Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MASTERTON, Graham

MASTERTON, Graham
[ÉCOSSE] (Édimbourg, Écosse, 1946). Auteur prolifique (près d'une centaine de livres : romans, nouvelles, manuels, anthologies, etc.), il a utilisé de nombreux pseudonymes : Dr Jan Berghoff, Edward Thorne, Angel Smith, Anton Rimart, Katherine Winston, Thomas Luke, Alan Blackwood. Rédacteur pour le magazine pour adulte MayFair et pour l'édition britannique de Penthouse, il a commencé par publier de nombreux manuels sur la sexualité, avant de se tourner vers la littérature fantastique. Il connaît le succès dès son premier roman, Manitou (The Manitou, 1975), écrit en une semaine et aussitôt adapté au cinéma avec Tony Curtis dans le rôle principal. Il vit aujourd'hui près de Cork, en Irlande.

LIVRES (Traductions)
Le Faiseur d'épouvantes. Série « Manitou » 1 (The Manitou, 1975), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Fantastique » n°5, 1978, 256 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald), « Fantastique, science-fiction, aventure » n°118, 1984, 256 pages, épuisé / Rééditions sous le titre Manitou. [Paris], Éditions Presses pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9030, 1990, 2002, 224 pages, épuisé / [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique » n°9030, 2003, 256 pages, 5.70 €

Chaque nuit, Karen faisait d'épouvantables cauchemars. Chaque matin, la tumeur qui déformait son cou était un peu plus grosse. Une tumeur inopérable qui laissait les médecins perplexes et qui bougeait imperceptiblement, comme s'il y avait eu quelque chose de vivant sous la peau. Quelque créature diabolique qui ne rêvait que d'effroyables massacres. Pour Misquamacus, le vieux sorcier indien, l'heure était enfin venue de se venger de l'Homme blanc qui avait exterminé son peuple. Une revanche qu'il attendait et préparait depuis plusieurs siècles...

Le Djinn (The Djinn, 1977), roman, traduit de l'anglais et présenté par Mary Rosenthal. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Fantastique » n°15, 1979, 248 pages, épuisé.
* Rééditions : [Paris], Néo (Nouvelles éditions Oswald), « Fantastique, science-fiction, aventure » n°153, 1985, 248 pages, épuisé. / Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9077, 1992, 192 pages, épuisé.

La Mort noire (Fireflash 5, 1977), roman. [Bruxelles], Éditions Claude Lefrancq, « Attitudes », 1998, épuisé.

Le Sphinx (The Sphinx, 1978), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Pantin], Éditions Naturellement, « Forces obscures », 1999, 224 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9256, 2001, 250 pages, épuisé.

La Maison de chair (Charnel House, 1978), roman, traduit de l'anglais par Marie Hooghe. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Fantastique » n°29, 1980, 248 pages, épuisé.
* Rééditions : [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald), « Fantastique, science-fiction, aventure » n°136, 1985, 248 pages, épuisé / [Paris], Éditions Pocket, « Presses pocket; Terreur » n°9125, 1994, 192 pages, épuisé.

Le Jour J du jugement (The Devils of D-Day, 1978), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald, « Fantastique, science-fiction, aventure » n°189, 1987, 160 pages, 160 pages, épuisé.
*Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9018, 1989, 2000, 192 pages, épuisé.

Le Complot Sweetman (The Sweetman Curve, 1979), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Le Cherche midi, « NéO », 2004, 412 pages, 19 €

Un tueur en série - baptisé par la police Le Dingue de l’autoroute - sème la panique dans l'agglomération de Los Angeles en tuant au hasard dans leur voiture des personnes ordinaires, n'ayant apparemment aucun lien entre elles. Mais s'agit-il vraiment de hasard, et est-ce un psychopathe ? Ce sont les questions que se pose John Cullen lorsque son père est abattu dans des circonstances horribles, son amie, grièvement blessée, et lui-même échappant de peu à la mort... La police semble dans une impasse, aussi John Cullen décide-t-il de mener sa propre enquête. Il va découvrir que beaucoup d'autres meurtres sans motif apparent ont été commis récemment à travers les États-Unis, et que les noms des victimes apparaissent sur une mystérieuse courbe, résultat de données informatiques, la Courbe du professeur Sweetman. Mais que représente cette courbe ? Et quel est le rôle exact dans cette affaire du sénateur Carl X. Chapman, prêt à tout pour devenir le prochain président des États-Unis ?

Les Puits de l'enfer (The Wells of Hell, 1979), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], NéO (Nouvelle éditions Oswald), « Fantastique, science-fiction, aventure » n°141, 1985, 272 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9078, 1991, 2000, 286 pages, épuisé.

La Vengeance du Manitou. Série « Manitou » 2 (Revenge of the Manitou, 1979), roman, traduit de l'anglais et préfacé par François Truchaud. [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald), « Fantastique, science-fiction, aventure » n°129, 1985, 192 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9038, 1991, 256 pages, épuisé.

Le Trône de Satan (sous le nom de Thomas Luke, Heirloom, 1981), roman, traduit de l'anglais par Thomas Bauduret. [Paris], Éditions Pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9100, 1993, 224 pages, épuisé.

Famine (Famine, 1981), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Pantin], Éditions Naturellement, « Forces obscures », 2000, 2 vols. 256 + 256 pages, épuisés.

Le Diamant de Kimberley (Solitaire, 1982), roman, traduit de l'anglais. [Paris], Éditions Pierre Belfond, 1985, 456 pages, épuisé.

Tengu (Tengu, 1983), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. Presses de la Cité, 1994, 392 pages, épuisé.
* Rééditions : [Paris], Éditions Pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9139, 1996, 392 pages, épuisé / [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique », n°9139, 2003, 392 pages, épuisé.

Le Démon des morts (The Pariah, 1983), roman, traduit de l'anglais et présenté par François Truchaud. [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald), « Néo-plus. Fantastique » n°1, 1986, 256 pages, épuisé.
* Rééditions : [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9003, 1989, 380 pages, épuisé / [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique » n°9003, 2003, 384 pages, 5.80 €

Un petit village paisible au bord de la mer, non loin de Salem, la ville des sorcières. La femme de John Trenton a trouvé la mort dans un accident de voiture. Un mois plus tard, des phénomènes étranges commencent à se produire, la nuit, John croit voir sa femme... ou son fantôme. Hallucinations causées par le chagrin... ou réalité encore plus terrifiante ? L'explication se trouve peut-être dans un bateau, le "David Dark", qui a sombré au large de Salem, trois siècles plus tôt. Que transportait donc ce bateau d'où semble provenir une influence maléfique ?

Condor (sous le nom de Thomas Luke, Condor, 1984), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Les Belles lettres-Manitoba, « Le Grand cabinet noir. Thriller-espionnage », 2003, 328 pages, 20 €

Un ancien criminel de guerre nazi est retrouvé par hasard en Suède. Médecin dans un camp de concentration, il est responsable de la mort de plusieurs milliers de personnes : hommes, femmes, enfants… Un sénateur américain au passé trouble se porte candidat à la présidence des États-Unis. Il est prêt à tout, même au meurtre, pour satisfaire ses ambitions... Un petit garçon de neuf ans, parti à la chasse au trésor dans les bois de la propriété du sénateur, dans le New Hampshire, découvre la carcasse d’un avion profondément enfoncée dans la terre et recouverte de branchages. Effrayé par le cadavre quasi momifié du pilote, il s’enfuit en emportant une trousse contenant six petites fioles. À l’intérieur, un liquide clair, qu’il goûte… Il meurt peu après et un virus inconnu et très virulent commence à se propager à travers les États-Unis.

Le Portrait du mal (The Family Portrait, 1985 ; réédition sous le titre Picture of Evil), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald), « Néo-plus. Fantastique » n°14, 1988, 312 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9017, 1989, 476 pages, épuisé.

Les Guerriers de la nuit. Série « Guerriers de la nuit » 1 (Night Warriors, 1986), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9146, 1995, 420 pages, épuisé.

Transe de mort (Death Trance, 1986), roman, traduit de l'anglais par Jean-Daniel Brèque. [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald), « Néo-plus. Fantastique » n°25, 1990, 320 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9091, 1993, 446 pages, épuisé.

Le Miroir de Satan (Mirror, 1987), roman, traduit de l'anglais et présenté par François Truchaud. [Paris], Néo (Nouvelles éditions Oswald), « Néo plus. Fantastique » n°22, 1989, 296 pages, épuisé.
* Rééditions : [Paris], Éditions Presses pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9049, 1991, 412 pages, épuisé / [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique » n°9049, 2003, 412 pages, 7 €

Martin Williams, un scénariste, fait l’acquisition d’un miroir ayant appartenu à Boofuls, enfant-star d’Hollywood, assassiné en 1939 dans circonstances aussi tragiques que mystérieuses. Les miroirs, c’est bien connu, peuvent être des portes sur d’autres mondes. Celui-là est une porte sur l’enfer, sur un « Hollywood à l’envers » où, sous ses dehors de petit garçon angélique, Boofuls va se révéler la plus diabolique des créatures…

Rituel de chair (Ritual, 1988 ; réédition sous le titre Feast), trad. de l'anglais par Jean-Daniel Brèque ; préface de François Truchaud. [Paris], NéO (Nouvelles éditions Oswald), « NéO plus. Fantastique » n°23, 1989, 268 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9079, 1992, 380 pages, épuisé.

Les Rivages de la nuit. Série « Guerriers de la nuit » 2 (Death Dream, 1988), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9147, 1996, 380 pages, épuisé.

Démences (Walkers, 1989), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9048, 1992, 2002, 382 pages, épuisé.

Apparition (Apparition, 1990), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Presses de la cité, 1992, 368 pages, épuisé.
* Rééditions : [Paris], Éditions Pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9117, 1994, 368 pages, épuisé / [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique », n°9117, 2004, 368 pages, épuisé.

La Nuit des salamandres (Salamander, 1990), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Presses de la Cité, 1991, 324 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris] Éditions Presses pocket, « Presse pocket. Terreur » n°9093, 1993, 324 pages, épuisé.

Le Fléau de la nuit. Série « Guerriers de la nuit » 3 (Night Plague, 1991), [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9148, 1996, 358 pages, épuisé.

Nouvelles / Short Stories (The Heart of Helen Day, 1991), nouvelles, traduit de l'anglais par Éric Le Thune. [Paris], Éditions Pocket « Pocket. Les Langues pour tous, bilingue » n°12194, 2004, 160 pages, 6.30 €

« Chagrin »(Grief). Un automobiliste renverse une jeune cycliste. Constatant qu'elle est sans vie, et en l'absence de témoin, il s'enfuit sans prévenir la police. Son existence sera dès lors hantée par l'image (mais ne s'agit-il que d'une image ?) de la jeune, belle et séduisante victime.
« Le cœur d'Helen Day » (The Heart of Helen Day). Lors d'un violent orage en Alabama, une station de radio diffuse une programme au cours duquel une vedette est assassinée en direct. Or l'émission en question n'existe plus depuis de nombreuses années, et il ne s'agit pas d'une rediffusion. Cette irruption du passé va bouleverser plusieurs vies.

L'Ombre du Manitou. Série « Manitou » 3 (Burial, 1992), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Presses de la Cité, 1993, 446 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Pocket, « Pocket. Terreur » n°9143, 1995, 2000, 536 pages, 6.70 €

Pour marquer son retour, Misquamacus a décidé de ne pas lésiner sur les moyens et de frapper fort. De Las Vegas à New York, des villes entières sont aspirées sous terre par une magie plus vieille que l'humanité. Grâce à un pacte avec Aktunowihio, dieu des ténèbres, le redoutable sorcier indien est déterminé à faire disparaître de la surface de la planète toute trace de l'envahisseur blanc. Afin d'éviter l'apocalypse, Harry Erskine, le voyant préféré des vieilles dames, devra traquer et affronter Misquamacus sur son territoire, dans le Grand Dehors, la contrée des morts...

Le Maître des mensonges (Master of Lies, 1992), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Pocket, Presses pocket. Terreur » n°9180, 1997, 2000, 378 pages, épuisé.

Hel (The Sleepless, 1993), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9174, 1997, 2002, 478 pages, épuisé.

Sang impur (Flesh and Blood, 1994), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, 1995, 478 pages, épuisé.

Walhalla (The House That Jack Built, 1994), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Presses de la Cité, 1996, 416 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9200, 1998, 416 pages, épuisé.

Les Escales du cauchemar (Flights of Fear, 1994), nouvelles, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9228, 2000, 244 pages, épuisé.

Les Visages du cauchemar (Faces of Fear, 1995), traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9185, 1998, 2002, 286 pages, épuisé.

Magie vaudou. Série « Jim Rook » 1 (Rook, 1996), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris]. Éditions, Pocket, « Presses pocket. Terreur » n°9206, 1999, 220 pages, épuisé.
* Réédition : [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique » n°9206, 2006, 250 pages, 6.20 €

Jim Rook n'est pas seulement un excellent professeur qui parvient à tirer le maximum des classes les plus difficiles, c'est aussi quelqu'un qui, ayant frôlé la mort dans son enfance, a le don de voir fantômes et esprits. Un don perturbant dont il répugne à se servir. Mais lorsque l'un de ses élèves, Tee Jay, accusé de meurtre, clame son innocence, Jim n'a plus le choix. D'autant qu'il est sûr d'avoir vu l'oncle de celui-ci sur les lieux du crime. Ce personnage inquiétant dispose d'un alibi en béton, mais l'on murmure aussi que, adepte du vaudou, l'oncle de Tee Jay maîtrise parfaitement la technique consistant à quitter son corps, et s'en sert pour aller commettre les pires méfaits...

L'Enfant de la nuit (The Chosen Child, 1997), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9229, 2000, 2002, 382 pages, épuisé.

Génie maléfique (sous le nom de Alan Blackwood, Kingdom of the Blind, 1998), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Le Cherche midi, « NéO », 2006, 504 pages, 21 €

Le jeune Mickey Frazier, plongeur dans un restaurant et musicien de rock à ses heures, est loin de se douter des conséquences de son acte lorsqu'il porte secours à un homme âgé, victime d'une tentative d'enlèvement. Celui-ci, un certain Dr Lügner, se sait menacé par des hommes résolus à le tuer. Il fait parvenir à Mickey une cassette contenant des instructions, avec la promesse que, s'il les suit, cela changera sa vie du tout au tout. Pour le meilleur comme pour le pire…

Magie indienne. Série « Jim Rook » 2 (Tooth and Claw, 1997), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9205, 2000, 256 pages, épuisé.

Magie maya. Série « Jim Rook » 3 (Terror, 1998), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9219, 2000, 256 pages, épuisé.

Magie des neiges. Série « Jim Rook » 4 (Snowman, 1999), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9242, 2000, 2002, 224 pages, épuisé.

Les Papillons du mal (Trauma, 2001), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. Paris], Presses de la Cité, « Paniques », 2002, 218 pages, 14.50 €
Réédition : [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique » n°9288, 2003, 218 pages, 5.20 €

Représentante en produits de beauté, Bonnie Winter exerce un second métier pour lequel les concurrents ne se bousculent guère. Elle dirige en effet une petite entreprise de nettoyage très spécialisée : avec trois employées, elle remet en état maisons et appartements où ont eu lieu des morts violentes... Sur plusieurs scènes de meurtres particulièrement sanglants, Bonnie remarque d'étranges chenilles, qu'elle montre à un entomologiste. Celui-ci lui révèle qu'il s'agit de larves de papillons que les Aztèques considéraient comme des incarnations de la cruelle déesse Itzpapalotl. Cette dernière avait la réputation de faire sombrer les gens dans la folie, les poussant à tuer les êtres qui leur étaient le plus cher. Légende ou réalité ? Ces papillons deviennent bientôt une véritable obsession pour Bonnie, dont la vie familiale semble par ailleurs partir à vau-l'eau...

Les Gardiens de la porte (The Doorkeepers, 2001), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions des Presses de la Cité, 2000, 432 pages, 18.29 €
* Réédition : [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9283, 2002, 448 pages, épuisé.

« Il y a six portes dans la ville de Londres. Il y a également six portes à Londres. Mais qui sait à quel côté elles font face ? Et qui sait quelle est la vraie face ? » C'est cette comptine traditionnelle anglaise qui va permettre à Josh de résoudre l'énigme posée par le meurtre de sa sœur. Vétérinaire aux États-Unis, Josh reçoit un jour un appel de la police de Londres : le cadavre de sa sœur Julia vient d'être retrouvé, terriblement mutilé. Le jeune homme et sa compagne Nancy se rendent sur place pour identifier le corps. Trouvant la police trop lente, ils décident de mener eux-mêmes l'enquête. Très vite, d'étranges phénomènes se produisent, qui les mettent sur la piste de mondes parallèles.

Magie des eaux. Série « Jim Rook » 5 (The Swimmer, 2001), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Presses pocket « Presses pocket. Terreur » n°9262, 2001, 320 pages, épuisé.

Katie (Katie Maguire, 2001), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique » n°9276, 2003, 442 pages, 7.50 €

Seule femme de la police irlandaise ayant grade de commissaire, Katie Maguire est chargée de l'enquête sur l'assassinat d'une jeune femme dont le corps vient d'être retrouvé dans le champ d'une ferme isolée, même si « corps » n'est peut-être pas le terme exact : en fait, il s'agit juste des os aménagés en une sorte d'autel, toute chair ayant été méthodiquement enlevée. Détail étrange supplémentaire, une poupée de chiffons est attachée au fémur... Le plus troublant est que, juste avant la Première Guerre mondiale, soit près de quatre-vingt-dix ans plus tôt, onze corps avaient été retrouvés dans la même ferme, eux aussi avec des poupées de chiffons accrochées aux fémurs des victimes...

Magie des flammes. Série « Jim Rook » 6 (Darkroom, 2004), roman, traduit de l'anglais par Paul Benita. [Paris], Éditions Fleuve noir « Thriller fantastique » n°9316, 2006, 284 pages, 6.60 €

Bobby et Sara ont été brûlés vifs, incinérés à une telle température que leur image s’est imprimée sur un mur comme une photo… Jim Rook, le prof qui entend ses élèves et voit les morts, revient s’installer à LA. Par chance, il se voit proposer un appartement grandiose sur lequel semble régner un étrange tableau, le portrait d’un homme au visage masqué par un tissu noir. Très vite, celui-ci s’avère un pénible colocataire: il a une fâcheuse tendance à quitter son tableau pour mettre le feu à tout ce qui se dresse devant lui. Sous le tissu noir, apparaît alors une créature gigantesque et abominable, mi-homme, mi-appareil photo. Dans le même temps, d’étranges négatifs photographiques grandeur nature infestent la ville, déclenchant des flashes d’une intensité inouïe. Morts et incendies ne se comptent plus. Dire que tout cela a commencé par un simple cliché…

Le Glaive de Dieu (Holy Terror, 2004), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Fleuve noir « Thriller fantastique » n°9315, 2005, 496 pages, 9.30 €

Vingt-neuf minutes manquent dans la vie de Conor O'Neil, cet ancien inspecteur de police qui, à ses risques et périls, n'avait pas hésité à envoyer toute une bande de flics corrompus derrière les barreaux. Vingt-neuf minutes d'amnésie pendant  lesquelles on a dérobé le contenu de sept tiroirs dans un coffre-fort réputé inviolable. Encore plus étrange, un deuxième braquage, armé cette fois, a succédé au premier, avec toujours ces sept tiroirs comme objectif, mais les malfrats ont dû repartir les mains vides. Simple coïncidence ? L'ennui, c'est que les conditions surréalistes de ce vol font de Conor un complice idéal aux yeux de la Police. Pour se disculper, il va devoir mener son enquête en solo et tenter de découvrir ce qui s'est passé pendant ce laps de temps effacé de sa mémoire. Quelle est donc la nature de ce butin pour lequel, contre une restitution rapide et discrète, les propriétaires sont prêts à débourser des millions de dollars ? De quoi ont-ils peur ? Qui sont les auteurs de cette machination à laquelle Conor se retrouve mêlé malgré lui ?

Le Diable en gris (The Devil in Gray, 2004), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Braguelonne, « L'Ombre », 2006, 334 pages, 20 €

Une jeune femme brutalement taillée en pièces dans sa maison de Virginie… avec une arme vieille de cent ans. Un officier à la retraite éviscéré… par un assaillant invisible. Un jeune homme, les yeux crevés dans sa baignoire… puis bouilli vif. Qu’ont ces victimes en commun ? Quel être de cauchemar les a traqués ? Il n’est pas mort, mais ne vit pas vraiment non plus. Il ne peut être tué, tout juste piégé, comme il l’a été pendant des années, enterré vivant dans une tentative désespérée de mettre fin à la terreur. Mais à présent il est libre à nouveau, libre d’accomplir sa sinistre mission… et de massacrer. Est-il un esprit ? Un dément immortel ? A-t-il même jamais été humain ? Qui est… le Diable en gris ?

Corbeau (Unspeakable, 2005), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Fleuve noir, « Thriller fantastique » n° 9213, 2004, 214 pages, 6.60 €

Holly a su faire de sa surdité un atout. Assistante sociale au service de la protection de l'enfance, elle s'épanouit en y mettant à profit sa sensibilité particulièrement aiguisée, son intuition proche de la clairvoyance, et son empathie. Elle offre aussi régulièrement ses services à la police, puisque sa capacité à lire sur les lèvres, même à grande distance, fait d'elle une indic idéale... Une double vie plutôt mouvementée qui nécessite une certaine force de caractère, mais heureusement, Holly ne craint pas grand-chose. Jusqu'au jour où elle fait emprisonner un père de famille indien pour les violences qu'il fait subir à sa femme et à son petit garçon de cinq ans. L'homme lui jette un sort, et dès lors, il semble qu'un démon indien la traque. Hallucinations ou réalité ? Il en faut pourtant beaucoup plus pour chambouler une jeune femme aussi cartésienne qu'Holly...

Du sang pour Manitou. Série « Manitou » 4 (Manitou Blood, 2005), roman, traduit de l'anglais par François Truchaud. [Paris], Éditions Braguelonne, « L'Ombre », 2007 (mai), 360 pages, 20 €

ÉTUDES
* Phénix n°38, « Koontz-Masterton », éd. Marc Bailly et Denis Labbé. [Bruxelles], Éditions Claude Lefrancq, 1995, 360 pages, épuisé.

* Patrice Allart, Graham Masterton, son œuvre, son univers, préface de Sylvain Ferrieu. [Paris], Éditions L'Œil du sphinx, « La bibliothèque d'Abdul Alhazred » 8, 2006, 136 pages, 15 €


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée en Sciences Humaines

    De la pensée philosophique à l’Histoire, et jusqu’aux préoccupations sociales, économiques et politiques les plus contemporaines, la rentrée des sciences humaines nous offre un automne particulièrement riche dans le domaine des essais, avec nombre d’ouvrages, classiques ou résolument novateurs, et toujours ambitieux.

    27 septembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook