Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

Vous êtes ici : Accueil > Catalogues > Les écrivains de Turquie > Anthologies/Revues

Les écrivains de Turquie

DICTIONNAIRE DES ÉCRIVAINS TURCS TRADUITS EN FRANCAIS

ANTHOLOGIES / REVUES / ÉTUDES

XVIIIe-XIXsiècle 

* Gianbattista Toderini S. J., De la littérature des Turcs (Della lettatura turchesa, Venise, G. Storti, 1787), traduit de l'italien par M. l'abbé Antoine de Cournand. [Paris], Poincot, 3 vol., épuisé. 


* Edouard Servan de Sugny, La Muse ottomane ou Chefs-d'œuvre de la poésie turque, traduits pour la première fois en vers français avec un Précis de l'histoire de la poésie chez les Turcs. [Paris, Genève], J. Cherbuiliez, 1853, 1855, XXXVII-394 pages, épuisé. 


* Comtesse Dora d'Istria, La Poésie des Ottomans. [Paris], Maisonneuve, 1877, 2éd., X+208 pages, épuisé. 



XXsiècle 

1910

* Karig J. Basmadjian, Essai sur l'histoire de la littérature ottomane. [Constantinople], B. Balentz, 1910, 256 pages, épuisé. 



1931 

Chansons populaires turques du nord-est de l’Anatolie, éd. Martti Räsänen. [Helsinki], Akateeminen kirjakauppa [Librairie académique], 1931, épuisé. 



1935 

Anthologie des écrivains turcs d'aujourd'hui. [Istanbul], Imprimerie nationale, 1935, épuisé. 
[Contient des textes de Omer Seyfettin - Refik Halit Karay - Resat Nuri - Sadri Ertern]. 


Prosateurs turcs contemporains. Textes choisis, présentés et traduits du turc par Edmond Saussey. [Paris], Éditions E. de Boccard / Institut français d'archéologie de Stamboul, 1935, XXIII-385 pages, épuisé. 
[Contient des essais, des extraits de romans et des nouvelles de Omer Seefettin - Refik Halit Karay -Yusuf Ziya Demircioglu]. 

1936

* Edmond Saussey, Littérature populaire turque. [Paris], Éditions E. de Boccard, 1936, 96 pages, illus., épuisé.


* Astour Navarian, Les sultans poètes (1451-1808). Précédés d'une lettre liminaire de Claude Farrère. [Paris], Librairie orientaliste Paul Geuthner, « Les grandes figures de l'Orient » 5, 1936, 148 pages, épuisé. 



1948 

Poètes turcs des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles, traduction, notes biographiques et explicatives de Re?ad Nuri Darago. [Istanbul], Ari Matbaasi, Ankara üniversitesi, « Edebî incelemeler serisi » 1, 1948, 164 pages, épuisé. 

[Contient des poèmes de Nef‘i (XVIe), Fuzulî (XVIe siècle), Bakî (XVIIe siècle), Cheikh Galip (XVIIIe siècle), Aimed Nedîm (XVIIe-XVIIIe siècles)]. 



1953 

Anthologie des poètes turcs contemporains, éd. Nimet Arz?k. [Paris], Éditions Gallimard, 1953, 1956, XII- 124 pages, épuisé. 

[Contient. Le Vers traditionnel : Mehmed Akif - Yahya Kemal - Ahmed Ha?im. Le vers syllabique : Riza Tevfik - Orhan Seyfi - Faruk Nafiz - Necip Fazil - Ahmed Muhip Dranas - Ahmed Kudsi Tecer - Cahid Sitki Taranci. La poésie didactique : Mehmed Emin Yurdakul - Ziya Gökalp. Le vers libre : Orhan Veli - Oktay Rifat - Fazil Hüsnü Daglarca - Cahid Külebi]. 



1955

Contes turcs, présentés et traduits par Pertev Nailî Boratav ; dessins de Abidine Dino, [Paris], Éditions Erasme, « Contes des cinq continents » 1, 1955, 224 pages, épuisé. 


* Pertev Nailî Boratav, Les Histoires d'ours en Anatolie. [Helsinki], Suomalainen tiedeakatemia, « Folklore fellows communications », vol. 64, 2, n°152, 1955, 46 pages, épuisé. 


* Willy Sperco, Istanbul, paysage littéraire. [Paris], Éditions la Nef de Paris, 1957, 246 pages, épuisé. 



1960

* René Giraud, L'Empire des Turcs Célestes. Les règnes d'Elterich, Qapghan et Bilgä, 680-734, contribution à l'histoire des Turcs d'Asie centrale. [Paris], Éditions Adrien Maisonneuve, 1960, 224 pages, épuisé. 



1961

Poésie populaire des Turcs et des Kurdes. Choix de poèmes présentés et traduits par Gérard Chaliand. [Paris], Éditions François Maspero, 1961, 148 pages, épuisé. 
* Réédition (reprint) : [Plan-de-la-Tour / Paris], Éditions d'Aujourd'hui, « Les Introuvables », 1977, 148 pages, épuisé / Réédition partielle : voir Poésie populaire des Turcs, Presses universitaires de Lyon, 1990.

[Contient : Poésie populaire des Turcs : Introduction - Poèmes de Karadja-Oghlan - Pir Sultan Abdal - Yunus Emre – Poésie populaire des Kurdes : Introduction - Chants d'amour - Chants épiques - Chansons - Mame Alan (épopée)]. 



1963

* Pertev Nailî Boratav, Le " Tekerleme ". Contribution à l'étude typologique et stylistique du conte populaire turc ; en appendice, choix de textes avec leur traduction par Pertev Nailî Boratav. [Paris], Cahiers de la Société asiatique n°17, Imprimerie nationale, 1963, VIII-209 pages, épuisé.


* Max Bilen, Regards sur la littérature turque contemporaine. [Tel Aviv], Keshet, 1963, épuisé. 



1964

Anthologie de la poésie classique turque (dite du divan), éd. Nimet Arz?k. [Ankara], Ayy?ld?z Matbaas?, 1964, 136 pages, épuisé. 
[Contient des poèmes de Fuzulî - Baki - Nef'î - Nabi - Nedim - Galip Fuzulî - Baki - Nef'î - Nabi - Nedim - Cheih Galip - Fatih Sultan Mehmed - Le prince Cem - Kanunî Sultan Süleyman - Le prince Bayazid - Murat IV]. 


Anthologie de la chanson populaire turque, éd. Nimet Arz?k. [Ankara], Ayy?ld?z Matbaas?, 1964, 130 pages, épuisé. 



1965
 

Anthologie de la poésie turque : de la réforme à la république, éd. Nimet Arz?k. [Ankara], Ayy?ld?z Matbaas?, 1965, 114 pages, épuisé. 


Aventures merveilleuses sous terre et ailleurs de Er-Töshtük, le géant des steppes. Épopée du cycle de Manas, traduit du kirghiz par Pertev Boratav ; introduction et notes de Louis Bazin et Pertev Boratav. [Paris], Éditions Gallimard, « Caucase » / UNESCO, « Collection UNESCO d'œuvres représentatives. Série des langues non-russes de l'URSS », 1965, 312 pages, épuisé. 
* Réédition : Éditions Gallimard, « Connaissance de l'Orient poche » n°33. Série « Caucase », 1989, 308 pages, 6.10 € 

Petit peuple de la famille linguistique turque, les Kirghiz constituent, dans l'Union soviétique, une république située sur les hauts plateaux de l'Asie centrale, entre la Chine, le Kazakhstan, l'Ouzebékistan et le Tadjikistan. Avant d'arriver dans leur patrie actuelle, ils vivaient plus à l'est, dans l'actuelle République populaire de Mongolie où ils ont laissé des inscriptions datant du IXe siècle. Cette version française de l'épopée d'Er-Töshtük est celle (publiée en kirghiz en 1938 et 1956), d'une étendue de treize mille deux cents vers, notée de la bouche du célèbre barde Sayakbay Karalayev, surnommé l'Homère kirghiz. Les aventures extraordinaires où interviennent des personnages mythiques, des êtres fantastiques, y alternent, le long du voyage du héros Töshtük dans le « monde souterrain », avec des scènes de la vie quotidienne des Kirghiz, le tout encadré de paysages d'immenses steppes et de montagnes majestueuses. [Quatrième de couverture] 



1966

Anthologie de la nouvelle poésie turque, textes choisis, présentés et traduits du turc par Akil Aksan. [Monte Carlo], Éditions Regain, « Les cahiers des poètes de notre temps » n°348, 1966, 224 pages, épuisé.

[Contient des poèmes de Cahit S?tk? Taranc? - Ziya Osma Saba - Bedri Rahmi Eyübo?lu - Celal Silay - Orhan Veli Kan?k - Oktay Rifat Horozcu - Melih Cevdey Anday - Fazil Hüsnü Da?larca - Behçet Necatigil - N. Ilhan Berk - Cahit Külebi - Sabattin Kudret Aksal - Necati Cumal? - Özdemir Asaf - Attila Ilhan - Ümit Ya?ar O?uzcan - Ömer Edip Cansever - Cemal Süreya Seber]. 



1968 

* Anthologie de la poésie turque. XIIIe - XXe siècle, textes choisis, présentés et traduits du turc par Nimet Arz?k. [Paris], Éditions Gallimard, « Blanche », 1968, 168 pages, épuisé. 
* Réédition (reprint) : Éditions Gallimard, « Connaissance de l'Orient (format poche), série turque » n°68, 1994, 168 pages, 5.95 € 

[Contient : La poésie populaire : Yunus Emre - Pir Sultan Abdal - Gevherî - Karacao?lan - Köro?lu - Dadalo?lu - Veysel - A?ik Ihsanî. La poésie classique dite du divan : Fuzulî - Baki - Nef'î - Nabi - Nedim - Galip - Ziya Pacha (Ziya Pa?a) - Namik Kemal - Abdulhak Hamid (Abdülhak Hamit Tarhan) - Tevfik Fikret - Djenab Chehabettin - Mehmed Akif (Mehmet Akif Ersoy) - Yahya Kemal (Yahya Kemal Beyatli) - Ahmed Hachim (Ahmet Ha?im). Le vers syllabique : Mehmed Emin (Mehmed Emin Yurdakul) - Riza Tevfik - Ziya Geukalp (Ziya Gökâlp) - Orhan Seyfi Orhon - Faruk Nafiz (Faruk Nafiz Çamlibel) - Necip Fazil Kisakurek - Ahmed Muhip Dranas - Cahid Sitki Taranci. Le vers libre : Nâzim Hikmet Ran - Orhan Veli Kanik - Oktay Rifat - Melih Cevdet Anday - Fazil Hüsnü Da?larca - Cahid Külebi.Les vers-libristes mineurs : Behtched Nedjatigil (Behçet Necatigil) - Nedjati Djumali - Attila Ilhan - Metin Elo?lu - Djemal Sureyya (Cemal Süreya)].

Firmans de sultans, mémoires, récits de voyage et quelques autres ouvrages : jusqu’au siècle dernier les œuvres en prose sont rares dans la littérature turque. La poésie, elle, a une tradition de plus de dix siècles. Elle sera, durant cet intervalle, l’expression la plus naturelle de la pensée turque : seront poètes le conquérant, le guerrier, le courtisan, le mystique, le révolutionnaire et enfin le libertin. L’anthologie que propose Nimet Arzik parcourt la poésie turque depuis le XIIIe siècle jusqu’au XXe siècle : la poésie populaire (Yumus Emre), la poésie classique dite du Divan (Fuzulî, Nedim, etc.), le vers syllabique (Riza Tevfik, Necip Fazil Kisakurek, etc.), le vers libre (Orhan Veli Kanik) et les vers-libristes. Voici une poésie survivante et vivante, surprenante et prenante, dont les siècles passés n’ont en rien atténué la charge ni la grâce. [Quatrième de couverture] 


* Alessio Bombaci, Histoire de la littérature turque (Storia della letteratura turca dall’antico impero di Mongolia all’odierna Turchia, Florence, Nuova accademia editrice, 1956 ; 2 éd., Milan, Nuova accademia editrice, 1963), édition revue et augmentée par l'auteur pour l'édition française, traduit de l'italien par Irène Melikoff ; préface de Louis Bazin. [Paris], Institut d'études turques / Éditions C. Klincksieck, 1968, VIII-435 pages, épuisé.


Orient n°47-48 [Paris], Éditions A. Maisonneuve, 1968, épuisé. 
[Contient des nouvelles de Sait Faik Abas?yan?k, Sabahattin Ali, Memduh ?evket Esendal, Orhan Kemal, Onat Kutlar, Adnan Özyalçiner]. 



1972


* Michèle Nicolas, Croyances et pratiques populaires turques concernant les naissances. Région de Bergama. [Paris], POF (Publications orientalistes de France), « Langues et civilisations. Série Ethnologie » 1, 1972, 164 pages, épuisé. 


Brillantes figures de la poésie turque, édition et traduction de Moïse Alboher. [Istanbul], Imprimerie Fono, 1972, 136 pages, épuisé. 
[Poèmes de Ziya Pa?a, Nam?k Kemal, Tevfik Fikret, Mehmet Emin Yurdakul, Yahya Kemal Beyatl?]. 


Correspondance d’Orient / Études vol. 19-20. [Bruxelles], 1971-72, épuisé.
[Contient des nouvelles de Sabahattin Ali, Orhan Kemal, Tahir Kemal, Yachar Kemal, Samim Kocagöz].



1973 

* Guzine Dino, La Genèse du roman turc au XIXsiècle, [Paris], Association Langues et civilisations / POF (Publications orientalistes de France), 1973, 256 pages, épuisé. 


Action poétique n°53, Paris, juin 1973, épuisé. 
[Contient des poèmes de Ataol Behramoglu, Nazim Hikmet et Yunus Emre]. 



1977 

Contes populaires de Turquie, présentés et traduits par Michèle Nicolas et Aynur Flamain ; illustrations de A. Lamotte ; en appendice, choix de textes en turc. [Paris], Éditions Maisonneuve et Larose, « Les Littératures populaires de toutes les nations » nouvelle série n°23, 1977, 138 pages, épuisé. 
* Réédition : Maisonneuve et Larose, « Références », 2002, 138 pages,21.50 €



1981 

Atatürk et son œuvre dans la poésie turque d'aujourd'hui. Publié à l'occasion du centenaire de la naissance de Kemal Atatürk par la Commission nationale turque pour l'Unesco, avec l'assistance du Conseil de coordination pour la célébration du centenaire de la naissance d'Atatürk, textes choisis, présentés et traduits du turc par Nimet Arz?k. [Ankara], Commission nationale turque pour l'Unesco, 1981, 192 pages, épuisé. 

[Contient : Préface - Poèmes de Atilla Ilhan - Fazil Hüsnü Da?larca - Melih Cevdet Anday - Behçet Necatigil - Cahid Külebi - Tahsin Saraç - Necdet Evliyagil - Yekta Güngör Özden - Ümit Ya?ar - Glanés çà et là - De 1910 à 1923 - L'hymne national - Partager un enthousiasme - Un poème d'Atatürk]. 



1982 

Entre les murailles et la mer. Bilingue turc-français. Trente-deux poètes turcs contemporains choisis, présentés et traduits par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin. [Paris], Éditions François Maspéro, « Voix » / Collection Unesco d’œuvres représentatives. « Série européenne », 1982, 160 pages, épuisé.

[Contient des poèmes de Gülten Akin - Sabahattin Kudret Aksal - Melih Cevdet Anday - Ahmet Arif - Ece Ayhan - Ataol Behramoglu - Nihat Behram - Ercüment Behzat - Ilhami Bekir - Ilhan Berk - Salah Birsel - Edip Cansever - Necati Cumali - Asaf Halet Çelebi - Fazil Hüsnü Daglarca - Ahmet Muhip Diranas - Refik Durbas - Metin Eloglu - Ahmet Hasim - Nâzim Hikmet - Hasan (Korkmazgil) Hüseyin - Sezaï Karakoç - Yahya Kemal - Cahit Külebi - Behçet Necatigil - Ismet Ozel - Oktai Rifat - Cahit Sïtkï Tarancï - Turgut Uyar - Orhan (Kanik) Veli - Hilmi Yavuz - Can Yücel – Lexique – Bibliographie – Index des auteurs].



1983

Europe n°655-656, novembre-décembre 1983, « Littérature de Turquie », sous la direction de Nedim Gürsel. [Paris], 1983, épuisé. 

[Contient (p. 3-148) : Nedim Gürsel, « La longue marche de la littérature turque », Louis Bazin, « Une langue littéraire en pleine mutation », Sabahattin Eyuboglu, « NotreAnatolie », Altan Gökalp, « Sens épique et littérature contemporaine », Guzine Dino, « Aspects de l'œuvre romanesque de Yachar Kemal »,  Abidine Dino, « Istanbul et les poètes », Nedim Gürsel, « Portraits de paysans dans Paysages humains de Nâzim Hikmet » – Poèmes de Yahia Kemal, Ahmet Hasim, Nâzim Hikmet, Fazil H. Daglarca, Orhan Veli, Oktay Rifat, Melih C. Anday, Behcet Necatigil, Ahmet Arif, Can Yucel, Turgut Uyar, Edip Cansever, Ece Ayhan, Ozdemir Ince, Ataol Behramoglu – Nouvelles de Sabahattin Ali, Sahit Faik, Orhan Kemal, Yachar Kemal, Sevgi soysal, Erdal, Ferit Edgü, Nedim Gürsel – Bibliographie (La littérature turque en France) – Chronologie]. 



1985


* Gérard Groc et Ibrahim Çaglar, La Presse française de Turquie de 1795 à nos jours. Histoire et catalogue. [Istanbul], Éditions Isis / Institut francais d'études anatoliennes d'Istanbul - Georges Dumezil, « Varia Turcica » II, 1985, 262 pages, illus., 24.39 €


Allemagnes d'aujourd'hui n°93, Paris, 1985, épuisé. 
[Contient des textes de Fethi Sava?ç?, Nedim Gürsel, Yüksel Pazarkaya, Akif Pirinçci, A. Ören]. 



1986

La Montagne d'en face. Poèmes des derviches turcs d'Anatolie. Anthologie poétique, illustrations de Abidine, traduit du turc par Guzine Dino, Michèle Aquien, Pierre Chuvin. [Saint-Clément-de-Rivière,Hérault], Éditions Fata Morgana, « Les Immémoriaux », 1986, 120 pages, épuisé. 
[Contient des poèmes de ¥heyyâd Îamza (XIIIe siècle), Ebu Hamid (XIVe-XVe siècles), Kaygusuz Abdâl (XIVe-XVe siècles), Esrefoglu ‘Abd Allâh (XVe siècle), Hatayi (XVIe siècle, surnom de Shâh Esmâ’il, souverain séfévide d’Iran, d’origine turque et poète d’expression turque)].

* Danuta Chmielowska, La Femme turque dans l’œuvre de Nabi, Vehbi et Vasif. [Varsovie], Éditions scientifiques de Pologne, « Prace orientalistyczne / PAN, Komitet nauk orientalistycznych » 32, 1986, 72 pages, épuisé. 



1987 

Le Samovar. Florilège de nouvelles turques, choisies, présentées et traduites du turc par Mustafa Yalç?ner ; préface de Vincent Orenga et Christian Matrat. [Ankara], Onur Yayinlari, 1987, 80 pages, épuisé. 
[Contient : « Aux lecteurs », par Vincent Orenga et Christian Matrat – « Avertissement », par  Mustafa Yalç?ner – Nouvelles de Ömer Seyfettin - Yakup Kadri Karaosmao?lu - Sait Faik Abas?yan?k - Adalet A?ao?lu - Tar?k Dursun K – Biographies des nouvellistes]. 


Anka n°1, hiver 1986-1987. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1987, épuisé. 
[Contient des poèmes et des textes de Erendiz Atasü, Ataol Behramo?lu, Aziz Nesin]. 


Anka n°2-3, printemps-été 1987, « Sabahattin Ali ». [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1987, épuisé. 


Anka n°4, automne 1987, « Quinze poètes turcs d’aujourd’hui ». [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1987, épuisé.
[Contient des poèmes de Ülkü Tamer]. 



1988

La Poésie turque. [Bruxelles], Fondation Info-Türk et l'Institut Kurde de Bruxelles, 1988, épuisé. 


Anka n°5-6, automne 1988, « Le récit turc contemporain ». [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1988, épuisé.
[Contient des textes de Leylâ Erbil, Füruzan, Onat Kutlar, Demir Özlü, Bekir Yildiz, Tashin Yücel - Centenaire de Namik Kemal]. 


Autrement, hors série n°29, « Istanbul. Gloires et dérives », éd. Semith Vaner. [Paris], Autrement 1988, 228 pages, illus., épuisé. 



1989

Anka n°7-8, hiver-printemps 1989, « Istanbul à travers la littérature turque ». [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1989, épuisé. 
[Contient des textes de Demir Özlü]. 



1990

Anka n°9, hiver 1989-1990, « Littérature d'exil ». [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1990, épuisé.
[Contient des poèmes et des textes de Gültekin Emre, Nedim Gürsel, Özkan Mert]. 


Poésie populaire des Turcs. Bilingue turc-français, traduit par Gérard Chaliand. [Lyon], Presses universitaires de Lyon, « Poésie des peuples du monde », 1990, 108 pages, 11.89 € 
[Sommaire : Poésie populaire des Turcs : Introduction - Poèmes de Karadja-Oghlan - Pir Sultan Abdal - Yunus Emre]. 


Anthologie de nouvelles turques contemporaines. Vingt-deux nouvelles turques contemporaines choisies et traduites du turc par Timour Muhidine et Aysegül Yaraman-Basbugo ; entretiens avec les auteurs réalisés par Aysegül Yaraman-Basbugo ; préface de Juan Goytisolo. [Paris], Éditions Publisud, « Littératures », 1990, 284 pages, épuisé.

[Contient : Préface de Juan Goytisolo – Introduction : « La nouvelle en Turquie » – Nouvelles de Sait Faik (suivi d'un entretien) - Oktay Akbal - Haldun Taner - Nezihe Meriç (suivi d'un entretien) - Aziz Nesin - Sevim Burak (suivi d'un entretien) - Demir Ozlu - Necati Cumali (suivi d'un entretien) - Bekir Yildiz – Furuzan - Fakir Baykurt (suivi d'un entretien) - Sevgi Soysal - Nazli Eray - Selim Ileri - Osman Sahin (suivi d'un entretien) - Nedim Gürsel (suivi d'un entretien) - Fethi Savasçi - Metin Fakioglu - Feyza Hepçilingirler - Tomris Uyar – Lexique – Bibliographie]. 

La Turquie illustrée en vingt et un tableaux : voilà ce que propose ce choix de textes où le lecteur français découvrira un panorama complet d'un genre littéraire parvenu à maturité dans l'après-guerre. Miroir de quarante années qui ont vu le pays se modifier, radicalement : exode rural, croissance des villes, présence accrue des femmes dans la vie publique, violence politique, crise du modernisme viennent nourrir les nouvelles retenues. Outre les textes réalistes de l'école « paysanne », des évocations de la vie de bohème, des satires sociales et une palette assez large de recherches formelles affirment la vitalité du récit court et dévoilent la face cachée du « pays des Sultans ». Quelques interviews d'auteurs viennent compléter ce tour d'horizon qui s'efforce de rendre justice à une littérature de qualité encore méconnue en France : l'âme turque, écartelée entre l'Europe et l'Asie. [Quatrième de couverture] 


* Nedim Gürsel, Littératures turques. Répertoire bibliographique. [Paris], Agence pour le développement des relations interculturelles, 1990, 113+26 pages, épuisé.


Anka n°10, 1990. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1990, épuisé. 



1991 

Anthologie de la poésie turque contemporaine. Bilingue français-turc, édition de Jean Pinquié et Levent Yilmaz ; préface de Nedim Gürsel [Paris], Éditions Publisud, « Littératures », 1991, 292 pages, épuisé.

[Contient : Préface de Nedim Gürcel – Avant-propos des éditeurs – Poèmes de Nazim Hikmet - Fazil Hüsnü Daglarca - Orhan Veli - Oktay Rifat - Melih Cevdet Anday - Behçet Necatigil - Ilhan Berk - Cahit Külebi - Attila Ilhan - Can Yücel - Metin Glo?lu - Ahmed Arif - Hasan Hüseyin - Turgut Uyar - Edip Cansever - Tahsin Saraç - Cemal Süreya - Ece Ayhan - Gülten Akin - Özdemir Ince - Hilmi Yavuz - Metin Altiok - Ataol Behramo?lu - Ismet Özel - Refik Durbas - Ahmet Telli - Gülseli Inal - Enis Batur - Erdal Alova - Sükrü Erba? - Tatik Günersel - Ali Cengizkan - Lale Muldur - Mehmet Yasin - Ahmet Erhan - Nevzat Çelik - Alexandre le petit – Index – Bibliographie]. 


* Abdulkadir Karahan, Les Poètes classiques à l’époque de Soliman le Magnifique. [Ankara], Kültür ve Turizm Bakanl??? Yay?nlar? / Publications du Ministère de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie, 1991, 120 pages, épuisé. 
[Poèmes de Mustafa Ali - Baki - lami'i - Figani - Fuzuli - Hayali - Muhibbi - Nev'i - Revani - Ta?licali Yayya].


Deux pièces d'or. Florilège de nouvelles turques, édition et traduction de Mustafa Yalc?ner. [Ankara], Onur Yay?nlar?, Ocak 1991, 110 pages, épuisé.
[Nouvelles de Oktay Akbal - Talip Apaydin - Erendiz Atasü - Kemal Ates - Fakir Baykurt - Necati Cumal? - Orhan Duru - Nazl? Eray - Yachar Kemal - Osman Sahin - Bekir Yildiz]. 


Anka 11-12, automne-hiver 1991, « Humour turc », sous la direction de François Georgeon. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1991, épuisé.


Anka n°13-14, printemps 1991, « Immigration et littérature », sous la direction de Timur Muhidine. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1991, épuisé.
[Contient des poèmes et des textes de Adalet A?ao?lu, Füruzan]. 


Anka n°15, automne 1991, « Yunus Emre ». [Cergy, Val-d'Oise], 1991, Association Anka, épuisé.
[Contient des textes de Ataol Behramo?lu, Pertev Nailî Boratav, Nedim Gürsel].


L'Ennemi, n°1 (nouvelle série), « Constantinople. 19e - 20e siècle ». [Paris], Éditions Bourgois, 1991, 224 pages,15.24 € 

1992

Anka n°16-17, hiver-printemps 1992, « Le roman turc », sous la direction de Taner Timour. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1992, 206 pages, épuisé.
[Contient des textes de Abdülhak ?inasi Hisar, Pinar Kür, Latife Tekin]. 


Critique n°543-544, août-septembre 1992, « Byzance-Istanbul ». [Paris], Éditions de Minuit, 1992, 160 pages, épuisé.
[Contient : Ahmet Soysal, « Prononcer aujourd'hui le '' très ancien nom '' », (sur la poésie turque, avec des extraits de poèmes)].  


Presse turque et presse de Turquie. Actes des colloques d'Istanbul, éd. Nathalie Clayer, Alexandre Popovic et Thierry Zarcone. [Istanbul-Paris], Institut francais d'études anatoliennes d'Istanbul - Georges Dumezil, « Varia Turcica » XXIII, 1992, 366 pages, épuisé. 


* « Istanbul 1914-1923. Capitale d'un monde illusoire ou l'Agonie des Empires », éd. Stefanos. Yérasimos. [Paris], Éditions Autrement, « Mémoires » n°14, 1992, 230 pages, illus., 19 €. 




1993 

* « Belles Étrangères -Turquie » (4 mai au 15 mai 1993). [Paris], A.D.C. (Association Dialogue entre les Cultures), mai 1993, 16 pages, épuisé. 
[Auteurs invités : Inci Aral, Enis Batur, Ataol Behramo?lu, Leyla Erbil, Nedim Gürsel, Özdemir Ince, Bilge Karasu, Pïnar Kür, Demir Özlü, Zafer ?enocak, Lâtife Tekin].


Les Carnets de l'exotisme n°11, « Stamboulimie », janvier-juillet 1993. [Paris],  Éditions Torii, 144 pages, 18 €

[Contient : « Arrivées à Stamboul, d’Adolphe Blanqui, Xavier Marmier, Edmond About et H. de Blowitz », présentées par Jean-Paul Bouchon – « La construction du château de Roumeli », par Nedim Gürsel – « Une étape d’H.-C. Andersen » (1841) : trois dessins inédits, présentés par A. Quella-Villéger – « Escapade à Constantinople » (1852) : fusain d’Alfred de Curzon, présenté par Thierry Thomas – « Le pont » (1878), par Edmondo de Amicis – « Vieille barque, vieux batelier », nouvelle de Pierre Loti – « Un marin à Constantinople (1903-1905) ou l’apprentissage du monde oriental de l’enseigne de vaisseau J. Picard », témoignage présenté par Alain Quella-Villéger – « Les Eaux Douces du songe » (1905), poème de Gérard d’Houville (Marie de Régnier) présenté par Robert Fleury – « Une danseuse à Constantinople : Armèn Ohanian », présentée par Claude Deméocq – « Soir de Bosphore », poème de Théo Varlet présenté par Pierre Querleu – « Les Ostrorog au yali de Kandilli », par André Grinneiser – « Notes d’une voyageuse » (1909), par Marcelle Tinayre – « Le reclus et le nomade : Abdül-Medjid II et Pierre Loti ». Aquarelles et lettres inédites présentées par Alain Quella-Villéger – Un ami de la Turquie : Lamartine », par Ayla Gökmen – « La vie de bohème : allers-retours Stamboul-Paris », par Timour Muhidine – « En flânant dans les rues d’Istanbul » (1961), par Michel Ragon – « Les chats d’Istanbul », par Suetoshi Funaoka – « Claude Lagoutte à Istanbul », par Robert Coustet – « Anadolou de nous-mêmes », poème de Marc Delouze – « Voici Istanbul », par Tahar Bekri – « Constantinople future », par Edmondo de Amicis]. 


Anka n°18-19, mai 1993, « Littérature turque d'aujourd'hui », sous la direction de Nedim Gürsel ; publié à l'occasion des « Belles Étrangères - Turquie ». [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka,256 pages, 1993, épuisé.
[Contient des poèmes et des textes de ?nci Aral, Enis Batur, Ataol Behramo?lu, Leyla Herbil, Pïnar Kür, Demir Özlü, Zafer ?enocak]. 


* Bibliothèque-Discothèque municipale d'Argenteuil, Turquie, un si proche Orient, éd. Aude Lalande, Marie Ransant ; avant-propos Françoise Stiegler. [Argenteuil], Mairie d'Argenteuil, 1993, 206 pages, illus., épuisé. 


* Nedim Gürsel, Paysage littéraire de la Turquie contemporaine, essai. [Paris], Éditions L'Harmattan, 1993, 172 pages, 15 €

[Table des matières] Introduction - Table des conventions graphiques - Paysage littéraire de la Turquie contemporaine - Un étranger dans la steppe anatolienne - L'univers de Sait Faik : « Une solitude au goût de melon vert » - Un écrivain turc en Europe - Un nouveau romantisme qui ne désespère jamais de l'homme - L'Épopée du cheik Bedreddine de Nâzïm Hikmet - Portraits de paysans dans Paysages Humains de Nâzïm Hikmet - Regards contemporains sur Yunus Emre - Le chaman du Taurus - Les Seigneurs de l'Akçasaz : roman d'une période de transition - Ya?ar Kemal, fils d'Homère, scribe de L'Épopée du fils de l'aveugle - Le discours épique dans le nationalisme de Ziya Gökalp - L'univers de Mario Levi : l'exil et l'écriture - À propos de quelques personnages juifs dans la littérature turque contemporaine - La littérature turque en France (Bibliographie). 

Recourir au passé – proche ou lointain – pour éclairer le chatoiement complexe du présent. En d'autres termes, puiser aux racines afin de dévoiler la richesse et la diversité du paysage littéraire, c'est ce que Nedim Gürsel a entrepris dans cet ouvrage, présentant pour la première fois au lecteur français une série de points de repère dans une littérature encore largement méconnue. Il fallait évoquer l'importance capitale d'un Yunus Emre (XIIIème siècle), mais aussi d'un idéologue comme Ziya Gökalp, pour permettre de comprendre les fondements des classiques du XXème siècle que sont Nâzïm Hikmet, Sait Faik et Ya?ar Kemal. L'auteur a su également mettre en valeur des aspects plus discrets de cette littérature née aussi des exilés comme Demir Ôzlü ou de ceux qui ont choisi de donner la parole aux « minoritaires », de Sevim Burak à Mario Levi. Mais que l'on ne s'y trompe pas : c'est par ce mouvement de balancier entre l'Anatolie romanesque et les « marges » de la création que s'affirme la force de la littérature turque. [Quatrième de couverture] 


Anka n°20-21, 1993, « Naz?m Hikmet 30 ans après », sous la direction de Paul Dumont. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1993, 240 pages, épuisé.
[Contient des poèmes de Ataol Behramo?lu]. 


La Nouvelle Revue Française n°485, juin 1993. [Paris], Éditions Galimard, 1993, épuisé. 
[Contient un dossier « Écrivains turcs » : Claude-Pierre Perez, « Lettre d'Istanbul », suivi de textes et de poèmes de Fazil Hünü Da?larca - Sait Faik Melih - Cevdet Anday - Bilge Karasu - Ece Ayhan - Tahsin Yücel - Oktay Rifat]. 



1994

* Louis Bazin, Les Turcs, des mots, des hommes, études réunies par Michèle Nicolas et Gilles Veinstein ; préface de James Hamilton. [Paris], Éditions Arguments / [Budapest, Hongrie], Akadémiai kiadó, « Bibliotheca orientalis hungarica » 56, 1994, XI-428, ill., épuisé. 


Anka n°22-23. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1994, épuisé. 


Anka n°24-25, décembre 1994, « La Poésie turque contemporaine de Da?larca aux années 90 », sous la direction Athol Behramo?lu. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1994, 200 pages, épuisé.

1995 

Anka n°26, décembre 1995, « Littératures turques en France », sous la direction de Nedim Gürsel et Timour Muhidine ; numéro publié à l'occasion du salon « Expolangues 96 » à Paris. [Cergy, Val d'Oise], Anka / Publications du Ministère de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie, 128 pages, épuisé. 


* Irène Mélikoff, De l’épopée au mythe : itinéraire turcologique. [Istanbul], Éditions Isis, 1995, épuisé.


Enjeux de l'immigration turque en Europe. Actes du colloque international de Strasbourg (25-26 février 1991). [Paris], Éditions Ciemi / L'Harmattan, 1995, 320 pages, 24.40 € 
[Contient : Joyce Blau, « Le roman en kurmânji dans la diaspora kurde européenne » Timour Muhidine, « Littérature des Turcs en Allemagne : l'heure du bilan »]. 


* Ahmet Hamdi Tanpinar, Cinq villes. Istanbul, Bursa, Konya, Erzurum, Ankara (Be? ?ehir, 1946 ; édition revue et corrigée, 1960 ; 10édition, 1995), édition établie, présentée et annotée par Paul Dumont, traduit du turc par Paul Dumont, René Giraud et Vedat Z. Örs. [Paris], Éditions Publisud / Collection Unesco d'œuvres représentatives, 1995, 352 pages, 30.20 €

Cinq Villes est peut-être le plus remarquable recueil d'essais de la littérature turque moderne : tableau historique, architectural, musical et littéraire du destin de quatre grandes villes d'Anatolie auxquelles vient s'ajouter Istanbul, il faut y voir un hommage à un double univers que la rupture de la fondation de la République semble opposer. Seul un auteur de la trempe d'A. H. Tanpïnar pouvait, mêlant souvenirs personnels et connaissances érudites, restituer pour le lecteur le passage du monde ottoman au monde turc contemporain. Tel Mevlâna suivant Chems de Tabriz, il nous entraîne à travers les splendeurs d'une culture raffinée et multiple parfaitement restituée par l'élégance de sa phrase proustienne.[Quatrième de couverture] 



1996

Anka n°27-28, mars 1996, « Littérature populaire en suivant les achiks », sous la direction de Françoise Arnaud-Demir. Textes en turc et en français. [Cergy, Val-d'Oise], Association Anka, 1996, 206 pages, épuisé.


Le Cinéma turc, sous la direction de Memet Basutçu. [Paris], Éditions du Centre Georges Pompidou, « cinéma/pluriel », 1996, 288 pages, illus., épuisé. 

[Contient des textes de Bilgin Adal?, Mehmet Basutçu, Murat Belge, Sungu Çapan, Turgut Çeviker, Abidin Dino, Atilla Dorsay, Hilmi Etikan, Burçak Evren, Füruzan, Faruk Günaltay, Gülseren Güçhan, Talat Sait Halman, Ya?ar Kemal, Emre Kongar, O?uz Makal, Alim ?erif Onaran, Mahmut Tali Öngören, Agâh Özgüç, Fatih Özgüven, Giovanni Scognamillo, Sami ?ekero?lu, Ali Sirmen, Fetay Soykan – Traductions de Mehmet Basutçu, Jean-François Cornu et Serra Yilmaz – Dictionnaire des réalisateurs (55 cinéastes) – Cent films – Index des films – Index des réalisateurs]. 


Poètes turcs contemporains, édition de ?kram Saraç, traduction de Tahsin Saraç. [Ankara], Kültür ve Turizm Bakanl??? Yay?nlar? / Publications du Ministère de la Culture et du Tourisme, 1996, VIII-64 pages, épuisé. 

1997 

Paroles dévoilées. Les femmes turques écrivent. Nouvelles choisies par Nedim Gürsel, traduit du turc par A. Aysu, G. Dino, S. Durmaz, N. Gürsel, M. Jacotin, T. Muhidine, A. Semizoglu, Z. Türkkan. [Paris], Éditions Arcantère / Éditions Unesco, 1997, 280 pages, épuisé.

[Contient : « Aux avant-postes de la littérature : Femmes de la Turquie nouvelle », par Guzine Dino – « Avant-dire », par Nedim Gürsel – Nouvelles de Halide Edip Adivar, Erendiz Atasü, Sevim Burak, Nursel Duruel, Nazlï Eray, Leylâ Erbil, Füruzan, Melisa Gürpinar, Pinar Kür, Nezihe Meriç, Tezer Ozlü, Mine G. Saulnier, Sevgi Soysal, Lâtife Tekin, Alev Tekinay, Tomris Uyar]. 


Le Livre des derviches bektashi. Hagiographie de Hunkar Hadj Bektash Veli Villayet Name, traduit du turc et préfacé par Kudsi Erguner, édition française établie par Pierre Maniez ; suivi de Les Dits des Bektashi, traduit du turc par Kudsi Erguner, version française Christian Le Mellec. [L'Isle-sur-la-Sorgue, Vaucluse], Bois d'Orion, 1997, 256 pages, 20.58 € 


* Ursula Reinhard, Kurt Reinhard, Musique de Turquie. [Paris], Éditions Buchet Chastel, « Traditions musicales », 1997, 272 pages - 32 pl., 18.29 €

1998 

Le Livre de Dede Korkut dans la langue de la Gent Oghuz. Récit de la Geste oghuz, de Kazan Bey et autres, traduit du turc par Louis Bazin et Altan Gokalp ; traduction établie à partir des manuscrits originaux du Vatican et de Dresde ; préface de Yachar Kemal ; introduction de Louis Bazin et Altan Gokalp. [Paris], Éditions Gallimard, « L'aube des peuples », 1998, 256 pages, 19.82 € 

Istanbul rêvée, Istanbul réelle. La ville des écrivains, des peintres et des cinéastes au XXsiècle, sous la direction de Timour Muhidine et Nicolas Monceau. [Paris], Éditions L'Esprit des péninsules / [Istanbul], Institut français d'études anatoliennes-Georges Dumézil, « Balkaniques », 1998, 256 pages, illus., 21.34 €


[Contient des textes de Pierre Loti - Claude Farrère - Yahya Kemal Beyatli - Ahmet Hamdi Tanpinar - Ferit Edgü - Alain Robbe-Grillet - Ilhan Berk - Yachar Kemal - Sait Faik - Orhan Pamuk - Nedim Gürsel - Timour Muhidine - Latife Tekin - Alain Quella-Villéger - Alain Buisine - Gérard Meudal].

Multiple, foisonnante, impériale et déchue, la Vienne de l'Orient continue d'exciter l'imagination des voyageurs. Mais l'ancienne capitale alimente également la création turque de ce siècle: romanciers, poètes, peintres et cinéastes n'ont jamais cessé de se mesurer à la « Ville entre toutes  ». Sans espérer en épuiser la matière, les dix-neuf contributions ici réunies dévoilent les multiples facettes d'une fascination mais aussi les étapes de la mise en place d'une véritable modernité artistique... quelques textes tirés de la littérature contemporaine et un superbe cahier de photographies d'Ara Güler complètent un ensemble destiné à faire découvrir un des mythes du XXe siècle.
Istanbul / Constantinople n'est pas un bras mort de l'Europe elle figure l'un de ses cœurs secrets. [Quatrième de couverture] 


Bulletin de Lettre internationale n°11, Paris, 1998, épuisé.
[Contient un dossier Turquie comportant des textes de Yachar Kemal, Özdemir Ince, Nedim Gürsel, Enis Batur et Tahsin Yücel]. 


Ankara'dan 20 ?air / 20 poètes contemporains d'Ankara, édition et traduction d'Ali Demir. [Ankara], Kültür ve Turizm Bakanl??? Yay?nlar? / Publications du Ministère de la Culture de la République de Turquie, « Série d’Art et de Littérature », 1998, 96 pages, épuisé. 
[Poèmes de Huseyin Ataba?, Behçet Aysan, Osman Bolulu, Abdulkadir Budak, Gulten Ak?n, Metin Alt?ok, Salih Bolat, Ali Cengizkan, Ceyhun Atuf Kansu, Mehmet Arif, Mehmet Ayd?n, ?ükrü Erba?, Ahmet Erhan, Cahit Kulebi, Ali Püsküllüo?lu, Tahsin Saraç, Ozgen Seçkin, Zerrin Ta?p?nar, Ahmet Telli, Ali Yuce]. 


1999

* Mehmet Basutçu, Cinéma turcLes années quatre vingt dix. [Amiens], Éditions Vol de nuit, « Cinéma », 1999, 104 pages, 4.50 € 

[Publié à l'occasion du programme « Perspectives du cinéma turc des années quatre vingt dix » organisé par le 19eFestival international du film d'Amiens (5-14 novembre 1999) - Synopsis des films et biographies des réalisateurs en français et anglais – Bibliographie – Filmographie]. 


* Ayhan Do?an, Les Nouvelles formations dans la poésie turque de l'époque républicaine. [Ankara], Kültür ve Turizm Bakanl??? Yay?nlar? / Publications du Ministère de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie, « Série des Oeuvres Culturelles » n°236, 1999, XVIII, 306 pages, épuisé. 

« Avec la proclamation de la République, plusieurs innovations et changements se sont produits dans notre société dans les domaines politique, social, artistique et culturel, surtout sous l'influence occidentale. Particulièrement, les cinq poètes qui sont au centre de ce travail (Ahmet Hamdi Tanpinar, Ahmet Kutsi Tecer, Necip Faz?l Kisakürek, Muhip Dranas et Cahit S?tk? Taranc?), ont joué un rôle très important quant au développement de la civilisation, de la langue et de la pratique poétique. Une autre raison d'aborder ensemble ces artistes qui ont essayé de former une synthèse des cultures de l'Ouest et de l'Est, réside dans le fait que la poésie turque a acquis de nouvelles structures, et qualités et une unité thématique. Dans ce livre, on s'efforce de nous annoncer le nouveau formations dans la poésie turque. » [Quatrième de couverture] 


XXIsiècle 

2000 

Paristanbul : anthologie, Paris et les écrivains turcs au XX° siècle, sous la direction de Timour Muhidine et Halil Gökhan. [Paris], Éditions L'Esprit des péninsules, 2000, « Balkaniques », 256 pages, 21.34 € 

[Contient des textes et des poèmes de Timour Muhidine - Halil Gôkhan - Yahya Kemal - Ahmet Ha?im - A. H. Tanp?mar - Abidin Dino - Sabahattin Eyübo?lu - Cahit S?tk? Taranc? - Nâz?m Hikmet - Sait Faik - F. H. Da?larca - Melih Cevdet Anday - Cahit Külebi - Ilhan Berk - Attilâ Ilhan - Turhan Doyran - Tahsin Yücel - Demir Özlü - Ferit Edgü - Özdemir Ince - Ataol Behramoglu - Nedim Gürsel - Enis Batur – Notices – Bibliographie par Sarah Yontan-Musnik]. 

Les écrivains turcs parcourent Paris depuis un siècle et demi : acharnés de la Ville-lumière, orphelins d'une grande culture méconnue en Occident, flâneurs, piétons, clients aisés de la Closerie des Lilas et du Select ou habitués de la Bohème, leurs rêves poursuivent la seule capitale capable de rivaliser avec Istanbul. Entichés de Verlaine, de Gide ou de Sartre, ils bâtissent, une fois encore, au nom des aller-retours réels et imaginaires et des couloirs souterrains de la conscience, le mythe triomphant : Paris sur Bosphore ou Istanbul sur Seine.
« Jusqu'au crépuscule, nous avons longuement parlé de la vie, du suicide, de Nietzsche, de Kierkegaard et de Sartre. À la tombée de la nuit nous sommes allés au Club Falstaff, rue du Montparnasse. Nous y avons bu du rhum et du calvados. Plus tard – la nuit était tombée – nous avons marché jusqu'à la Trinité. Quelle belle journée » (Journal de Paris, Demir Ozlü) [Quatrième de couverture] 


* Timour Muhidine, La Littérature turque à l’aube du millénaire, 1999-2000. [Istanbul], Institut français d’études anatoliennes Georges Dumézil, 2000, 32 pages, épuisé.


Le Bocal n°8, novembre 2000, « Le Bocal Turc ». [Vitry], Gare au Théâtre, 2000, 8 €
[Agitateur : Joseph Danan - Textes de Azime Aktas - Gökhan Aktemur - Isabelle Chipault - Joseph Danan - Mehmet Esli - Jean-Marc Lanteri - Özge Ökten - Mehmet efe Özbay - Müserref Özturk - Shain Sinaria - Pinar Uysal - Nathalie Veuillet - Traductions de Berrak Yedek Chouteau - Lulu Menase - Bal Onaran - Fatos Urganci - Marie-Christine Varol].


* Jérôme Cler, Musiques de Turquie. [Arles, Bouches-du-Rhône], Éditions Actes Sud / [Paris], Cité de la musique, « Musiques du monde », 2000, 160 pages, illus. + 1 CD, 21.00 € 

Ce livre propose des repères au sein de la musique turque investie, depuis la révolution nationale, d'une forte charge idéologique par un État nation qui identifie son folklore à une musique nationale, et se détourne de son passé ottoman. L'auteur restitue le cadre et les acteurs de la musique savante ottomane, ancrée dans la société cosmopolite et la cour d'Istanbul, ainsi que le développement du soufisme mevlevi. Quant aux steppes et aux montagnes, parcourues pendant des siècles par différentes tribus nomades, elles ont gardé des pratiques musicales que l'on retrouve dans les fêtes de mariage, les danses rituelles, et des personnages très importants comme le barde asik. Le disque se veut le reflet de ce double parcours, social et géographique, et offre un éventail de chants turcs, kurdes, tsiganes, d'airs de danse, du Caucase à la mer Noire, de chansons de vieux bardes et d'airs plus actuels liés aux mutations des communautés urbaines.[Quatrième de couverture] 


* Christian Poché, Jean Lambert, Musiques du monde arabe et musulman ; bibliographie et discographie avec la collaboration de Monique Brandily, Philippe Bruguière, Jérôme Cler et al. [Paris], Éditions Geuthner, 2000, 406 pages, notes, index, 27.50 € 

Le présent ouvrage est une bibliographie des publications en français sur les traditions musicales du monde arabe et du monde musulman depuis quarante ans (y compris celles des minorités), ainsi qu'un inventaire de l'importante production discographique parue en France ou accompagnée de livrets en français. Chacun des neufs chapitres géographiques (Machrek, Maghreb, Turquie, monde persan, Asie centrale, Inde du Nord et Pakistan, Asie du Sud-Est, Afrique subsaharienne et Europe islamisées) est introduit par une présentation synthétique et historique des ouvrages ayant précédé 1958, ainsi que des recherches non francophones après cette date. [Quatrième de couverture] 


* Yves Thoraval, Cinémas du Moyen-Orient. Iran, Égypte, Turquie (1896-2000). [Paris], Séguier, « Ciné Séguier », 2000, 324 pages + 16 p. de pl., 16.77 €



2001

Istanbul. Rêves de Bosphore. Textes réunis et présentés par Timour Muhidine et Alian Quella-Villéger. Photographies de Pierre Loti. [Paris], Éditions Omnibus, « Villes et lieux de légende », 2001, 928 pages, 23.63 € 

[Sommaire : « L'âme d'une ville », par Timour Muhidine et Alain Quella-Villéger - De Byzance à l'an 2000 : repères chronologiques / Enchantements romantiques et désenchantements : Hans Christian Andersen, « Le Bazar d'un poète » - Hans Christian Andersen, « Journal d'Istanbul » - Comtesse Dash, « Une amère mystification » - Xavier Marmier, « Constantinople » - Herman Melville, « Voir Constantinople » - Mark Twain, « Un cirque permanent » / Splendeurs et décadence d'une capitale : Pierre Loti, « Fantôme d'Orient » - Halit Ziya, « Une vie brisée » - Anna de Noailles, « Constantinople » - Claude Farrère, « L'homme qui assassina » - Marc Hélys, « Souvenirs de Rhamazan » / La cité convoitée : Nâzim Hikmet, « La ville qui a perdu sa voix », « Toujours l'année 1919... », « La nostalgie d'être peintre » - John Dos Passos, « Péra Palace » - Ernest Hemingway, « Le Vieux Constan » - Paul Morand, « La Nuit turque » - Pierre Benoit, « Impressions de Constantinople » - Maurice Bedel, « Mort d'un paysage littéraire » - Rayliane, « Les Nuits secrètes de Constantinople » - Abdülhak Sinasi Hisar, « Les Yalis » - Yahya Kemal Beyatli, « La Ville imaginaire », « Musique du soir » / Istanbul, la turque : Ahmet Hamdi Tanpinar, « Istanbul » - Jean Cocteau, « Journal d'une tournée de théâtre » - Orhan Veli, « J'écoute Istanbul », « Pour Istanbul » - Yachar Kemal, « Un café pour couche-tard » - Michel Ragon, « En flânant dans les rues » / Ville-monde : Michel Butor, « Istanbul » - Yachar Kemal, « Ils ont détruit un gecekondu » - Yachar Kemal, « Les eaux coulaient, lentes » - Ilhan Berk, « Istanbul, I » - Füruzan, « Ah, mon bel Istanbul » - Nedim Gürsel, « La Première Femme » - Enis Batur, « Istanbul, ses rues » / Annexes : Lexique des mots turcs - Les noms de lieux (graphie ancienne et noms actuels) - Liste des toponymes turcs - Notices bio-bibliographiques des auteurs - Cartes : De la mer Noire à la Méditerranée, Le Bosphore, Les quartiers d'Istanbul, Péra et Galata en 1891]. 



2002 

Contes et légendes de Turquie, textes choisis et traduits par Rémy Dor, illustrations de Susanne Strassmann. [Paris], Éditions Flies France, « Aux origines du monde » 2002, 224 pages, illus., 20 € 



Poésie 2002, n°92, avril 2002, Paris, 14 €
[Contient un dossier « Nâzim Hikmet »]


* Poésie 2002, n°93, juin 2002, Paris, 14 €
[Contient : « Trois poètes turcs d'aujourd'hui », présentés et traduits par Timour Muhidine : Özdemir Ince - Küçük Iskender - Enis Batur]. 


La Vocalité dans les pays d'Europe méridionale et dans le bassin méditerranéen. Actes du colloque de La Napoule (2 et 3 mars 2000), textes réunis par Luc Charles-Dominique et Jérôme Cler. [Parthenay, Deux-Sèvres], Éditions  FAMDT, « Modal poche », n°8, 2002, 224 pages, illus., + 1 CD-ROM, 23 € 


Les Annales de l'autre islam n° 9 : Renouveau littéraire dans l’espace arabo-turco-persan, éd. Gilles Ladkany et Timour Muhidine. [Paris], Institut national des langues et civilisations orientales, Publications Langues'O, 2002, 308 pages,18.50 €

[Sommaire : Nedim Gürsel, Quelques mots sur le Roman du Conquérant ; Des Turcs aux turbans et grosses moustaches - Enis Batur, L'eau tient sur le plumAge - Somayya Ramadan, Feuilles de narcisse - Myral Al-Tahawy, L'Orient, du malentendu à l'authentique innocence - Maïssa Bey, Alger, sur le versant de ma mémoire - Goli Taraghi, Madame d'en bas- Guy Dugas, Inclassable Ghitany - Khaled Osman, La thématique ghitanienne - Marc Kober, Pouvoir du roman contre l'Obscur - Gamal Ghitany, Faire face au néant - Sabri Hafez, Esthétique du roman nouveau - Frédéric Lagrange, Éléments de géographie du Mahfouzistan - Pierre Grouix, Une femme qui vit dans le désastre : Safaa Fathy - Édouard Al-Kharrat,Alexandrie, mon Alexandrie - Mohammed Berrada, La littérature arabe contemporaine : une ou plurielle - Luc-Willy Deheuvels, Quête de Wâw et quête du sens dans l'oeuvre d'Ibrâhîm Al-Kûnî - Dounia Abourachid Ounsi El-Hage : le grand maudit et le suprême savant - Gilles Ladkany, À la recherche d'une modernité - Saloua Ben Abda, Villes en mouvement - Fatma Taznout, La littérature marocaine francophone - Marie-Aimée Coquillat, Exil-méditations - Mohammed Guetarni,L'affectif et l'effectif dans la littérature algérienne - Christophe Balaÿ, Naissance et développement de la prose moderne - Éric Phalippou, Ha, ha! ou Hafez chez ses bouffons - Hosein Esmaili, Houchang Golchiri, un écrivain singulier et novateur - Houchang Golchiri Deux - Yachar Tunger, Tahsin Yücel, nouvelliste de la dualité humaine - Ali Tilbe Une lecture sociologique de Kar (Neige) de Orhan Pamuk - Bahriye Çeri, Notes sur la poésie de Hilmi Yavuz - Sonel Bosnali, Islam, langue et littérature turques azéri en Iran - Issa Habibbeyli, Djalil Mammedgoulouzadé, écrivain azerbaïdjanais].



2003

Méditerranée, ombrageuse voyanceQuatorze poètes. [Paris], Éditions L'Harmattan, « Levée d'ancre », 2003, 182 pages, 15.25 €
[Contient des poèmes de Halit Bedirboz, Ayten Mutlu]. 


Le Padichah et ses fils. Contes populaires de Turquie / Padi?ah ve o?ullar? : halk masallar?. Bilingue turc-français, édition de Ali Akber Basaran ; dessins d'Appoline Harel. [Paris], Éditions L'Harmattan, « La Légende des mondes », 2003, 96 pages, 9.50 €

L'amour, la haine, la mort, la vie, le désespoir, l'espoir, la pauvreté, l'abondance, la souffrance, la délivrance... tout est là dans ces contes de Turquie recueillis patiemment au fil du temps, auprès d'hommes et de femmes turcs conscients de donner à travers ces récits un patrimoine inestimable. Ces histoires racontées dans les villages de Turquie par les personnes de grand âge pendant les soirées d'hiver nous ramènent en un temps qui existait ou qui n'existait pas, le chameau était le gardien, la puce était le barbier, le coq était l'imam et, moi, je berçais ma mère dans son berceau... Des contes qui racontent des histoires incroyables d'ogre monstrueux, de fille rusée, de loup sot... Des histoires qui transmettent des valeurs et interrogent sur la vie. [Quatrième de couverture] 


Le Voyage à Istanbul. Byzance, Constantinople, Istanbul : voyage à la ville aux mille et un noms, du Moyen Age au XXe siècle, édition de Alain Servantie. [Bruxelles], Éditions Complexe, « Bibliothèque Complexe », 2003, 588 pages,24.90 €

Ville d'histoire à cheval sur deux continents, aux confluents de mondes très divers: chrétien et musulman, slave, grec et turc, passage méditerranéen obligé des migrations, Istanbul porte dans son paysage les traces des splendeurs et des déchéances passées qui ont toujours fasciné les voyageurs étrangers. Ce livre, dans lequel Alain Servantie a recueilli plus de cent témoignages, du Moyen Âge au début du XXe siècle, nous permet d'aller à la rencontre d'un croisé français, d'un rabbin, d'un voyageur arabe traversant la ville byzantine; d'entendre l'émotion des témoins de la conquête de celle-ci par les Turcs, l'admiration et la curiosité devant la reconstruction ottomane par les humanistes de la Renaissance.
La ville deviendra un lieu de recherche cabalistique, un objet littéraire pour l'auteur des Mille et Une Nuits; puis, au XVIIesiècle, un sujet d'épicurisme pour Casanova. Après Lady Montaigu, les romantiques témoigneront de leur enchantement en laissant leur témoignage: Chateaubriand, Nerval, Thackeray, Flaubert, Gautier. Istanbul, ville aux mille et un noms, ville palimpseste, aura constamment été réécrite sur les traces de son passé, chaque voyageur découvrant à son tour l'une de ses facettes.
Le lecteur trouvera ici des textes rarement accessibles, peu réimprimés, peu connus ou inédits en français, apportant un éclairage original. Leurs auteurs y décrivent à la première personne ce qu'ils ont vécu, leur expérience directe, leurs observations et leurs découvertes. Ces textes couvrent plusieurs siècles, de la première fondation à la veille de la Première Guerre mondiale, et donnent un aperçu d'une vie grouillante, dans ses aspects de tous les jours. [Quatrième de couverture] 



2004 

Le Goût d'Istanbul, textes réunis et présentés par Véronique Petit. [Paris], Éditions Mercure de France, « Le petit Mercure. Le goût de... », 2004, 116 pages, 4.90 €

Successivement Byzance, Constantinople ou Stamboul, grecque, romaine ou turque, à cheval entre l'Orient et l'Occident, Istanbul est une mosaïque de peuples et d'histoires. Aller à Istanbul, c'est voyager dans les strates du temps. C'est découvrir les mosquées et les bazars de la vieille cité impériale, la tour génoise de Galata veillant sur le port de l'ancienne ville franque, arpenter les quartiers modernes résidentiels de la rive européenne du Bosphore et sentir battre le pouls d'une mégapole trépidante de plus de onze millions d'habitants... Ville des Sultans découverte par les écrivains français du XVIIIeet du XIXe siècle ; ville d'exil et d'accomplissement pour Pierre Loti ; aujourd'hui, ville des Turcs de la République écartelés entre modernisation et attachement aux traditions. Promenade dans Istanbul, une et multiple, sur les traces d'écrivains d'hier (Nerval, Flaubert, Chateaubriand) et d'aujourd'hui (Daniel Rondeau, Orhan Veli, Nazim Hikmet, Orhan Pamuk).[Quatrième de couverture] 


10 contes de Turquie, édition de Adelheid Uzunoglu-Ocherbauer ; traduit du turc par Adelheid Uzunoglu-Ocherbauer ; traduit de l'allemand par Anne Georges ; illustrations de Frédéric Sochard. [Paris], Éditions Flammarion, « Castor poche. Contes, légendes et récits » n°990, 2004, 144 pages. 5.20 € 

Des siècles durant, les contes turcs se sont enrichis de récits indiens, persans ou arabes. Racontés de village en village, ils réunissent une foule de personnages : la belle jardinière et le prince, le sultan et le dangereux dragon, la princesse et le serpent... Ils auront chacun un destin à découvrir. Des histoires pleines de rebondissements. [Quatrième de couverture] 


Meet n°8, « Pékin-Istanbul » ; quinze dessins d'Olivier Matouk. [Saint-Nazaire, Loire-Atlantique], Éditions MEET (Maison des écrivains étrangers et des traducteurs de Saint-Nazaire), 2004, 224 pages, 20 € 
[Contient des poèmes et des textes de Enis Batur - Leylâ Erbil - Ash? Erdo?an - Nedim Gürsel - Küçük Iskender - Yachar Kemal - Orhan Pamuk - Tahsin Yücel]. 


Orient. Mille ans de poésie et de peinture, préfaces de Pierre Lory, Michael Barry. [Paris], Diane de Selliers, 2004, 336 pages, illus., épuisé. 

[Contient vingt poèmes de seize poètes turcs de XIIIe au XXe siècles, extraits de quatre anthologies : Yunus Emre (Poèmes, traduit par Guzine Dino et Marc Delouze, Paris, POF, Publications orientalistes de France, 1973) - ¥heyyâd Îamza, Ebu Hamid, Kaygusuz Abdâl, Esrefoglu ‘Abd Allâh, Hatayi (Shâh Esmâ’il (La Montagne d'en face. Poèmes des derviches turcs d'Anatolie, traduit par Guzine Dino, Michèle Aquien, Pierre Chuvin, Saint-Clément-de-Rivière, Fata Morgana, 2000) - Nef‘i, Fuzulî, Bakî, Cheikh Galip, AÌmed Nedîm (Poètes turcs du XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, traduit du turc ottoman, notes biographiques et explicatives par Re?ad Nuri Darago. [Ankara], Üniversitesi Yay?nlar?, 1948) - Yahya Kemal, Nâzim Hikmet, Orhan Veli, Melih Cevdet Anday, Oktay Rifat (Entre les murailles et la mer, Paris, Unesco / François Maspero, 1982)]. 



2005 

Ottomanes. Autochromes de Jules Gervais-Courtellemont. Textes d'Enis Batur, Timour Muhidine et Emmanuelle Devos, traduit du turc par Gül Mete-Yuva. [Saint-Pourçain-sur-Sioule, Allier], Éditions Bleu autour, « D'un regard l'autre », 2005, 160 pages, 28 € 

Le premier procédé industriel de photographie en couleur est présenté sous le nom d’Autochrome Lumière en juin 1907. Aussitôt, l’explorateur photographe Jules Gervais-Courtellemont s’en empare. Ses premières plaques autochromes seront ottomanes. Projetées à Paris au cours de conférences qu’il émaillait de citations de son ami Pierre Loti, elles révélèrent de « magiques » Visions d’Orient, de cet Orient qu’il chérissait et sillonna à maintes reprises. Si beaucoup de ces autochromes sont fortement imprégnées d’orientalisme, certaines, souligne Emmanuelle Devos, témoignent aussi du constant intérêt porté par Gervais-Courtellemont aux évolutions politiques et sociales du Moyen-Orient. Face à ces images, Enis Batur, pour sa part, perçoit les sons et les odeurs d’Istanbul au début du siècle dernier, ville « épuisée par ce qui lui est arrivé, inquiète déjà de ce qui la guette », tandis que Timour Muhidine imagine une errance dans l’empire finissant, de Constantinople à Jérusalem, via Konya et Damas. [Quatrième de couverture] 


La Turquie, éd. Semih Vaner. [Paris], Éditions Fayard, 2005, 744 pages, 28 €
[Contient : Timour Muhidine, « La question du roman » et des textes de Deniz Akagül, Marcel Bazin, Faruk Bilici, Hamit Bozarslan, Gérard Groc, Ahmet Haçim Köse, Alexandre Jevakhoff, Ali Kazancigil, Ural Manço, Jean Marcou, Alain Mascarou, Élise Massicard, Nicolas Monceau, Teoman Pamukçu, Jean-François Pérouse, Sami Sadak, irin Tekeli, Artun Unsal, Semih Vaner, Stéphane Yerasimos].


Cemoti n°39-40, janvier-décembre 2005, « Nos vingt ans ! Berlin-Kachgar ». 
[Contient : Timour Muhidine, « Les mutations de la littérature turque contemporaine (1980-2005) », « Le roman policier », « Commémoration et histoire littéraire » et « Les écrivains turcs d’Allemagne »].


Le Long voyage d'Ashik Garip, traduit du karamanlica (turc), notes et commentaire Xavier Luffin, Paris, L'Harmattan, « La Légende des mondes », 2005, 76 pages, 11 €

Ashik Garip - « le troubadour étranger, l'amant venu de loin » - est un jeune homme sympathique et un rien naïf, originaire de Tabriz, en Iran. Une nuit, il aperçoit en rêve la belle Shah Sinem, la fille d'un notable de Tiflis, dans la lointaine Géorgie. Il en tombe aussitôt amoureux et n'a plus qu'une idée en tête : conquérir le coeur de sa belle. Hélas, Garip est trop pauvre pour réunir le montant de la dot fixé par le père de Shah Sinem. Il devra donc s'exiler pour gagner sa vie grâce à son seul atout : son talent de poète, don du mystérieux Hizir. Nous le suivrons ainsi au gré de ses péripéties de l'Iran à la Syrie, en passant par la Géorgie et l'Anatolie, tout en lisant les superbes quatrains que lui ont inspirés ses voyages et sa passion pour Shah Sinem. La traduction proposée ici a été élaborée à partir d'un texte en karamanlica, c'est-à-dire du turc transcrit en caractères grecs. Cette écriture était propre aux Karamanlis, des chrétiens turcophones qui vivaient autrefois en Anatolie. [Quatrième de couverture] 


Récits de vies, portraits de femmes. Témoignages de quatorze femmes issues de l’immigration turque, vivant en Lorraine et en Île de France, recueillis par Gül Ilbay. [Nancy], Éditions À ta Turquie, 2005, 385 pages, 16 € 

Gül Ilbay a enquêté auprès de quatorze femmes turques issues de l’immigration turque vivant en Lorraine et en Île de France. Elle nous livre le témoignage souvent poignant (brutal) de la vie et du parcours de ces femmes écartelées entre les traditions et la modernité. À travers leurs souffrances et leurs joies de la vie quotidienne, se dessinent en toile de fond les forces occultes et les préjugés dont la femme est la victime innocente. Le poids des valeurs traditionnelles des sociétés patriarcales et le désir d’émancipation s’entrechoquent parfois avec violence et nous éclairent sur le rôle essentiel qu’auront les femmes dans le combat pour leur émancipation. Des témoignages pleins de dignité, qui sont parfois des réquisitoires sans appel contre des comportements archaïques. Malgré les souffrances, ces femmes turques illuminent de leur courage et de leur intelligence ce monde fourbe et lâche qui est souvent celui des hommes. Une grande leçon de vie et d’humanité. [Quatrième de couverture] 


Contes des Bektâshî / Bekta?i F?kralar?. Bilingue turc-français, textes d'Ali Ekber Basaran ; dessins de Pénélope Paicheler. [Paris], Éditions L'Harmattan, « La Légende des mondes », 2005, 68 pages, 10.50 €

En France, il n'existe que très peu de sources concernant la culture populaire de Turquie. Hadji Bektâchî Veli vécut au XIIIesiècle, c'est un personnage incontournable de cette culture. Il fut un grand derviche, soufi de l'une des confréries les plus célèbres de l'Islam. Ses adeptes sont appelés Bektâchî. Les Bektâchî refusent d'admettre un intermédiaire entre l'humain et Dieu. Ils pensent que l'on ne peut atteindre Dieu que par l'amour. Leurs habitudes de vie et de pensée sont très peu conformes aux préceptes de la religion officielle. C'est le seul courant de la religion musulmane où l'homme partage les plus hautes responsabilités religieuses avec la femme. Lors de la prière, le Djem, la femme, l'homme et les enfants ne sont pas séparés. Ils s'asseyent en demi-cercle autour du Dédé, le guide. Les Bektâchî sont critiques envers les dévots, les fanatiques et les intolérants. Ils condamnent ceux qui utilisent Dieu et la religion dans leur unique intérêt. Leurs histoires contées au fil des siècles, font sourire, puis réfléchir, mais surtout chacune d'entre elles préconise toujours la tolérance. L'amour et la tolérance de ce soufi, ce savant et ce guide Bektâchî peuvent faire vivre ensemble les ennemis d'hier, comme le lion et la gazelle. [Quatrième de couverture] 



2006 

Lune et prune / Ay may. Bilingue turc-français. Comptines de Turquie, choisies, traduites et commentées par Rémy Dor. [Paris], Langues et mondes - l'Asiathèque / [Tachkent], IFEAC, « Bilingues L & M » n°17, 2006, 320 pages, 16 €

L'origine de la comptine, cette formule que les enfants glissent au début d'une séance de jeu, est mystérieuse et controversée. Issue du chiffre qui précède la lettre, la comptine renvoie aux débuts. Début de l'être, début de la société, début de la communication. Sa nature est insaisissable. C'est pourquoi il n'est pas question ici de chercher à définir la comptine turque, mais de la donner à lire et à dire. Il s'agit de faire pénétrer le lecteur dans ce fantastique laboratoire de langue et de culture qu'est la comptine. L'enfant en effet s'approprie la parole adulte, la manduque et l'enrichit d'énergies nouvelles. C'est le lieu de la parole sauvage zébré d'éclairs extérieurs. La comptine se transmet à la vitesse du son. N'est-il pas merveilleux de retrouver à Konya, au coeur anatolien de la Turquie, la comptine : « En ti ta / Jini jini pa / Kay sen siz / Geve dizi diz / Diz on suz (...) », qui, partie d'Île-de-France sous la forme : « Un deux trois / Nous irons au bois / Quatre cinq six / Cueillir des cerises / Dix onze douze (...) », poursuit sa route en changeant de forme. L'univers chaleureux de l'enfance reste en chacun de nous, progressivement recouvert par le loess de la socialité. Mais que vienne le tourbillon de la comptine et cette poussière impalpable est aussitôt balayée, et nous tendons à nouveau les mains de l'innocence dans un monde où tout redevient possible. (Rémy Dor)


Siècle 21 n°8, printemps-été 2006, « Les écrivains d'Istanbul », dossier sous la direction de Timour Muhidine. [Paris], Éditions L'esprit des péninsules, 2006, 160 pages, 17 €

[Contient (p. 5-50) des textes et des poèmes de Timour Muhidine - Cevat Çapan - Adalet A?ao?lu - Özdemir Ince - Hilmi Yavuz - Nedim Gürsel - Enis Batur - Cemil Kavakçu - Lâle Müldür - Metin Kaçan - Sami Baydar - Yigit Bener - Ali Asker Barut - Küçük Iskender - Asl? Erdo?an - Elif Safak – (p. 66-67) Tahsin Yücel].


* Gül Mete-Yuva, La Littérature turque et ses sources françaises. [Paris], Éditions L'Harmattan, « Critiques littéraires », 2006, 324 pages, 28.50 € 

La littérature turque, très peu connue en France, s'est pourtant largement, à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle, inspirée de la littérature française. La modernité littéraire turque est en effet apparue parallèlement aux interrogations inlassables des écrivains turcs sur les textes français. Ces rapports complexes, qui vont de l'admiration aux différentes formes de conflit où le « modèle » français n'est accepté qu'avec réticence et précaution, reflètent les transformations sociales de l'époque, et évoluent eux-mêmes au fil du temps, allant vers une ouverture toujours plus grande. Flaubert, Musset, Baudelaire, les Goncourt, Coppée, et d'autres encore, circulent dans les oeuvres innovantes de la littérature turque. Les écrivains français n'offrent pas uniquement des modèles d'écritures mais aussi une autre façon d'être au monde. Suivre leurs traces, pénétrer là où les oeuvres turques se mettent en résonance avec eux nous permettent de découvrir ces écrivains et la « modernité » qu'ils incarnent sous un jour nouveau. [Quatrième de couverture] 


* Alberto Fabio Ambrosio, Eve Feuillebois, Thierry Zarcone, Les Derviches tourneurs. Doctrine, histoire et pratiques. [Paris], Éditions du Cerf, « Patrimoines. Islam », 2006, 212 pages - 14 pl. illus., 24 €

Écrit à l'intention d'un public cultivé par des spécialistes du soufisme persan et turc, ce livre rassemble, pour la première fois dans une langue occidentale, l'essentiel de ce que l'on doit savoir sur la confrérie Mawlaviyya, aussi célèbre que méconnue, autrement appelée ordre des Derviches tourneurs. Aucun des différents aspects littéraires, doctrinaux, historiques, anthropologiques et symboliques du phénomène n'a été négligé. Le lecteur y trouvera ainsi des indications biographiques sur Jalâl al-dîn Rûmî, l'inspirateur de l'ordre, qui tentent de reconstituer sa personnalité authentique et de synthétiser au mieux les points essentiels de sa pensée mystique et de sa poétique enracinés dans le soufime et la littérature persane classique. Il y découvrira aussi l'évolution historique de la confrérie, des renseignements inédits sur son mode de fonctionnement – fondé sur une sociabilité mystique soufie –, ses développements doctrinaux et la codification progressive des rituels de noviciat et d'investiture. [Quatrième de couverture] 



2007 

* ELELE, Turcs en France. Albums de famille, préface de Gaye Petek. [Saint-Pourçain-sur-Sioule, Allier], Éditions Bleu autour, 2007, 208 pages, 24 €

Le portrait de treize familles turques installées en France et, au sein de chacune d’elles, celui d’une figure centrale, qui décida d’émigrer. Des autoportraits, plutôt, composés de photos tirées des albums familiaux et de paroles données. Pourtant, bien des Turcs taisent leur histoire intime et familiale, au point, parfois, de l’oublier. Affaire d’éducation, qui enjoint l’effacement de soi derrière le mari, les parents, le lignage, la République laïque, la Nation. Mais sondez les mémoires, et sourdent ces émouvants récits de voyages qui, cahin-caha, ont conduit à Paris, Vesoul ou Quimper des réfugiés politiques, des immigrés « économiques », des amoureuses, des courageux… Issus d’Istanbul, des bords de la mer Noire ou du cœur de l’Anatolie, ces nomades n’ont que l’exil en commun, le sentiment d’être d’ici et de là-bas, de n’être ni d’ici ni de là-bas. [Quatrième de couverture] 

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Beauvoir en ses mémoires

    Romancière, essayiste, philosophe, intellectuelle engagée et militante féministe, Simone de Beauvoir fait son entrée dans La Pléiade avec la publication de ses “Mémoires”, et de l'album annuel qui lui est consacré. Plus de cent ans après sa naissance, celle qui fut considérée comme la prêtresse des lettres françaises et l’avocate de la cause des femmes demeure plus que jamais au centre de l’actualité. Simone de Beauvoir incarne aujourd’hui la réalité complexe d’une femme qui traversa presque toute l’histoire du XXè siècle.

    28 mai 2018

    >> Lire la suite

Facebook