Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

ELSTER, Torolf

 

[NORVÈGE] (Kristiania / Oslo, 1911 – 2006). Petit-fils de l'écrivain Kristian Mandrup Elster (1841-1881), fils des écrivains et critiques littéraires Kristian Elster (1881-1947) et Ragnhild Poulsen (1885-1958), marié à la poétesse et psychanalyste Magli Elster et père du philosophe Jon Elster. Journaliste pour la presse écrite et la radio, il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages (essais, documents politiques, chroniques), ainsi qu’une douzaine de romans policiers, de 1936 (Muren, sous le pseudonyme de Hans Brückenberg) à 1999 (Adams reise).

 

LIVRES (Traductions)


 

Histoire de Gottlob (Historien om Gottlob, 1941), roman, traduit du norvégien par Marguerite Chevalley. [Paris], La Nouvelle Édition, « Bibliothèque scandinave », 1946, 324 pages, épuisé. 



Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook