Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

URBAN, Milos

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Sokolov, 1967). Miloš Urban. Éditeur (Mladá fronta, Argo), nouvelliste, dramaturge et traducteur de l’anglais (Julian Barnes, Graham Masterton, Chaim Potok, Rose Tremain, Isaac Bashevis Singer), il est l’auteur d’une dizaine de romans dont le premier, Poslední te?ka za rukopisy [Point final aux manuscrits], a d’abord été publié en 1998 sous le pseudonyme de Josef Urban, nom du personnage principal.

 

 

 

LIVRES (traductions françaises)

 

[FICHE LIVRE]Les Sept-églises (Sedmikostelí, gotický román z Prahy, Prague, Argo, 1999), roman, traduit du tchèque par Barbora Faure. [Vauvert, Gard], Éditions Au diable Vauvert, 2010, 478 pages, illus.

 

Jeune policier féru d’histoire médiévale, K. est chargé de protéger une vieille dame. Mis à pied après qu’on l’a retrouvée morte, il est approché par l’étrange chevalier de Lübeck, personnage d’un autre temps qui veut rendre à Prague sa splendeur passée... Milos Urban, renouant ici avec la tradition du roman gothique, nous promène de cryptes en tours, des morts du présent à ceux du passé, à la découverte des secrets de la ville aux cent clochers.

 

Milos Urban a rencontré le succès international dès son second livre, Les Sept-Églises. Ce « chevalier noir » est aujourd’hui considéré comme un chef de file de la nouvelle littérature tchèque. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook