Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

VASCONCELOS, José Mauro de

[BRÉSIL] (Rio de Janeiro, 1920 – São Paulo, 1984). Acteur dans une dizaine de films ou de téléfims et scénariste, il a rencontré un énorme succès populaire avec ses romans pour adolescents (une vingtaine depuis Banana Brava en 1942), largement adaptés au cinéma et à la télévision.

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN — Banana Brava (Banana Brava, 1942), roman, traduit du portugais (Brésil) par A. Doniol. [Paris], Éditions Stock, « Mon bel oranger », 1979, 212 pages, épuisé.

 

Mon bel oranger (Meu pé de Iaranja lima, 1968), traduit du portugais (Brésil) par Alice Raillard. [Paris], Éditions Stock, 1971, 224 pages, épuisé / Éditions Stock, « Mon bel oranger », 1984, 224 pages, épuisé.

* Dernières rééditions :

ISBN — Mon bel oranger, illustrations de Marie Mallard. [Paris], Éditions Hachette Jeunesse, « Le Livre de poche jeunesse », 1979 ; 2001 ; 2014, 256 pages.

Quand il sera grand, Zézé veut être « poète avec un nœud papillon... » Pour l’instant, c’est un petit brésilien de cinq ans qui découvre la vie. À la maison, c’est un vrai diablotin qui fait bêtises sur bêtises et reçoit de terribles fessées. À l’école au contraire, José est un « ange » au cœur d’or et à l’imagination débordante qui fait le bonheur de sa maîtresse tant il est doué et intelligent. Cependant, même pour un enfant gai et espiègle, la vie est parfois difficile dans une famille pauvre du Brésil. Alors, quand il est triste, Zézé se réfugie auprès de son ami, Minguinho, un petit pied d’oranges douces, à qui il confie tous ses secrets. Mon bel oranger est un roman autobiographique dans lequel José Mauro de Vasconcelos raconte avec nostalgie et émotion son enfance brésilienne. (Nathalie Christoux)

 

ISBN — Rosinha mon canoë. Roman au rythme des rames (Rosinha, minha canoa, 1963), traduit du portugais (Brésil) par Alice Raillard. [Paris], Éditions Stock, « Mon bel oranger », 1974 ; 1977, 288 pages, épuisé.

 

ISBN — Le Palais japonais (O palacio japones, 1969), traduit du portugais (Brésil) par Cécile Tricoire ; illustrations de Nicolas Thers. [Paris], Éditions Hachette Jeunesse, « Le Livre de poche jeunesse. Contes et merveilles » n°703, 1999, 2002, 128 pages.

A Sao Paulo, tout le monde connaît la place de la République. Mais le Palais japonais, lui, n’apparaît qu’à ceux qui le méritent... Pedro est un de ces heureux élus. Tandis qu’il s’approche de l’entrée, un enfant court à sa rencontre et l’appelle. Pedro comprend alors qu’il est attendu depuis longtemps. Le Palais va enfin pouvoir lui livrer ses secrets... (Présentation de léditeur)

 

Allons réveiller le soleil (Vamos aquecer o sol, 1974), traduit du portugais (Brésil) par Alice Raillard. [Paris], Éditions Stock, « Mon bel oranger », 1975, 334 pages, épuisé

* Dernières rééditions :

ISBN — Allons réveiller le soleil. [Paris], Éditions Hachette Jeunesse, « Le Livre de poche jeunesse. Mon bel oranger » n°408, 330 pages, 1989 ; 2002 ; 2009.

Zézé avait six ans quand il confiait ses rêves à son oranger. Il en a onze désormais et a été adopté par une riche famille. Son histoire raconte la fin d’une enfance, les années de changements entre onze et quinze ans, jusqu’au premier et merveilleux grand amour... (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >