Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[BRÉSIL] (Mecejana, Ceará, 1829 – Rio de Janeiro, 1877). José Martiniano de Alencar. Romancier, journaliste, député conservateur, avocat, ministre de la justice, il fut l’un des premiers à construire une langue brésilienne détachée de son modèle portugais. Son roman O Guarany (O Guarani, 1857), dans lequel il créa la figure mythique de l’indien Peri, est le grand chef-d’œuvre de la littérature romantique indianiste. Écrivain fécond, son œuvre inégale mais luxuriante touche à tous les genres : poésie, théâtre, romans citadins et bourgeois (Luciola, 1862 ; Senhora, 1875), romans historiques, (As minas de prata, 1864), romans régionalistes (O gaucho, 1870) et surtout de très belles reconstructions de légendes indiennes (Iracéma / Iracema, 1865 ; Ubirajara, 1874). Abondamment adapté au cinéma et à la télévision (ainsi que la plupart des romans de Alencar), O Guarani a également inspiré un opéra au compositeur brésilien Carlos Gomes (1836-1896), qui fut représenté à la Scala de Milan en 1870.

 

LIVRES (Traductions françaises)

Les Fils du soleil. Les Aventuriers ou Le Guarani. (O Guarani, 1857 ; 2e éd., revue par l’auteur, 1864), roman, traduit du portugais (Brésil) par L. Xavier de Bicard. [Paris], Éditions J. Tallandier, s.d. (1902), VIII-388 pages, épuisé.

* Nouvelle traduction sous le titre :

O Guarany, traduit du portugais et adapté par Vasco de Lacerda. [Bruxelles-Paris], Éditions La Sixaine, « Estuaires », 1947, 368 pages, épuisé.

 

Iracéma (Iracema. Lenda do Ceará, 1865), [suivi de Janna et Joël de Xavier Marques], roman, traduit du portugais (Brésil) par Philéas Lebesgue et Pierre-Manoel Gahisto. [Paris], Éditions Geldage, 1928, 252 pages, épuisé

* Nouvelle traduction :

ISBN [FICHE LIVRE]Iracéma. Légende du Ceara, traduit du portugais (Brésil) par Inês Oseki-Dépré. [Aix-en-Provence], Éditions Alinéa / Collection Unesco d’œuvres représentatives, 1985, 128 pages, épuisé.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook