Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

BOYLE, Jimmy

[ÉCOSSE] (Glasgow, Écosse, 1944). Condamné à la prison à perpétuité pour meurtre en 1967, il s'adonne à la sculpture. En 1977, il enchaîne avec l’écriture et rédige le récit de sa vie de prisonnier A Sense of Freedom. Le livre remporte un succès immédiat et devient un best-seller. En prison, il épouse une psychologue et, en 1982, il obtient la liberté conditionnelle. Il partage maintenant sa vie entre Édimbourg et la côte d'Azur, poursuivant une carrière de sculpteur et d'écrivain : Pain of Confinement. Prison Diaries (1984), Hero of the Underworld (1999).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions)
* Extrait du récit A Sense of Freedom (1977), traduit par Gérard Fons, dans Le Hangar éphémère n°13, 1985.

LIVRE (Traduction)
Jusqu'à l'os (Hero of the Underworld, 1999), roman, traduit de l'anglais Philippe Rouard. [Paris], Éditions Denoël, « D'ailleurs », 1999, 274 pages, 20.58 €

Après dix ans de camisole chimique dans les quartiers de haute sécurité du Centre, Héros, mis en liberté conditionnelle, est placé chez de patibulaires tauliers et doit pointer à l'Abattoir. Là-bas, au milieu des carcasses, des boyaux et des tripes, il croisera : Briseur d'Os, au front de bélier, roi de la barbaque, la Veuve, tapineuse émérite, Mandibule, le frangin de la Veuve, et Angus d'Aberdeen, superbe taureau, menacé d'équarrissage. Par-delà le funéraire et ses bitures au formol, le cortège de drôles, piloté par Héros, prendra sa revanche à la force du rire.
Cocasse et désespéré, ce roman rabelaisien puise dans le bas-ventre son extraordinaire énergie. Jonathan Swift de la génération Trainspotting, Boyle renoue avec le macabre burlesque, en une prose trempée à la gnôle.


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook