Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

SUSSEKIND, Carlos

[BRÉSIL] (Rio de Janeiro, 1933). Carlos Süssekind de Mendonça Filho, fils du biographe et essayiste Carlos Süssekind de Mendonça (1899-1968) et petit-fils de Lúcio de Mendonça (1854-1909). Auteur de trois romans mêlant fiction et autobiographie : du premier, Os Ombros Altos (1960), il donne en 1997 une nouvelle édition augmentée et illustrée par lui-même sous le titre Ombros Altos. Basé sur des journaux que son père écrivit pendant trente ans, le second, Armadilha para Lamartine (1975) est signé Carlos & Carlos Süssekind. Le troisième Que Pensam Vocês que Ele Fez (1994), reprend le personnage central du précédent. On lui doit également des traductions de livres pour la jeunesse et un livre d’entretiens (O autor mente muito, 2001).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « L’anti-Noël de 1951 » (« O Anti-Natal de 1951 »), nouvelle publiée dans le Caderno de Sábado / Jornal da Tarde, du 24 décembre 1994, traduite du portugais (Brésil) par Jacques Thiériot, dans Contes de Noël brésiliens, Éditions Albin Michel, 1997. 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook