Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

OLPAK, Mustafa

[TURQUIE] (195?). Artisan.
 
LIVRE (Traduction) 
Biographie d’une famille d’esclaves. Kenya-Crète-Istanbul (Köle Kıyısından Insan Biyografileri. Kenya-Girit-İstanbul), traduit du turc par Mehmet Konuk ; préface de Y. Hakan Erdem. [Paris], Librairie Ozgul, 2006, 136 pages, 12 €
 
Autrefois, des africains sans défense vivant sur les côtes du continent, étaient kidnappés par les esclavagistes et vendus comme esclave et servante, à la suite de longs voyages, à des blancs fortunés. La famille, sujet de ce livre, a été kidnappée du Kenya, à la deuxième moitié du XIXe siècle, d’un petit village situé près de la zone baptisée « La Côte des Esclaves ». Ces personnes nées libres étaient désormais des esclaves. Leur émancipation difficile, leur vécu menant à leur libération, ont bouleversé toute leur vie. Vous trouverez dans ce livre les périples dramatiques de plusieurs générations d’une famille entre le Kenya et Istanbul en passant par la Crète... [Quatrième de couverture]

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook