Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

OZ, Erdal

[TURQUIE] (Yıldızeli / Sivas, 1935 – Istanbul, 2006). Erdal Öz. Après des études à la faculté de droit d’Ankara, il ouvre une librairie, puis publie en 1960 son premier recueil de contes, Yorgunlar [Fatigués], ainsi que son premier roman, Odalarda [Dans les chambres]. Suivront une douzaine de livres. Emprisonné en 1971 pour ses prises de position politiques après le coup d’état militaire, il relatera cette expérience dans Defterimde Kus Sesleri [Sons d’oiseau dans mon cahier] (2003). En 1981, il a créé la maison d’édition Can Yayinlari, qui est aujourd’hui l’une des plus importantes de Turquie.
 
ANTHOLOGIES / REVUES
* « Le Pigeon », nouvelle traduite par Gaye et Jack Salom, dans Europe n°655-656, Paris, 1983.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook