Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

KALLIFATIDES, Theodor

 

[SUÈDE] (Molaoi, Laconie, Grèce, 1938). Il a émigré en Suède en 1964 et, après des études de philosophie, il a été lecteur à l'université de Stockholm (1969-1972), puis rédacteur d'un magazine littéraire de 1972 à 1976. Depuis ses débuts en 1969 (Minnet i exil), il a publié une trentaine de livres (romans, recueils de poèmes, récits de voyage, théâtre), écrit des scénarios et réalisé un film (voir bibliographie complète dans le Dossier des écrivains de Suède).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Juste un crime [série commissaire Kristina Vendel] (Ett enkelt brott, 2000), roman, traduit du suédois par Benjamin Guérif. [Paris], Éditions Rivages, « Thriller », 2008, 264 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Juste un crime. [Paris], Éditions Rivages, « Rivages/Noir », n°815, à paraître en mars 2011.

Dans un lac proche de Stockholm, un sac noir refait surface peu après le dégel. Il contient le cadavre d’une femme, assassinée par balles. Kristina Vendel, jeune chef de la police locale, n’a guère d’indices pour commencer son enquête. Avant tout, il lui faut identifier la victime, tâche difficile puisque aucune disparition n’a été signalée, et que si l’on en croit le petit bijou orthodoxe qu’elle porte autour du cou, celle-ci pourrait bien être originaire d’Europe de l’Est. Banal drame urbain, imputable à quelque mafia étrangère ou à la criminalité de milieux immigrés pauvres ? Meurtre crapuleux ? Règlement de compte entre Russes ? Derrière ces hypothèses, c’est finalement un autre problème qui chiffonne Kristina. Est-il possible que quelqu’un disparaisse sans laisser la moindre trace, sans que personne ne s’en rende compte ni ne le signale ? Une vie humaine peut-elle vraiment passer totalement inaperçue ? Au fil d’une investigation méticuleuse, Kristina et son équipe reconstituent peu à peu la vie et la mort de cette Estonienne que rien ne prédestinait à une fin violente en Suède, et mettent à jour une vérité à la fois simple et inattendue.

Premier roman policier de Theodor Kallifatides, par ailleurs déjà connu du public français pour Les Santons brûlés et Les Santons du Péloponnèse, Juste un crime est un polar procédural en partie dans la lignée de ceux de Maj Sjöwall et Per Wahlöö, notamment par son souci de dépeindre une réalité sociale souvent difficile et l’importance accordée à la vie personnelle de chacun des protagonistes. Écrite dans une langue imagée et poétique, cette histoire de crime passionnel, de déracinement et de fatalité se double d’une réflexion profondément humaniste sur la justice, l’amour ou le secret. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Le Sixième passager [série commissaire Kristina Vendel] (Den sjätte passageraren, 2002), roman, traduit du suédois par Catherine Renaud. [Paris], Éditions Rivages, « Rivages-Thriller », à paraître en mars 2011, 244 pages.

Par un beau dimanche estival, près de Stockholm, un petit avion de tourisme s’écrase. Dans les débris de l’appareil, on retrouve sept cadavres. Il n’y a aucun survivant. Le pilote, les cinq passagers dûment enregistrés et… un jeune garçon à la peau brune. Que faisait-il à bord ? Quels étaient ses liens avec les autres passagers ? Qui rejoignait-il ? S’agit-il d’un nouveau scandale pédophile ? La jeune commissaire Kristina Vendel, diplômée en philosophie désormais divorcée, commence par reconstituer la biographie de chacune des victimes identifiée, à la recherche d’un quelconque indice qui les relierait entre elles, ou les relierait à l’enfant. Qu’est-ce qui a bien pu réunir toutes ces personnalités dans un petit avion ? Qu’ont-elles été faire précédemment, un peu partout en Europe ? Et surtout, quelle est l’identité de ce mystérieux sixième passager ? L’assassinat de deux autres jeunes garçons va orienter l’enquête dans une direction inattendue.

Le Sixième passager, deuxième volet de la trilogie que Theodor Kallifatides consacre à Kristina Vendel et à ses collègues de la Brigade n°6 de Huddinge, s’inscrit dans la continuité de Juste un crime, aussi bien par son écriture soignée émaillée d’aphorismes et de métaphores élégantes, que par la méditation subtile et quelque peu mélancolique qu’il distille au fil des pages. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée littéraire

    524 romans dont 336 français et 188 étrangers sont attendus en librairie entre la mi-août et la fin octobre pour la rentrée littéraire la plus resserrée depuis 20 ans. A cette occasion, nous vous proposons un petit tour d’horizon des livres qui ont déjà retenu notre attention et qui pour certains se trouveront dès la fin de l’été sur notre table conseils.

    28 août 2019

    >> Lire la suite

Facebook