Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

ALPHEN, Pauline

(Rio de Janeiro, 1961). Née d’un père français et d’une mère brésilienne, elle a passé sa vie entre la France et le Brésil. Après des études de journalisme et d’histoire, qu’elle a effectuées au Brésil, elle devient traductrice et écrit ses premiers textes. De retour en France en 1988, elle publie une dizaine de livres aussi bien en portugais : A odalisca e o elefante (1998, 2010), Do outro lado do Atlântico (2003), A porta estava aberta (2007), Cabeça de Sol (2008, avec son frère Jean-Claude R. Alphen) qu’en français. Elle a également coécrit avec Alice de Andrade, Joaquim Assis, Claudio Macdowell, Jacques Arhex et Jean-Vincent Fournier, le scénario du film O Diabo a Quatro réalisé par Alice de Andrade (2004) et traduit en français Thiago de Mello et Bernardo Carvalho.

 

LIVRES (éditions françaises)

ISBN — L’Odalisque et l’éléphant (A odalisca e o elefante, 1998, 2010), illustrations de Charlotte Gastaut. [Paris], Éditions Hachette, 2014, 192 pages.

Leïla a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ? Leïla a 15 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous parait troublant ?

Approchez-vous... Je vais vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avez oubliées. Lisez, regardez, souvenez-vous... L’Odalisque et l’éléphant est une histoire qui rend toutes les histoires d’amour impossibles possibles.

 

ISBN — Aujourd’hui au Brésil. Aroni, São Paulo, raconté par Pauline Alphen ; illustré par Antoine Ronzon, Luc Favreau et Michaël Welply. [Paris], Éditions Gallimard Jeunesse, « Le Journal d’un enfant », n°4. « Série Monde », n°4, 2006, 64 pages.

Aroni, dix ans, habite un quartier populaire de São Paulo. Il fait de la « capoeira », joue du « berimbau » et rêve de voir la mer. À la veille des grandes vacances, son père apprend la mort d’une de ses sœurs : il doit partir à l’autre bout du Brésil, en Amazonie, pour aider l’oncle d’Aroni et ses sept cousins. Aroni est alors obligé d’aider sa mère qui vend des potions sur le marché. Il doit aussi multiplier les petits boulots pour réunir l’argent nécessaire à un voyage scolaire qui lui permettra de voir la mer pour la première fois ! Il écrit son journal pour évacuer ses soucis, parler de ses rencontres inattendues, de Bia, une fille bizarre habillée en garçon, qui fait du foot et du violoncelle, d’un botaniste un peu fou… Peu à peu, il prend conscience de la complexité du monde des adultes. Il se sent aussi plus grand, plus fort et enfin prêt à accueillir ses deux plus jeunes cousines orphelines. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — L’Arbre à l’envers (A porta estava aberta, 2007), illustrations de Princesse Camcam. [Paris], Éditions Hachette Jeunesse, « Junior », 2013, 144 pages.

Paulo, onze ans, assiste à l’enterrement de son grand-père. Un enterrement des plus animés, dans un cimetière immense aux airs de parcours de golf. Soudain, la mère de Paulo tombe assise sur les genoux du cousin le plus confortable de la famille. Ses contractions ont commencé, la sœur ou le frère de Paulo est sur le point de naître. Pendant que ses parents sont à la maternité, Paulo reste chez sa grand-mère avec sa petite cousine Jade, cinq ans. Tout à coup, Paulo remarque que la porte du bureau de son grand-père, pour la toute première fois, est ouverte. Paulo ne peut résister à la tentation d’y entrer. Mais il est loin d’imaginer qu’un « arbre à l’envers » l’y attend et quelle aventure incroyable celui-ci va lui faire vivre... (Présentation de léditeur)

 

ISBN / ISBN — Salicande. Les Éveilleurs 1. [Paris], Éditions Hachette, 2009, 2010, 528 pages.

* Rééditions :

ISBN — Salicande. Les Éveilleurs 1. [Paris], « Le Livre de poche jeunesse, Fictions », n°1647, 2012, 528 pages.

ISBN — Salicande. Les Éveilleurs 1. [Paris], « Le Livre de poche », n°33360, 2014, 574 pages.

Dans une vallée isolée, grandissent Claris et Jad. Ils sont jumeaux, se comprennent sans rien dire et vivent dans un univers où évoquer le passé est interdit. À Salicande en effet, personne ne parle des Temps d’Avant, pas plus que de leur mère, disparue mystérieusement. Que s’est-il produit ? Y a-t-il un lien avec ces dons étranges dont les enfants semblent avoir hérité ? avec la Grande Catastrophe et l’effondrement de la civilisation des Temps d’Avant ? (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Les Éveilleurs 2. Ailleurs. [Paris], Éditions Hachette, 2010, 356 pages.

* Réédition :

ISBN — Les Éveilleurs 2. Ailleurs. [Paris], « Le Livre de poche jeunesse, Fictions », n°1665, 2012, 356 pages.

A la fin de Salicande, le monde protégé où avaient grandi les jumeaux a volé en éclats. Séparés, Claris et Jad vont explorer des dimensions parallèles et surprenantes. En état de choc, incapable de s’orienter, de penser, de sentir, Claris se laisse guider par les élémentaux, et bascule dans univers inconnu. Le peuple étrange de l’île et sa forêt métamorphe l’aideront à recouvrer une partie de sa mémoire et accepter l’inacceptable : elle a tout perdu ; elle est seule. Le lecteur, lui, apprend ce qu’ignore Claris : son frère n’est pas mort, ni leur ami Ugh. Eux aussi ont basculé dans une dimension fabuleuse où des entités mythiques leur fourniront des clés pour comprendre ce qui s’est passé lors du combat qui a clôt le livre 1. Sur terre, à Vieil Ambre, Blaise a de son côté retrouvé Maya, et lui a appris la disparition d’êtres qui lui sont chers. Ensemble, ils décident de se mettre à leur recherche. Tandis que de leur côté, les jumeaux chacun à sa manière, se lancent dans la quête de leur mère. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Les Éveilleurs 3. L’Alliance. [Paris], Éditions Hachette, 2012, 468 pages.

Les Trois Vallées ne sont plus la région paisible où ont grandi les jumeaux. Le château a été incendié, les routes ne sont plus sûres et le petit village isolé de Salicande est attaqué par des bandits portant des armes surgies des Temps d’Avant. Revenue de l’île dans ce monde changé et qui lui est inconnu, Claris chemine seule vers le Nomadstère pour y accomplir ce qu’elle pense être son destin : devenir Nomade de l’écriture. De son côté, Jad poursuit ses explorations dans les limbes, guidé par Gabriel, et les limbes s’avèrent être un univers lui aussi soumis aux surprises et aux changements. A Salicande, se réunissent tous autres personnages : Ugh, de retour des limbes se retrouve héros malgré lui ; Blaise, qui arrive en compagnie de l’énigmatique Peuple des Arbres ; Maya, qui est là avec Ellel et Blanc-Faucon. Ensemble, ils vont s’attacher à comprendre les nombreuses énigmes qui sillonnent l’univers des Eveilleurs. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Le Passage. Les Éveilleurs 4. [Paris], Éditions Hachette, 2013, 384 pages.

Salicande est en effervescence. L’équinoxe approche, et avec elle la fête la fête du Temps Vert, qui célèbre les retrouvailles avec la vie, la lumière et la fécondité. Quatre lunaisons ont passé depuis le tournoi et l’incendie, depuis le mystérieux phénomène des sphères qui a entraîné la mort de Bahir et d’Eben, la disparition de Jad et Jwel. Quelques décades à peine se sont écoulées depuis l’attaque des bandits. Et au contact du peuple des Arbres, c’est tout Salicande qui s’éveille, frissonne, s’ouvre à de nouvelles sensibilités. Mais la menace d’un ennemi inconnu pèse encore sur cette fragile harmonie. Il faut convaincre le village de se préparer à affronter des dangers qui ne seront pas ceux qu’il imagine. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Les Éveilleurs 5. Le Nomadstère. [Paris], Éditions Hachette, 2014, 384 pages.

Dans ce volume 5 des Éveilleurs, le lecteur pénètre dans le fabuleux dédale du Nomadstère, le siège de la Guilde des Nomades de l’Écriture, planté au France des Terres Noires. Au gré de l’apprentissage de Claris, il se perd avec elle dans les couloirs et erre dans les cloîtres, il frémit pendant les examens et s’extasie devant les trésors de la Babelthèque. De la solitude de la cellule à la fête de l’acceptation, le Lecteur découvre avec Claris ses nouveaux compagnons, ses professeurs et les personnages étranges et merveilleux qui hantent ce lieu de mémoire et de savoir. De tristesse et de haine aussi, car le siège des Nomades de l’écriture est moins serein qu’il n’y paraît... (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Gabriel et Gabriel. [Paris], Éditions Hachette Jeunesse, « Le Livre de poche. Jeunesse », 2011, 128 pages.

* Réédition :

ISBN — Gabriel et Gabriel, illustrations de Princesse Camcam. [Paris], Éditions Hachette Jeunesse, « Junior », 2014, 160 pages.

Gabriel a onze ans. Gabriel prend l’avion pour la première fois. Gabriel va au Brésil, passer des vacances chez sa marraine. Une fois arrivé, Gabriel rencontre Gabriel. Un garçon qui porte le même prénom, mais que tout différencie de lui : la couleur de sa peau, sa vie dans une famille modeste, sa familiarité avec les animaux et la nature. Cet été sera celui de leur rencontre, de leur amitié, et de la magie qui en naît... pour de vrai ! (Présentation de léditeur)

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée littéraire

    524 romans dont 336 français et 188 étrangers sont attendus en librairie entre la mi-août et la fin octobre pour la rentrée littéraire la plus resserrée depuis 20 ans. A cette occasion, nous vous proposons un petit tour d’horizon des livres qui ont déjà retenu notre attention et qui pour certains se trouveront dès la fin de l’été sur notre table conseils.

    28 août 2019

    >> Lire la suite

Facebook