Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 

[SUÈDE] (Arjang, 1934 – Johanneshov, 1994). Journaliste et écrivain, au cours de la crise du Congo dans les années 60, il a été officier de presse du contingent suédois de l'ONU. Outre des romans policiers, on lui doit des livres pour adolescents et une pièce pour la radio.

 

*** Bibliographie : Maskerat brott / Derrière les masques (1971), Berättelsen filmatiserades (1971), Spelarna / La Dernière ligne droite (1972), Skulden / Micmac en Suède (1973), Mördaren / Un désaxé (1974), Pojke i gränsland (1974), Från säker källa (1975), Basker blå (1976), Simmarflickan (1976), Familjen (1977), Onda ögon (1979), När hela socknen brann (1979).

 

LIVRES (Traductions)

Derrière les masques (Maskerat brott, 1971), roman, traduit du suédois par Âsa Roussel. [Paris], Librairie des Champs-Élysées « Le Masque », n°1244, 1972, 192 pages, épuisé.

 

La Dernière ligne droite (Spelarna, 1972), roman, traduit du suédois par Âsa Roussel. [Paris], Librairie des Champs-Élysées « Le Masque », n°1309, 1974, 256 pages, épuisé ; réédition : « Club des masques », n°365, 1979, épuisé.

 

Micmac en Suède (Skulden, 1973), roman, traduit du suédois par Âsa Roussel. [Paris], Librairie des Champs-Élysées « Le Masque », n°1405, 1975, 256 pages, épuisé.

 

Un désaxé (Mordären, 1974), roman, traduit du suédois par Âsa Roussel. [Paris], Librairie des Champs-Élysées « Le Masque », n°1450, 1976, 256 pages, épuisé. 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook