Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

BARAGAÑO, José A.

[CUBA] (Pinar del Rio, 1933 – La Havane, 1962). Jeunesse à Paris, où il découvre le surréalisme qui lui inspire ses premiers poèmes : Cambiar la vida (1952), El amor original (1955), ainsi qu’un essai sur le peintre Wilfredo Lam (1957). Après avoir combattu durant la révolution, il devient professeur, journaliste, puis fonctionnaire culturel. On lui doit également Poesía revolución del ser (1960) et Himno a las milicias y otros poemas (1961). Une anthologie poétique comprenant de nombreux inédits a été publiée en 1977 (Poesía color de libertad).
 
ANTHOLOGIES / REVUES :
* « Ma patrie est Cuba », « Derniers poèmes », poèmes traduits par Pierre Gamarra, dans Europe n°409-410, mai-juin, 1963.
* « Hymne à la mort », poème traduit par François Lopez, dans L’Arc n°23, automne 1963.

 

 

 


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Modernité Viennoise

    Entre 1870 et 1920, Vienne fut le coeur intellectuel et artistique de l’Europe. On appelle ainsi “Modernité viennoise”, cette période faste qui participa d’un renouvellement en profondeur d’une vision du monde plaçant l’humain et la quête de soi au centre de toutes les préoccupations. Tous les artistes rejettent les conventions de leur époque et les illusions de leurs pères : “à la raison, ils opposent le sentiment, aux normes sociales contraignantes, ils substituent la libération des instincts, à l’empire multinational, ils préfèrent une terre promise à découvrir”.

    26 octobre 2018

    >> Lire la suite

Facebook