Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 

[SUÈDE] (Kiruna, 1966). Juriste de formation, elle a travaillé à l'Office national des impôts. Avec son premier livre, Solstorm / Horreur boréale (2003), elle a fait une entrée fracassante dans le roman policier .

 

*** Bibliographie (série Rebecka Martinsson) : Solstorm / Horreur boréale (2003), Det blod som spillts (2004), Svart stig (2006), Till dess din vrede upphör (2008), Till offer åt Molok (2011).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Horreur Boréale [série Rebecka Martinsson] (Solstorm, 2003), traduit du suédois par Philippe Bouquet et révisé par Paul Dott. [Paris], Éditions Gallimard, « Série Noire. Thrillers », 2006, 352 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Horreur boréale. [Paris], Éditions Gallimard, « Folio policier », 2011, 352 pages.

Rebecka Martinsson, avocate fiscaliste à Stockholm, reçoit un matin un coup de téléphone affolé de Sanna Strandgard, son amie d’enfance à Kiruna en Laponie, lui annonçant la mort de son frère Viktor, retrouvé sauvagement assassiné au cœur de l’église où il officiait. Viktor Strandgard, c’est un peu le Messie suédois : après un coma prolongé, l’homme avait écrit un livre son son aller-retour dans le monde des morts et contribué activement à la création d’une église à Kiruna dont les disciples n’ont cessé de croître avec les années. Quand Rebecka apprend que Sanna, qui a découvert le corps, est considérée comme la suspecte n° 1, elle n’hésite pas à retourner dans le village de son enfance. Mais, dans la petite ville, son arrivée ne fait pas que des heureux. Les trois pasteurs de l’église semblent avoir beaucoup de choses à cacher et la neige ne va pas tarder à se teindre de sang... (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook