Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

KUNDERA, Ludvik

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Brno, Moravie, 1920 – Boskovice, Moravie du Sud, 2010). Ludvík Kundera, il a aussi écrit sous les pseudonymes de Fernand Gromaire, Ji?í Koutník et Ján Raum. Poète, essayiste, dramaturge (théâtre, radio, télévision), historien de la littérature, éditeur et traducteur de nombreux poètes allemands, français, bulgares et slovaques. Co-fondateur, sous l’occupation allemande, du groupe postsurréaliste Ra qu’il animera jusqu’en 1948, il a travaillé pour différents journaux et revues. De 1968 à 1970, il est conseiller littéraire du Théâtre Mahen à Brno. Interdit de publications dans les années 70. À partir de 1990, il enseigne aux Universités de Brno et d’Olomouc. Il était le cousin de l’écrivain Milan Kundera, le neveu du pianiste Ludvík Kundera (1891-1971) et également parent du peintre Rudolf Kundera (1911-2005).

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES

 

* Poèmes, dans Gradiva, n°1 / 5, 1971 / 1974 ; La Poésie surréaliste tchèque et slovaque, Gradiva, 1973 ; Le Puit de lermitte, n°29-30-31, 1978 ; Le Surréalisme en Tchécoslovaquie, Gallimard, 1983 ; La Poésie tchèque moderne (1914-1989), Belin, 1990 ; La Poésie tchèque en fin de siècle. Sources, 1999 ; Anthologie de la poésie tchèque contemporaine (1945-2000), Gallimard, 2002.

 

 

 

LIVRES (traductions françaises)

 

Le Sillon de la mort, transposition de Pierre Fabricius, avec un bois de Bohdan Lacina. [Brno], Éditions Ra, vol. 7, 1947, 14 pages, épuisé.

 

 

 

Bohdan Lacina (Bohdan Lacina, Prague, 1948), monographie, textes de František Halas, Ludvik Kundera, Zde?ek Lorenc. Prague, 1948, 48 pages, illus., épuisé.

 

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook