Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

McLEAN, Alistair

McLEAN, Alistair
[ÉCOSSE] (Glasgow, Écosse, 1923 – Munich, Allemagne, 1987). Alistair Stuart MacLean. Il a aussi publié sous le pseudonyme de Ian Stuart. Auteur de thrillers et de romans d'aventures à succès, largement adaptés au cinéma et pour la plupart traduits en français.

LIVRES (Traductions) 
HMS Ulysses (HMS Ulysses, 1955), roman, traduit de l'anglais par Hélène Claireau. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, 1972, 352 pages, épuisé.
* Réédition : [Louviers], Éditions L'Ancre de marine, 2005, 256 pages, 22 €

Les Canons de Navarone (The Guns of Navarone, 1957), roman, traduit de l'anglais par Hélène Claireau. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, 1973, 280 pages, épuisé / Réédition : Éditions des Presses de la Cité, « Presses pocket » n°1601, 1978, 312 pages, épuisé.

Six minutes pour mourir (Fear is the Key, 1961), roman, traduit de l'anglais par Françoise Thirion. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Suspense », 1973, 218 pages, épuisé.

Mise à feu sur Vardu (sous le nom de Ian Stuart, The Dark Crusader ; aux USA, sous le titre The Black Shrike, 1961), roman, traduit de l'anglais par Tanette Prigent. [Paris], Éditions Plon, 1962, 312 pages, épuisé.

L'Or du petit matin (The Golden Rendez-vous, 1962), roman, traduit de l'anglais par Marie Claude Chauvet. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Presses pocket. Mondes mystérieux » n°838, 1971, 320 pages, épuisé.

Station 3, ultra secret (sous le nom de Ian Stuart, The Satan Bug, 1962), roman, traduit de l'anglais par Tanette Prigent. [Paris], Éditions Plon, 1965, 338 pages, épuisé.

Zebra, station polaire (Ice Station Zebra, 1963), roman, traduit de l'anglais par René Jouan. [Paris], LGF (Librairie générale française), « Le Livre de poche » n°2740, 320 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Presses pocket » n°2070, 1982, 244 pages, épuisé.

48 heures de grâce (When Eight Bells Toll, 1966), roman, traduit de l'anglais par Jean-François Gravrand. [Paris], LGF (Librairie générale française), « Le Livre de poche », 1974, épuisé.

Un Triple vaut trois doubles (Where Eagles Dare, 1967), roman, traduit de l'anglais par Jean-François Gravrand. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Presses pocket. Mondes mystérieux » n°751, 320 pages, épuisé / Réédition sous le titre Quand les aigles attaquent : « Presses pocket » n°751, 1971, 320 pages, épuisé

L'Ouragan vient de Navarone (Force 10 From Navarone, 1968), traduit de l'anglais par Paul Verguin. [Paris], LGF (Librairie générale française), « Le Livre de poche » n°3344, 1972, 320 pages, épuisé
* Réédition : [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Presses pocket » n°1746, 1979, 250 pages, épuisé.

Narcotic bureau (Puppet on a Chain, 1969), roman, traduit de l'anglais par Paul Verguin. [Paris], Éditions Plon, 1970, 320 pages, épuisé.

Caravane pour Vaccarès (Caravan to Vaccarès, 1970), roman, traduit de l'anglais par Jean-Gérard Chauffeteau. [Paris], Éditions Fayard, 1971, 256 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], LGF (Librairie générale française), « Le Livre de poche » n°3600, 288 pages, épuisé.

L'Île des Ours (Bear Island, 1971), roman, traduit de l'anglais par Sabine Berritz. [Paris], Éditions Fayard, 1972, 340 pages, épuisé.

Les Circuits de la mort (The Way to Dusty Death, 1973), roman, traduit de l'anglais par Eric Diacon. [Paris], Éditions Fayard, « Thriller Fayard », 1975, 252 pages, épuisé.

Le Défilé de Crève-Cour (Breakheart Pass, 1974), roman, traduit de l'anglais par Éric Diacon. [Paris], Éditions Fayard, « Thriller Fayard », 1975, 224 pages, épuisé.

Les Aigles aveugles (Circus, 1975), roman, traduit de l'anglais par Gilberte Marchegay et Jean-François Bernard. [Paris], Éditions Plon, « Feux croisés », 1976, 248 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions des Presses de la Cité, « Presses pocket » n°1899, 1980, 224 pages, épuisé.

Sur le pont de Golden Gate (The Golden Gate, 1976), roman, traduit de l'anglais par Paul Chataignier. [Paris], Éditions Plon, « Feux croisés », 1976, 272 pages, épuisé.

La Sorcière des mers (Seawitch, 1977), roman, traduit de l'anglais par Jacques Martinache. [Paris], Éditions Plon, « Feux croisés », 1977, 216 pages, épuisé.

Adieu Californie (Goodbye California, 1978), roman, traduit de l'anglais par Paul Alexandre. [Paris], Éditions Fayard, 1978, épuisé.

Athabasca (Athabasca, 1980), roman, traduit de l'anglais par Éric Diacon. [Paris], Éditions Fayard, 1981, 264 pages, épuisé.

La Tour Eiffel en otage (sous le nom de John Dennis, Hostage Tower, 1980), roman, traduit de l'anglais par Jacques Martinache. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, 1981, 192 pages, épuisé.

Le Rio de la mort (River of Death, 1981), roman, traduit de l'anglais par Éric Diacon. [Paris], Éditions Fayard, 1982, 256 pages, épuisé.

Le Ravin des Četniks (Partisans, 1982), roman, traduit de l'anglais par Philippe Delamare. [Paris], Éditions Fayard, 1983, 292 pages, épuisé.

Trois morts dans un bateau (?), roman. [Louviers], Éditions L'Ancre de marine, 2003, 244 pages, 20 €


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook