Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

EDWARDSON, Ake

[SUÈDE] (1953). Journaliste et professeur à l’Université de Göteborg. Outre la série des dix romans (neuf traduits en français, à l’exception de Himlen är en plats på jorden, 2001) et du recueil de nouvelles (non traduit) mettant en scène le commissaire Erik Winter, il a également écrit deux romans avec pour personnage principal Jonathan Wide, un ex-flic, devenu détective privé à Göteborg : Till allt som varit dött (1995) et Gå ut min själ (1996).

 

*** Bibliographie : Till allt som varit dött (1995), Gå ut min själ (1996), Dans med en ängel / Danse avec l'ange (1997), Rop från långt avstånd / Un cri si lointain (1998), Genomresa (1999), Sol och skugga / Ombre et soleil (1999), Låt det aldrig ta slut / Je voudrais que cela ne finisse jamais (2000), Himlen är en plats på jorden (2001), Segel av sten / Voile de pierre (2002), Jukebox (2003), Winterland, nouvelles (2004), Samurajsommar (2005), Rum nummer 10 / Chambre numéro 10 (2005), Drakmånad (2006), Vänaste land / Ce doux pays (2006), Nästan död man / Presque mort (2007), Den sista vintern / Le Dernier hiver (2008).

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Danse avec l’ange [série Erik Winter] (Dans med en angel, 1998), roman, traduit du suédois par Anna Gibson. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2002, 350 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Danse avec l’ange. [Paris], Éditions 10-18, « Grands détectives » / « Domaine policier », n°3674, 2004 ; 2009, 432 pages.

Göteborg, deuxième ville de Suède logée entre terre, mer et montagne, dont le seul nom chante la magie du Grand Nord... Ce décor idyllique s’effrite sous la plume d’Åke Edwardson. Par le prisme de l’enquête policière, ici restituée dans ses moindres hésitations, doutes et tracasseries administratives, l’auteur autopsie les affres d’une âme nordique en proie aux pires maux des sociétés contemporaines. Erik Winter est le témoin privilégié de cette déliquescence. Dandy un brin désabusé et sans illusions quant aux chances véritables de la justice, le plus jeune commissaire de la police suédoise mobilise tous les moyens, légaux et illégaux, pour traquer le pervers qui endeuille de meurtres barbares sa ville natale. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Un cri si lointain [série Erik Winter] (Rop från långt avstånd, 1998), roman, traduit du suédois par Anna Gibson. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2003, 520 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Un cri si lointain. [Paris], Éditions 10-18, « Grands détectives » / « Domaine policier », n°3676, 2004 ; 2009, 528 pages.

La canicule produit de drôles d’effets à Göteborg en cette fin d’été. Tensions exacerbées, violences, affrontements quotidiens dans les rues, la ville est en ébullition. Quant au commissaire Erik Winter, il se laisse pousser les cheveux, fait du vélo et se baigne chaque jour dans la mer, en se demandant combien de temps encore il pourra résister aux pressions d’Angela, qui menacent durement sa vocation de dandy célibataire. Puis, une nuit, le corps d’une inconnue est découvert près d’un lac des environs. La seule piste dont Winter dispose est livrée lors de l’autopsie : cette femme a donné naissance à un enfant. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Ombre et soleil [série Erik Winter] (Sol och skugga, 1999), traduit du suédois par Anna Gibson. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2004, 478 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Ombre et soleil. [Paris], Éditions 10-18, « Grands détectives » / « Domaine policier », n°3819, 2005 ; 2009, 480 pages.

Appelé au chevet de son père mourant, qu’il a refusé de voir pendant des années, le commissaire Erik Winter se retrouve sous le soleil d’Espagne alors que l’hiver s’installe en Suède. Mais un double meurtre particulièrement atroce l’attend à son retour à Göteborg. À mesure que l’image du meurtrier se précise, Winter, le chasseur, découvre avec horreur qu’il est peut-être la cible d’un autre chasseur à la détermination sans faille. Un prédateur tout proche qui ne cesse de lui échapper. La troisième enquête d’Erik Winter met en scène une société délabrée, un monde à la fois sauvage et usé, traité à demi-mot, avec toute l’ambiguïté corrosive qui caractérise Edwardson. (Présentation de l’éditeur) 


 

[FICHE LIVRE]Je voudrais que ça ne finisse jamais [série Erik Winter] (Låt det aldrig ta slut, 2000), roman, traduit du suédois par Philippe Bouquet. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2005, 350 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Je voudrais que cela ne finisse jamais. [Paris], Éditions 10-18, « Grands détectives » / « Domaine policier », 2006 ; 2009, 400 pages.

Alors que Göteborg est écrasée par une chaleur caniculaire, le commissaire Erik Winter doit faire face à une série de crimes particulièrement atroces. La découverte du corps d’une jeune fille dans un parc municipal lui rappelle un autre meurtre, resté non résolu... Il va alors se plonger au cœur de ce dossier où s’entrelacent inextricablement affaires crapuleuses et drames familiaux. Dans ce polar psychologique à la fois intimiste et efficace, Åke Edwardson pose une fois encore un regard original et subversif sur son pays, loin des clichés du « modèle suédois ». (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Voile de pierre [série Erik Winter] (Segel av sten, 2002), roman, traduit du suédois par Philippe Bouquet. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2006, 528 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Voile de pierre. [Paris], Éditions 10-18, « Grands détectives » / « Domaine policier », n°4061, 2007 ; 2009, 528 pages.

Göteborg, Suède... C’est le règne de l’été indien et le début d’une enquête casse-tête pour le commissaire Erik Winter. Notre flic suédois se retrouve contraint de filer vers l’Écosse afin d’y élucider la disparition d’un marin pêcheur au large des côtes calédoniennes. Un fait divers d’autant plus troublant que le grand-père du disparu s’est volatilisé soixante ans auparavant dans des conditions similaires. Crime ou accident ? À lui d’y voir plus clair... Au même moment, à Göteborg, l’inspecteur Aneta Djanali, originaire du Burkina Faso, se frotte à une sordide histoire de violences conjugales. Quitte à raviver les plaies béantes de son passé, le temps d’un chassé-croisé transfrontalier à la moiteur inattendue... (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Chambre numéro 10 [série Erik Winter] (Rum nummer 10), roman, traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2007, 502 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Chambre numéro 10. [Paris], Éditions 10-18, « Grands détectives » / « Domaine policier », n°4173, 2008 ; 2009, 512 pages.

La police criminelle suédoise de Göteborg est appelée sur une scène de crime où une certaine Paula Ney a été retrouvée pendue dans la chambre numéro 10 de l’hôtel Revy. La thèse du suicide ne convainc guère le commissaire Winter qui est déjà venu sur les lieux, dix-huit ans auparavant, lors de la disparition non résolue d’une autre jeune femme. Persuadé d’être autrefois passé à côté d’un indice capital, cette nouvelle enquête est l’occasion pour lui de rétablir la vérité. À quelques semaines d’un congé sabbatique bien mérité, Erik Winter devra compter autant sur son équipe que sur ses souvenirs pour déterrer d’impensables secrets de famille et mettre fin à une série de meurtres odieux. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Ce doux pays [série Erik Winter] (Vänaste land, 2006, roman, traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2008, 378 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Ce doux pays. [Paris], Éditions 10-18, « Grands détectives » / « Domaine policier », n° 4265, 2009, 416 pages.

Depuis plusieurs semaines, pas la moindre brise à Göteborg. Comme si la ville retenait son souffle à l’approche de la Saint-Jean. Fraîchement rentré de vacances en Andalousie, le commissaire Erik Winter est déjà confronté à l’un des pires règlements de compte de sa carrière. Dans une épicerie isolée des quartiers nord, trois hommes sont retrouvés assassinés, sauvagement défigurés. Qui pouvait bien en vouloir à ces hommes au point d’effacer leur visage ? L’enquête s’annonce délicate dans ce climat de peur, d’autant que les témoins potentiels issus de la communauté kurde de la banlieue de Göteborg se volatilisent un à un... Au fil du temps, Erik Winter a appris à écouter son intuition. Mais, cette fois, il aurait préféré ne pas l’entendre. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Presque mort [série Erik Winter] (Nästan död man), roman, traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2009, 474 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Presque mort. [Paris], Éditions 10-18, « Domaine policier », n°4378, 2010, 576 pages.

Un gangster, un écrivain, un politicien et un citoyen ordinaire – sans compter le commissaire Winter rongé par le doute et par un mal de tête persistant. L’automne est exceptionnellement beau à Göteborg mais tous sont rattrapés par un sombre événement. Leurs destins se rejoignent autour de la disparition d’une jeune fille, trente ans auparavant. Quel lien existe-t-il entre ces cinq hommes ? Quel sombre passé ont ils en commun ? Une Plongée vertigineuse dans une affaire de secret et de vengeance où une fois encore, Ake Edwardson fait la démonstration de son talent de conteur exceptionnel. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Le Dernier hiver [série Erik Winter] (Den sista vintern), roman, traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud. [Paris], Éditions J.-C. Lattès, 2010, 378 pages.

Un matin de décembre, une patrouille de police est appelée dans un appartement de Vasastan. Sur les lieux, un jeune homme, en état de choc, prétend s'être réveillé et avoir trouvé sa petite amie morte auprès de lui, un oreiller sur la tête. Quelques jours plus tard, un meurtre identique se produit : une jeune femme est étouffée dans un bel appartement du même quartier, son compagnon à ses côtés. Coïncidence ? Malgré leurs dénégations, les deux hommes sont les principaux suspects. Pourtant, un détail dans les deux appartements intrigue une jeune auxiliaire de police, qui ne peut s'empêcher d'y repenser. Un détail qui cloche... (Présentation de l’éditeur)



Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >