Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

PERSSON, Leif G. W.

 

[SUÈDE] (Stockholm, 1945). Leif Persson Gustav Willy. Professeur en criminologie à l'Office suédois de la police nationale depuis 1992. Il est connu pour ses romans policiers (série commissaire Lars Martin Johansson) et pour ses apparitions régulières en tant que commentateur sur les affaires criminelles à la télévision et dans les journaux. Très connu du public nordique, qui le considère comme un mélange de Balzac et d'Ellroy, il dissèque, à travers des affaires emblématiques, une société qui se fissure de toutes parts, en même temps qu'il explore les coulisses d'une police aux pratiques contestables. Héritier de Sjöwall et Wahlöö, Persson se distingue par un propos plus politique et un grand sens de l'humour et de l'ironie.

 

*** Bibliographie : Grisfesten (1978), Profitörerna (1979), Samhällsbärarna (1982), Mellan sommarens längtan och vinterns köld / La Nuit du 28 février (2002), En annan tid, ett annat liv / Sous le soleil de minuit (2003), Linda - som i Lindamordet (2005), Faller fritt som i en dröm / Comme dans un rêve (2007), Den som dödar draken (2008), Den döende detektiven (2010)

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]La Nuit du 28 février [série commissaire Lars Martin Johansson] (Mellan sommarens längtan och vinterns köld, 2002), roman, traduit du suédois par Philippe Bouquet. [Paris], Presses de la Cité, « Sang d’encre », 2005, 528 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]La Nuit du 28 février. [Paris], LGF, « Le Livre de poche. Thriller », n°37189, 2007, 734 pages.

Un vendredi soir de novembre, un obscur journaliste américain tombe par la fenêtre du quinzième étage du foyer d'étudiants de Stockholm dans lequel il avait temporairement loué une chambre. Il s'agit à l'évidence d'un suicide, d'autant que le défunt a eu le bon goût de laisser derrière lui un mot d'adieu. Celui-ci est un peu étrange, remarquablement bien écrit étant donné les circonstances, et même presque poétique : « J'ai passé ma vie entre la nostalgie de l'été et le froid de l'hiver ». Le dossier devrait en toute logique se clore sur ce constat si le commissaire Lars Martin Johansson, de la Brigade criminelle, qualifié par certains de « seul flic suédois honnête », ne se retrouvait mêlé à l'enquête d'une façon aussi inexplicable qu'inattendue. Et ce qui débute sous les apparences d'une affaire des plus banales va finir, en empruntant des voies fort singulières, par devenir une enquête sur un crime appelé à faire date. En Suède et dans le monde entier... (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Sous le soleil de minuit [série commissaire Lars Martin Johansson] (En annan tid, ett annat liv, 2003), roman, traduit du suédois par Philippe Bouquet. [Paris], Presses de la Cité, « Sang d’encre », 2006, 452 pages.

* Réédition :

Sous le soleil de minuit. [Paris], LGF, « Le Livre de poche. Thriller », n°37292, 2008, 576 pages.

« Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume de Suède ? » 1975 – année d'une prise d'otages sanglante à l'ambassade d'Allemagne de l'Ouest à Stockholm – à 2000, qui vit la chute du mur de Berlin, Sous le soleil de minuit est une chronique âpre et sans concession de faits ayant profondément marqué la société suédoise. Terrorisme, manipulations politico-financières, compromissions de tous ordres et intrigues de la CIA, le tableau en forme de puzzle que brosse Leif GW Persson est noir, très noir. Mais il en faudrait plus pour décourager le très attachant Lars Martin Johansson, de la Brigade criminelle, surnommé « le seul flic suédois honnête »... (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Comme dans un rêve. Un roman sur un crime [série commissaire Lars Martin Johansson] (Faller fritt som i en dröm, 2007), roman, traduit du suédois par Esther Sermage. [Paris], Éditions Rivages, « Rivages/Thriller », 2009, 560 pages.

Lars Martin Johansson, ancien « enquêteur légendaire » désormais haut responsable de la police suédoise, décide de rouvrir discrètement l'enquête sur l'affaire la plus célèbre du pays, jamais élucidée : le meurtre du Premier ministre social-démocrate Olof Palme, en 1986. Ses collaborateurs Anna Holt, Jan Lewin et Lisa Mattei s'attaquent donc aux montagnes de documents accumulés depuis vingt ans, sans trop oser croire qu'ils pourront en tirer quelque chose de nouveau. N'ont-ils pas déjà été maintes fois épluchés ? Par où commencer ? Car paradoxalement, c'est cette quantité faramineuse de données qui, ajoutée aux égarements de la police à l'époque, a très vite torpillé l'enquête. Comment s'étonner dès lors du développement de toutes sortes de rumeurs plus ou moins vraisemblables ? Ce qui de prime abord pouvait ressembler à un simple meurtre crapuleux se complique singulièrement du fait de la personnalité d'Olof Palme : son courage, sa politique étrangère, ses orientations résolument progressistes lui avaient valu de puissants ennemis, en Suède comme à l'étranger. Et comment expliquer toutes les incohérences, pour ne pas dire pire, qui ont dès le début marqué « l'affaire Palme » ? (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook