Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

ALNAES, Karsten

 

[NORVÈGE] (Hønefoss, 1938). Karsten Alnæs. Écrivain, historien et journaliste, il a publié une quinzaine de romans, des recueils de nouvelles et des livres pour la jeunesse. On lui doit également une Histoire de la Norvège (5 vol. 1996–2000) et une Histoire de l’Europe (4 vol., 2003–2006), ainsi que des programmes pour la télévision.

 

LIVRES (Traductions)

3 — Sabina (Sabina, 1994), roman, traduit du norvégien par Hélène Hervieu et Marc Leymarios. [Paris], Éditions Calmann-Lévy, 1996, 340 pages.

Rostov-sur-le-Don, 1941 : Sabina a cinquante-cinq ans, et ne sait pas encore qu’elle va bientôt mourir, fusillée par les nazis devant les murs de la synagogue. Mais elle pressent, confusément, qu’elle est au terme de son existence. Elle s’inquiète pour ses filles : que vont-elles devenir dans cette Europe déchirée par la guerre ? C’est sa propre enfance alors qui ressurgit, au rythme des souvenirs qui l’assaillent. Un père irascible et cyclothymique qu’elle aime tant et qui le lui rend si mal, une mère extravagante et frivole qui la néglige... Sabina se souvient de ses graves troubles de la personnalité, de ses crises d’hystérie, de ses séances d’onanisme ; de la clinique privée où on la fit interner en Suisse, du regard suspicieux des médecins qui guettent l’inceste derrière l’anorexie ; de ses premières amours – son professeur, son oncle, parés de toutes les perfections. Puis de son analyste, son « sauveur », son Prince charmant, son Dieu, figure de la passion, qui la conduirait dans un monde exceptionnel, loin des effroyables meetings nazis, de la montée de la guerre, et ferait d’elle une héroïne... Ce roman met en scène le destin brisé d’une femme dont on ne se lasse pas d’interroger l’énigme. Cette femme a existé : elle s’appelait Sabina Spielrein, fut la première patiente de Jung, l’analyste de Jean Piaget et l’inspiratrice cachée de Freud, au même titre que Lou-Andréas Salomé. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Modernité Viennoise

    Entre 1870 et 1920, Vienne fut le coeur intellectuel et artistique de l’Europe. On appelle ainsi “Modernité viennoise”, cette période faste qui participa d’un renouvellement en profondeur d’une vision du monde plaçant l’humain et la quête de soi au centre de toutes les préoccupations. Tous les artistes rejettent les conventions de leur époque et les illusions de leurs pères : “à la raison, ils opposent le sentiment, aux normes sociales contraignantes, ils substituent la libération des instincts, à l’empire multinational, ils préfèrent une terre promise à découvrir”.

    26 octobre 2018

    >> Lire la suite

Facebook