Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

YUCEL, Can

[TURQUIE] (Istanbul, 1926 – Izmir, 1999). Can Yücel. Études de philologie classique à la faculté des lettres d’Ankara et à Cambridge. Il a travaillé pendant plusieurs années à la BBC. Poète satirique de premier ordre (une trentaine de recueils depuis 1950) et traducteur réputé.
« On pourrait le croire moine défroqué échappé de quelque monastère. Il semble toujours furieux, mais sous ses épais sourcils noirs qui lui barrent le visage, ses yeux sont pleins d’amitié. Il ne casse pas les bouteilles sur votre tête, mais vous envoie ses poèmes en pleine figure. Il manie le langage populaire d’Istanbul avec maestria. » (Abidine Dino, Europe, 1983)
 
ANTHOLOGIES / REVUES
* Poème (« Misantrop / Le misanthrope »), traduit par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin, dans Entre les murailles et la mer, Paris, François Maspero, 1982.
* Poème (« Échos »), traduit par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin, dans Europe n°655-656, Paris, 1983.
* Poèmes, traduits par Jean Pinquié et Levent Yilmaz, dans Anthologie de la poésie turque contemporaine, Paris, Publisud, 1991.
* Entretien : « La poésie, cette chose... / şiir denen şey... », dans Oluşum / Genèse n°30, Nancy, 1994.
* Poème, dans Oluşum / Genèse n°32, Nancy, 1994.


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook