Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

SMEDBERG, Ake

 

[SUÈDE] (Hjässberge, 1948). Åke Smedberg. Depuis ses débuts en 1976, il a publié plusieurs recueils de poèmes, des romans, des nouvelles, et trois fictions policières : Försvinnanden / Disparitions à la chaîne (2001), Den mörka floden (2003), Blod av mitt blod (2005).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Disparitions à la chaîne (Försvinannden, 2001), roman, traduit du suédois par Philippe Bouquet. [Paris], Éditions du Seuil, « Seuil Policiers », 2005, 278 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Disparitions à la chaîne. [Paris], Éditions du Seuil, « Points. Policiers », n°1396, 278 pages.

Au coin d'un bois, dans le nord de la Suède, des villageois surprennent un homme masqué, qui les agresse et s'enfuit en abandonnant un sac plastique. Celui-ci contient les restes fraîchement déterrés d'Anna-Greta Sjöden disparue trente ans auparavant. Bientôt sont exhumés, non loin de là, les corps de Kaj Härlin, et de sa sœur Désirée, disparus à la même époque. Un bail ! Pas pour le journaliste John Nielsen, auteur d'une série d'articles sur les disparitions mystérieuses, chez qui le cas Sjöden réveille sa propre souffrance – sa mère a disparu lorsqu'il était enfant – et va prendre une dimension obsessionnelle. Après avoir interrogé en vain le policier qui avait suivi mollement l'affaire, Nielsen décide de faire cavalier seul avec son enquête. S'ensuivent un jeu de piste complexe et sinueux, un duel fébrile entre le meurtrier et le journaliste, auxquels se superpose une interrogation subtile sur la notion ambiguë de « disparition », sur ses motivations cachées, refoulées dans les tréfonds de l'âme humaine. (Présentation de l’éditeur) 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook