Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

GALLOWAY, Janice

GALLOWAY, Janice
[ÉCOSSE] (Ardrossan, Écosse, 1956). Après ses études (Ardrossan Academy, université de Glasgow), elle a ensei­gné l'anglais de 1980 à 1990 (Strathclyde Regional Coucil, Ayshire). Penser à respirer (The Trick is To Keep Breathing), son premier roman paru en 1989, a connu un succès immédiat. Aujourd'hui installée à Glasgow, elle se consacre entièrement à l'écriture. Outre des romans et des nouvelles, elle a également écrit pour le théâtre, ainsi qu'un livret pour un opéra de Sally Beamish, Monster, basée sur la vie de Mary Shelley (création à Glasgow en 2001).
Bibliographie : J. F. Hendry, Poet, Novelist, coll. (1988), The Trick is To Keep Breathing (roman, 1989), New Writing Scotland 8. The Day I Met the Queen Mother, co-éd. Hamish Whyte (1990), Blood (nouvelles, 1991), Meantime, co-éd. Women 2000 (1991), New Writing Scotland 9. Scream If You Want to Go Faster, co-éd. Hamish Whyte (1991), A Parcel of Rogues (1992), New Writing Scotland 10. Pig, Squealing, co-éd. Hamish Whyte (1992), Women in Scottish Literature, coll. (1993), Foreign Parts (roman, 1994), Writers in Scotland, coll. (1994), Nothing is Altogether Trivial. An Anthology of Writing from 'Edinburgh Review', coll. (1995), Penguin Book of Contemporary Women's Short Stories, coll. (1995), Shouting It Out. Stories from Contemporary Scotland, coll. (1995), Telling Stories 4, coll. (1995), Mind Readings. Writers' Journeys Through Mental States, coll. (1996), Soho Square. Scottish Anthology VII, coll. (1996), Where You Find It (nouvelles, 1996), Ahead of its Time, coll. (1997), Picador Book of Scottish Fiction, coll. (1997), Scottish Literature Since 1707, coll. (1997), A Second Skin. Women Write About Clothes, (1998), Chute (1998), Pipelines (2000), New Writing 10, coll. (2001), Clara (2002), Granta 76. Music (2002).

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions)
* Témoignage, traduit par Catherine Richard, dans Hontes, Joëlle Losfeld, 2006.

LIVRES (Traductions) 
Penser à respirer (The Trick is To Keep Breathing, 1989), roman, traduit de l’anglais par Elisabeth Luc ; préface de Bernard Sellin. [Nantes], Éditions Le Passeur, 2004, 278 pages, 18 €

« Je ne me rappelle pas clairement la dernière semaine. Je tiens à me la rappeler car ensuite, plus rien n'a été banal. Manger, boire sans y penser, dormir quand je le voulais.. J'aimerais bien m'en souvenir, mais je n'y arrive pas. » Tout s'écroule pour Joy Stone lorsque son compagnon meurt brutalement. Nous pénétrons dans les méandres de sa conscience meurtrie, coupée de ses repères et coupée de son propre corps. Il s'agira cependant pour Joy de continuer à vivre, à respirer. Et cela ne va pas de soi, comme en témoigne la transcription de son souffle, heurtée, malmenée par la typographie. Pour sortir du gouffre, il faudra qu'elle retrouve le souvenir de l'insupportable choc, pouvoir y mettre des mots, tout comme il faudra réapprendre le quotidien et le rapport aux autres.

Chute (1998), théâtre, traduit de l’anglais par Jean-Michel Deprats (avec Kate Atkinson, Nice et Duncan McLean, Ruge come to shuv). [Besançon], Éditions Les Solitaires intempestifs, 1998, 48 pages, 7.62 €

Un monologue. L'intérieur, le mental d'une femme marquée par la guerre, son esprit va et vient, s'égare ; c'est aussi l'histoire d'une métamorphose.


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook