Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

GRUE, Anna

 

[DANEMARK] (1957). Graphiste puis journaliste dans la presse écrite. Elle publie son premier roman en 2005 et décide, deux ans plus tard, de devenir écrivain à plein temps, avec Dybt at Falde / Je ne porte pas mon nom (2007), premier opus d'une série de romans policiers mettant en scène Dan Sommerdahl, dit « le Détective chauve ».

 

*** Bibliographie : Noget for Noget (2005), Det Taler Vi Ikke Om (2006), Dybt at Falde / Je ne porte pas mon nom (2007), Judaskysset (2008), Kunsten at Dø (2009), Den Skaldede Detektiv (2010).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Je ne porte pas mon nom [série Dan Sommerdahl] (Dybt at falde, 2007), roman, traduit du danois par Catherine Lise Dubost. [Larbey, Landes], Éditions Gaïa, 2010, 352 pages.

Le commissaire Flemming Torp dîne chez ses amis Marianne et Dan Sommerdahl, dans une confortable villa de Christianssund, ville prospère du Danemark. Dan est en arrêt maladie pour dépression : son poste de directeur artistique dans une agence publicitaire lui a procuré un certain confort matériel mais l'a écœuré. A quarante ans, il doute de ses choix. Rien de tel que la fréquentation d'un commissaire de police pour ouvrir son horizon ! Une femme de ménage est assassinée dans les locaux même de son agence de pub. Voilà Dan sur les talons de Flemming Torp à démêler réseaux de prostitution et pseudo-œuvres sociales d'aide aux clandestins. Le quadragénaire se prend au jeu et reprend du poil de la bête. Quelle est la différence entre un publicitaire dépressif et un « Détective chauve » ? Le premier bichonne son Audi A6 quand le second batifole avec son chien. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook