Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

WELSH, Irvine

WELSH, Irvine
[ÉCOSSE] (Leith, Écosse, 1958). Romancier, nouvelliste, scénariste et dramaturge. Trainspotting, son premier roman (1993), fut un succès mondial, adapté au théâtre puis au cinéma par Danny Boyle en 1996. Il collabore régulièrement au magazine Loaded et occasionnellement au Gardian. Il a également enregistré un disque avec le groupe rock Primal Scream.
Bibliographie : Past Tense Four Stories from a Novel (1992), Trainspotting (roman, 1993), The Acid House (nouvelles, 1994), Marabout Stork Nightmares (roman, 1995), Children of Albion Rovers, coll. (1996), Ecstasy. Three Tales of Chemical Romance (nouvelles, 1996), Trainspotting / Headstate (théâtre, 1996), Filth (roman, 1998), You'll Have Had Your Hole (théâtre, 1998), Glue (roman, 2001), The Weekenders, coll. (2001), Porno (roman, 2002), Alive and Kicking, avec David Bryce et Simon Pia (2005), Babylon Heights, avec Dean Cavanagh (théâtre, 2006), One City, avec Ian Rankin et Alexander McCall Smith (2006), The Bedroom Secrets of the Master Chefs (2006).

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions)
* « The State of the Party », nouvelle traduite de l'anglais par Aline Azoulay et Céline Cazals, dans Disco Biscuit, Atelier Alpha bleue, 1998.
* Nouvelle, dans Intoxication. L'écriture sous stupéfiants, Au Diable Vauvert, 2002.
* Témoignage, traduit par Catherine Richard, dans Hontes, Joëlle Losfeld, 2006.

LIVRES (Traductions) 
Trainspotting (Trainspotting, 1993), roman, traduit de l’anglais par Éric Lindor Fall. [Paris], Éditions de L'Olivier, 1996, 362 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions du Seuil, « Points » n°488, 1998, 380 pages, 6.95 €

Ils sont quatre amis inséparables qui ont en commun une enfance, une ville, des voisins, le chômage. Et surtout une dévotion appliquée pour une seule et unique héroïne, en forme de seringue. On entend ces quatre-là, on les écoute : chacun raconte son Édimbourg, entre deux pintes de bière, après un fix, avant une tasse de thé, ou pendant une baston à coup d'aiguilles à tricoter taillées en pointe. On voit les corps mangés par le virus, la drogue, les hallucinations, et puis quelque chose se détache : on est d'Édimbourg, mais comme on est de Fresnes ou de la Santé. Il faut s'échapper.
Livre culte des années 90, Trainspotting a été porté à l'écran par Dany Boyle.

Ecstasy (Ecstasy. Three Tales of Chemical Romance, 1996), nouvelles, traduit de l’anglais par Alain Defossé. [Paris], Éditions de L'Olivier, « Marges », 1999, 352 pages, 16.77 €
* Réédition : [Paris], Éditions du Seuil, « Points » n°765, 2000, 368 pages, 7 €

Que se passe-t-il quand les fantasmes qu'on a dans la tête se répandent dans la vie - et vice versa ? Ces « contes de la folie ordinaire » pour une fin de siècle conjuguent plusieurs sortes d'addiction : l'amour, la vengeance, la drogue. On y voit des handicapés monter une organisation terroriste, un auteur de romans sentimentaux s'abandonner à son penchant pour la pornographie, et un couple d'accidentés de la vie fusionner dans l'amour absolu.
Avec ces trois romances « chimiques », Irvine Welsh s'aventure dans une zone dangereuse, où la réalité ne fait que confirmer nos pires cauchemars.

Une ordure (Filth, 1998), roman, traduit de l’anglais par Alain Defossé. [Paris], Éditions de L'Olivier, « Marges », 2000, 480 pages, 21.34 €

Les fêtes de fin d'année approchent. Bruce Robertson, brigadier de police à Édimbourg, pense à la semaine - stupre et stupéfiants - qu'il s'est organisée à Amsterdam. Un programme de rêve que viennent contrarier quelques imprévus : le départ de son épouse et de leur fille, une pénible accoutumance à la cocaïne, une dégradation spectaculaire de son état général, une cascade de liaisons extra-conjugales de plus en plus prenantes...Tout en s'enfonçant dans l'ignominie, ce flic obstiné doit faire face à un adversaire - la voix de la vérité et de la conscience éthique -, surgi de l'endroit le plus inattendu qui soit : son propre organisme.
Macho, raciste, corrompu, cynique, pervers, le brigadier atteint dans son genre une quasi-perfection. Irvine Welsh transforme cette fable pessimiste en une farce implacable sur le pouvoir et l'abjection.


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >