Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

GERHARDSEN, Carin

 

[SUÈDE] (1962). Consultante en informatique, avant de se consacrer entièrement à l’écriture de romans policiers.

 

*** Bibliographie : På flykt undan tiden (1992), Pepparkakshuset / La Maison en pain d'épice (2008), Mamma, pappa, barn (2009), Vyssan lull (2010).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]La Maison en pain d'épice (Pepparkakshuset, 2008), roman, traduit du suédois par Céline Bellini. [Paris], Éditions du Fleuve noir, 2011, 312 pages.

La Suède est frappée par une série de meurtres barbares. Seul point commun entre les victimes, leur âge : quarante-quatre ans. À première vue ces personnes ne se connaissaient pas, mais à mieux y regarder, leurs chemins se sont bel et bien croisés, il y a longtemps, dans la petite ville de Katrineholm. À l'époque, tous fréquentaient la même école. Et le souffre-douleur de la classe s'appelait Thomas Karlsson. Aujourd'hui, Thomas est un homme effacé, asocial, aigri et... toujours en vie. Autant dire le coupable idéal. Surtout qu'il a été aperçu rôdant près du domicile des victimes. Thomas l'avoue, il nourrit encore de la rancune, beaucoup de rancune même, à l'encontre de ses anciens tortionnaires. Seulement ce n'est pas lui qui les a tués, il le jure ! Ils l'ont pourtant roué de coups, humilié, insulté, tyrannisé... Ils ont brisé sa vie. Alors si ce n'est pas lui, qui ? Qui avait un meilleur mobile pour les assassiner ? Un roman tortueux, malicieux, d'une grande intensité, sur les dérives de l'enfance et de ses « espiègleries ». Le tout servi par une plume noire, affûtée comme une lame... (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >