Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[BRÉSIL] (São Luís, État de Maranhão, 1833 – idem, 1902). Joaquim de Sousa Andrade. Ingénieur de vaste culture, il publie à Rio en 1857 son premier recueil de poésie, après avoir voyagé dans le monde entier. Le personnage du Guesa errante qui revient dans la plupart de ses poèmes ultérieurs est le symbole précolombien de l’Indien destiné à errer éternellement sans trouver la paix. Dans les années soixante, il a bénéficié d’une « révision » par l’avant-garde brésilienne qui a repris à son compte les voyages de ce Guesa poète, des Andes du culte du soleil à l’Amazonie de l’Indien corrompu, des forêts africaines à l’Europe rationaliste jusqu’au New York de l’enfer de Wall Street.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Extraits de Guesa Errante. O Inferno de Wall Street, dans Po&sie n°3, 1977 ; NDLR ; Change ; Toponymies ; Poèmes du Brésil, Éditions Ouvrières, 1985 ; Anthologie de la poésie ibérico-américaine, 1995 ; La Poésie du Brésil. Anthologie bilingue du XVIe au XXe siècle, Éditions Chandeigne, 2012.

 

LIVRES (Traductions françaises)

LEnfer de Wall Street (O Inferno de Wall Street, tiré de Guesa Errante, 1866 ; texte établi par Haroldo de Campos, 1964), traduit du portugais (Brésil) par Gérard de Cortanze. [Paris], Éditions Seghers, « Autour du monde », 1981, 168 pages, épuisé.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook