Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

OMRE, Arthur

 

[NORVÈGE] (Brunlanes, 1887 – Porsgrunn, 1967). Pseudonyme de Ole Arthur Antonisen. À quinze ans, il s’enrôle comme marin et mène par la suite une vie aventureuse aux États-Unis, exerçant entre autres métiers celui de journaliste spécialisé dans les faits divers. En 1914 il ouvre sa propre entreprise mais fait faillite en 1922, ce qui l’entraîne dans une période de douze ans de carrière criminelle. Il est condamné à plusieurs reprises, pour contrebande, violence à l’encontre de la force publique, escroquerie et vol. En 1935 il est libéré après un an et demi de prison. Il donne alors de très bons romans psychologiques situés dans les milieux criminels ou policiers dont le style, vif et percutant rappelle certains écrivains américains comme James Cain ou Ernest Hemingway : Smugler [Contrebandiers] (1935), basé sur sa propre expérience de la prohibition de l’alcool, bientôt suivi de Flukten / Traqué (1936) et d'une trentaine de livres (romans, nouvelles, romans policiers, pièces de théâtre).

 

LIVRES (Traductions)

Traqué (Flukten, 1936), traduit du norvégien par Marguerite Chevalley ; préface de Georges Simenon. [Paris], Éditions Albert / [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Cosmopolis », 1945, 304 pages, épuisé. 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >