Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

JOSS, Morag

JOSS, Morag
[ÉCOSSE] (?). D'origine écossaise, Morag Joss vit à la campagne, près de Bath en Angleterre, où elle se consacre à l'écriture. Depuis 1996, elle a publié des nouvelles dans des revues et dans différentes anthologies, ainsi que des thrillers (notamment une série ayant pour héroïne Sarah Selkirk).
Bibliographie : Funeral Music (roman, 1998), Fearful Symmetry (roman, 1999), Fruitful Bodies (roman, 2001), Half Broken Things (roman, 2003), Puccini's Ghosts (roman, 2005), My White Spell (roman, 2008), The Night Following (roman, 2008).

LIVRE (Traduction) 
La Gouvernante (Half Broken Things, 2003), roman, traduit de l'anglais par Marie-Hélène Sabard. [Paris], Éditions Robert Laffont, « Best-sellers », 2005, 320 pages, 21 €

Trois personnages en quête d'amour... La vie ne leur a jamais souri. Soudain, elle leur offre une chance unique de renverser le cours des choses : construire une famille, être heureux ensemble dans ce vieux manoir qui ne leur appartient pas. Une chance illusoire, et ils le savent. Les propriétaires sont loin, mais ils reviendront. Le jour où un premier intrus menace leur fragile édifice, Jean, Michael et Steph n'hésitent pas... Ils sont pris dans un engrenage implacable. À leur place, vous auriez sans doute agi comme eux. Un roman noir et dense sur l'amour et ce que l'on peut être amené à faire en son nom. Un thriller psychologique d'une rare acuité, où chaque promesse de bonheur se teinte d'une sourde angoisse, et qui fait du lecteur un complice délicieusement immoral.


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée d'hiver

    La rentrée hivernale se veut plus concentrée du point de vue de la production que celle de septembre, déjà nettement en retrait par rapport aux années précédentes. Qu’ils scrutent l’intime ou s’emparent d’une période du passé, les écrivains contemporains affichent toujours une belle ambition littéraire qui donne au lecteur le plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles voix ou de retrouver certaines déjà plus familières et consacrées.

    6 janvier 2020

    >> Lire la suite

Facebook