Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[BRÉSIL] (Rio de Janeiro, 1941). Sérgio Andrade Santana e Silva. Étudiant à Paris en 1968. Poète, dramaturge, nouvelliste et romancier, il a publié près d’une vingtaine de livres depuis son premier recueil de nouvelles en 1969 (O sobrevivente) jusqu’au dernier en 2012 (Páginas sem glória).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « La mort du peintre surréaliste » (« A Morte do Pintor Surrealista »), nouvelle extraite du recueil Notas de Manfredo Rangel, repórter (1973), traduite du portugais (Brésil) par Luiz Carlos de Brito, dans Lettre internationale n°20, 1989.

* « Un crime délicat » (« Um crime delicado »), extrait du roman éponyme (1997), traduit du portugais (Brésil) par Florent Kohler, suivi de « Note sur la dialectique de l’imaginaire et la question de l’identité dans Un crime délicat, de Sérgio Sant’Anna », par Florent Kohler, dans La Postmodernité au Brésil, Vericuetos, 1998.

* « En contemplant les jeunes filles de Balthus » (« Contemplando as meninas de Balthus »), nouvelle extraite du recueil O vôo da madrugada (2003), traduite du portugais (Brésil) par Julien Nicoud, dans la Nouvelle Revue Française n°573, 2005.

* « Un conte (un non-conte), je vous le conte ? » (« Un conto abstrato »), nouvelle traduite du portugais (Brésil) par Jacqueline Penjon, dans Missives n°251, 2008. 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée d'hiver

    La rentrée hivernale se veut plus concentrée du point de vue de la production que celle de septembre, déjà nettement en retrait par rapport aux années précédentes. Qu’ils scrutent l’intime ou s’emparent d’une période du passé, les écrivains contemporains affichent toujours une belle ambition littéraire qui donne au lecteur le plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles voix ou de retrouver certaines déjà plus familières et consacrées.

    6 janvier 2020

    >> Lire la suite

Facebook