Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

WIJKMARK, Carl-Henning

 

[SUÈDE] (1934).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Da capo (Da Capo, 1994), roman, traduit du suédois par Philippe Bouquet. [Paris], Éditions Belfond, « Littérature étrangère », 1996, 292 pages.

Lorsque, à l'automne 1989, le photographe suédois Frank Thulander arrive à Munich pour y rencontrer Samuel Honig, un Américain avec lequel il doit réaliser un livre sur "l'Europe comme cimetière de la culture", il ne se doute pas qu'il a rendez-vous avec son passé. Au cours de son séjour, il découvre qu'un homme usurpe son identité depuis 1959, date à laquelle il a quitté l'Allemagne. Très vite, il fait le lien avec Kari, un amour de jeunesse, et Axel Karg, un ami d'enfance qui pourrait bien être son mystérieux alter ego. Et il se lance à la recherche de ce dernier... Replongé dans une époque de sa vie où tous les choix étaient encore possibles, Frank se trouve à la croisée des chemins, tandis que s'effondrent, avec le mur de Berlin, les derniers vestiges d'une Europe de l'Est en mutation. Frank va traverser Vienne, Prague pendant la Révolution de velours, Berlin, en quête d'une vérité qui ne cesse de se dérober. Intrigue policière, conte philosophique, réflexion historique, Da Capo est un roman captivant, servi par une prose ample et sensible, que l'auteur enrichi de multiples références culturelles. Il évoque notamment le thème de la répétition cher à Kierkegaard, selon lequel un être peut revenir à un moment crucial de son existence et tenter de tirer un meilleur parti des circonstances. Cette nouvelle chance donnée à l'individu s'applique-t-elle aux nations : une renaissance est-elle possible à l'Est après la disparition du Rideau de fer ? (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Derniers jours (Sista dagar, 1986), roman, traduit du suédois par Philippe Bouquet. [Le Mans], Éditions Cénomane, « Et littérature », 2007, 288 pages.

« Montrer l'ennemi. C'est d'ailleurs la meilleure façon d'indiquer la couleur quant à soi-même. » En pleine nuit, un journaliste suédois en reportage à Paris apprend le tragique accident de voiture de son ami écrivain. Le drame lui paraît tout d'abord lié à l'action de l'OAS, que son ami a quittée après l'attentat du Petit-Clamart. Il tente alors, en recherchant dans le passé de René, de mesurer son rôle au sein de l'organisation secrète et d'élucider les causes de sa mort. Le contexte politique chaotique des derniers jours de la guerre d'Algérie devient ainsi le révélateur de la troublante relation entre les deux hommes, dont l'un semble servir de miroir à l'autre. L'étrange ressemblance du personnage de René Mas-selon avec Roger Nimier fait écho à la thématique, chère à Wijkmark : la dualité insoutenable. Prenant le risque d'explorer les rapports complexes de l'affectif avec le politique et ancrant cette question dans la littérature, Carl-Henning Wijkmark met en scène avec force le tragique de toute lucidité. (Présentation de l’éditeur)

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook