Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

HELLSTRÖM, Börge

 

[SUÈDE] (1957). Victime d’abus sexuels dans son enfance, familier des institutions pénitentiaires pour y avoir fait plusieurs séjours, Börge Hellström est l’un des fondateurs d’une association de réinsertion d’anciens détenus. Avec Anders Roslund, né en 1961,  il a écrit une série de romans mettant en scène le duo d’enquêteurs Ewert Grens et Sven Sundkvist.

 

*** Bibliographie : Odjuret / La Bête (2004), Box 21 / Box 21 (2006),Tre sekunder (2009).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE] — Roslund et Hellström (sur la couverture), La Bête [série commissaire Ewert Grens] (Odjuret, 2004), roman, traduit du suédois par Maximilien Stadler et Lucile Clauss. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Sang d’encre », 2009, 320 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]La Bête. [Paris], Éditions Pocket, « Pocket Policier », 2010, n°14255, 432 pages.

Certains crimes méritent-ils vengeance ? Lorsque Bernt Lund parvient à s’évader du quartier pour délinquants sexuels de la prison d’Aspsås, le commissaire Ewert Grens et son adjoint Sven Sundkvist, de la police de Stockholm, craignent le pire. Quatre ans auparavant, Lund a en effet violé et assassiné deux fillettes, sans jamais manifester le moindre remords pour ses actes. Leurs peurs se révèlent fondées : le corps d’une enfant est retrouvé peu de temps après dans un bois, portant la signature de Lund. Tandis que la nation entière s’indigne de l’impuissance des autorités face au meurtrier en fuite, Fredrik, le père de la petite victime, décide de se faire lui-même justice... Thriller d’une noirceur absolue, réflexion magistrale sur la notion de justice, La Bête est le premier titre publié en France d’une série culte en Suède. Traduit en une dizaine de langues, le roman a reçu en 2005 la Clé de verre, la plus haute distinction du polar nordique, décernée, entre autres, à Henning Mankell et Stieg Larsson. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE] — Roslund et Hellström (sur la couverture), Box 21 [série commissaire Ewert Grens] (Box 21, 2006), roman, traduit du suédois par Terje Sinding. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Sang d’encre », 2010, 372 pages.

Lorsque Lydia est admise en urgence à l’hôpital Spider de Stockholm, les médecins découvrent avec horreur que ses blessures sont dues à des coups de fouet. Contrainte de se prostituer, la jeune lituanienne a été punie par son souteneur pour avoir tenté de se révolter. Malgré sa souffrance, elle n’a qu’une idée en tête : se venger de l’homme qui l’a réduite en esclavage. Dans le même hôpital, le commissaire Ewert Grens est sur la piste d’un parrain de la mafia locale, un criminel qu’il souhaite confondre pour des raisons très personnelles. Les chemins de Lydia et de Grens ne vont pas tarder à se croiser. Dans ce roman au réalisme brut, Roslund et Hellström font une peinture sans concession du quotidien des « filles de l’Est », ces esclaves anonymes victimes d’un trafic indigne qui arpentent chaque soir les trottoirs des grandes villes européennes. (Présentation de l’éditeur) 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >