not explain, 1997).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Poèmes dans Infos Brésil n°91, 1994 ; Une anthologie immédiate, Éditions Fourbis, 1996 ; Europe n°827, 1998 ; Action poétique n°155, 1999.

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN Stup. Choix de quinze poèmes, écrits de São Paulo à Marseille, de 1984 à 2000. Traduction collective du portugais (Liliane Giraudon, Audrey Jenkinson, Yvan Mignot et al). [Marseille], CIPM (Centre international de poésie, Marseille) / Les comptoirs de la nouvelle, 2001, 26 pages.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée d'hiver

    La rentrée hivernale se veut plus concentrée du point de vue de la production que celle de septembre, déjà nettement en retrait par rapport aux années précédentes. Qu’ils scrutent l’intime ou s’emparent d’une période du passé, les écrivains contemporains affichent toujours une belle ambition littéraire qui donne au lecteur le plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles voix ou de retrouver certaines déjà plus familières et consacrées.

    6 janvier 2020

    >> Lire la suite

Facebook