Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

SAVARY, Olga

[BRÉSIL] (Belém, État du Pará, 1933). Olga Augusta Maria Savari. Née d’un père russe et d’une mère brésilienne. Elle a publié une quinzaine de recueils de poèmes, de Espelho provisório (1970) à Repertório Selvagem. Poesia reunida (1998), ainsi qu’un volume de nouvelles O Olhar Dourado do Abismo (1997) et plus d’une quarantaine de traductions de l’espagnol (Borges, Cortázar, Fuentes, Lorca, Neruda, Paz, Semprún, Vargas Llosa) et du japonais (Bashô, Buson, Issa).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Poèmes dans Anthologie de la nouvelle poésie brésilienne, Éditions de L’Harmattan, 1988 ; Vericuetos n°13, 1997.

* « Le regard doré de l’abîme » (« O Olhar Dourado do Abismo »), nouvelle extraite du recueil éponyme (1997), traduit du portugais (Brésil) par Claire Varin, dans Trois, Laval, automne 1988.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook