Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

CLOUSTON, J. Storer

CLOUSTON, J. Storer
[ÉCOSSE] (Cumberland, Écosse, 1870 – 1944). Joseph Storer Clouston. Études à Édimbourg et à Oxford. Avocat. Il obtient un immense succès avec son second livre, Le Fou en liberté (The Lunatic at Large, 1899), un roman drolatique, auquel il donnera plusieurs suites : Count Bunker (1906), The Lunatic at Large Again (1922), The Lunatic Still at Large (1923) et The Lunatic in Charge (1926). Dans son abondante production (une quarantaine de livres), on trouve également deux romans d'espionnage : L'Espion en noir (The Spy in Black, 1917) et The Man from the Clouds (1918).

LIVRES (Traductions)
Le Fou en liberté (The Lunatic at Large, 1899), roman, traduit de l’anglais par Achille Laurent et L. Martin-Dupont. [Paris], Éditions Pierre Lafitte, 1911, 342 pages, épuisé.

La Mémorable et tragique aventure de Mr Iwin Molyneux (His First Offence, 1911), roman, traduit de l’anglais par Louis Labat. [Paris], Éditions Albin Michel, « Les Maîtres de la littérature étrangère », 1922, 250 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Rivages, « Rivages-Mystère » n°11, 1994, 224 pages, 7.35 €

« À Londres, dans le quartier romantique de Saint-John's Wood, Hyacinth Road, un étroit cul-de-sac, enfoui sous les ombrages, fait, en son milieu, un coude brusque qui en cache l'une à l'autre les deux extrémités. Chaque maison s'y défend contre les curieux par un mur de briques percé d'une porte presque invisible et toujours close. Celle qui porte le n°47 s'est tristement illustrée dans les annales du crime.. Il y a quelques années, elle servait de résidence à Mr et Mrs Molyneux qui l'occupaient avec deux domestiques. Et comme bien des gens qui se rendirent célèbres par la suite, Mr Molyneux était, en apparence, le dernier des hommes qu'on dût s'attendre à voir impliqué dans un crime d'une atrocité sans exemple... »
Un chef d'œuvre d'humour noir anglais publié en 1911 et adapté vingt-six ans plus tard par Jacques Prévert pour Marcel Carné, sous le titre Drôle de drame.

L'Espion en noir (The Spy in Black, 1917), roman, traduit de l’anglais. [Paris], L'Édition française illustrée, « Drames d'histoire et de police », s.d., épuisé.


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook