Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

VILA, Martinho da

[BRÉSIL] (Duas Barras, État de Rio de Janeiro, 1938). Pseudonyme de Martinho José Ferreira. Auteur-compositeur, interprète, percussionniste, spécialiste du folklore brésilien, producteur musical et écrivain très populaire au Brésil. Figure incontournable dans le monde de la samba, sa discographie compte plus de quarante albums depuis 1969. Il a débuté sa carrière littéraire avec un ouvrage destiné à la jeunesse, Vamos brincar de politica ? (1986), suivi d’une dizaine de romans.

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN — Joana et Joanes. Romance dans létat de Rio (Joana e Joanes, um romance fluminense, 1999), roman, traduit du portugais (Brésil) par Hélène Bardeau ; préface de Diva Pavesi. [Mercurol, 26600], Éditions Yvelinédition, « Divine édition », 2012, 386 pages.

« Ce livre passionnant nous fait voyager à travers les villes cachées dans les collines et les montagnes de l’Etat de Rio, mais aussi à travers les différents quartiers de la ville de Rio. Il nous fait découvrir l’âme Carioca, sa chaleur et sa joie de vivre, ainsi que le mode de vie plus traditionnel des gens de la campagne. C’est aussi l’histoire de la passion de deux êtres destinés l’un à l’autre. La nature est là pour abriter leur grand amour, plein de rêves, de passion et même de chagrins ! » (Diva Pavesi)

 

ISBN — Opéra noir du Brésil (Ópera Negra, 2001), roman, traduit du portugais (Brésil) par Hélène Bardeau ; préface de Diva Pavesi. [Mercurol, 26600] Éditions Yvelinédition, « Divine édition », 2013, 160 pages.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook