Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

SKAGEN, Fredrik

 

[NORVÈGE] (Trondheim, 1936). Il fut bibliothécaire pendant quinze ans avant de se consacrer exclusivement à l'écriture. Il a publié plus d’une trentaine de livres, dont une vingtaine de romans policiers, des recueils de nouvelles et des livres pour enfants.

 

*** Bibliographie (romans policiers) : Ulvene (1978), Forræderen (1979), Kortslutning (1980), Viktor ! Viktor ! (1982), Fritt fall (1983), Tigertimen (1984), Døden i Capelulo (1986), Menneskejegeren (1988), Alte Kameraden (1990), Landskap med kulehull (1991), Nemesis (1993), Dødelig madonna, en collaboration avec Gunnar Staalesen (1993), Skrik (1994), Nattsug (1995), Rekyl (1996), Blackout / Blackout (1998), Blomster og blod (2000), Blitz (2001), Fri som fuglen (2002), God natt, elskede (2007).

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « Coup de fil mortel », traduit par Francine A. Girard, dans Brèves n°67 bis, 2003.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE] Blackout (Blackout, 1998), roman, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud. [Larbey, Landes], Éditions Gaïa, « Polar », 2002, 320 pages.

* Réédition :

Blackout. [Paris], Éditions 10-18, « Domaine étranger policiers », 2006, n°3867, 344 pages, épuisé.

Un homme sort d'un pub et se retrouve dans la rue. Seul. D'autant plus isolé et perdu qu'il ne se souvient de rien. Il voit les passants, lit les enseignes, devine plus qu'il ne sait qu'elles sont en anglais. Mais il ne parvient pas à se souvenir où il se trouve. Il pressent qu'il vient de boire une bière dans un pub – lequel ? - et qu'il y attendait une femme partie faire une course – sa femme ? Il ne sait plus rien, plus qui il est. Le complet black-out. Aussi va-t-il feindre, s'inventer une identité et une vie, croiser des agents secrets, se lier à eux. Dès lors, l'engrenage est inéluctable. Pendant ce temps-là, sa femme – car il a bien une femme – part à sa recherche, contacte la police. Qui ressort une histoire de meurtre. Qui l'a commis ? Lui ? Sa disparition en fait décidément le coupable idéal. Vraiment ? (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >