Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MUNGAN, Murathan

[TURQUIE] (Üsküdar / Istanbul, 1955). Auteur d’une œuvre prolifique et diverse (romans, récits, nouvelles, poèmes, chansons, pièces de théâtre, scénarios, essais, anthologies). « Murathan Mungan reste à part : après plusieurs recueils de récits ottomanisants (Son İstanbul [Le dernier Istanbul], 1985 ; Cenk Hikâyeleri [Histoires de guerre], 1986) il louvoie dans l’un de ses derniers recueils Üç Aynali Kırko Oda (Quarante chambres aux trois miroirs, 2000) entre références historiques et critique des tabous d’une société en crise. Chez lui, les thèmes transcendent l’Histoire et se nomment plus volontiers déception, choc du réel ou confrontation de l’individu avec son identité sexuelle. » (Timour Muhidine, « Les mutations de la littérature turque contemporaine.1980-2005. », in Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien n°39-40, 2005).
 
ANTHOLOGIES / REVUES
* Poèmes, dans Oluşum / Genèse n°12-13, Nancy, 1991.
* La Malédiction des cerfs (Geyikler Lanetler, 1992), théâtre, traduit (extraits) par Alfred Depeyrat (tapuscrit, 2000).
 
LIVRE (Traduction) 
Quarante chambres aux trois miroirs (Üç Aynali Kırko Oda, 1999), nouvelles, traduit du turc par Alfred Depeyrat. [Arles, Bouches-du-Rhône], Éditions Actes Sud, « Lettres turques », 2003, 480 pages, 25 €
 
Table des matières : Alice au pays des Merveilles - La Pâtisserie au miroir - Robe du soir : « Signes funestes », « La tante et ses enfants », « Le zizi d’Ali », « Le cahier ouvragé », « La confrérie des pauvres », « Le désir dans les yeux », « Les miroirs voilés », « Dr Renaud Paris », « Les yeux du hammam » « Le compagnon de la mère », « Le miroir troublé ».
 
Trois voyages pour une seule métaphore : l’existence humaine, tragique, se déploie au cœur de ces récits dans l’itinéraire des utopies amoureuses, d’illusions en déceptions, de représentations fictives en destruction du désir, de liberté en aliénation.
Le premier voyage est celui d’Alice Star. Cette fille au passé misérable de vedette du porno fait une carrière de star de la pop. Lors d’un concert extraordinaire, devant son public fasciné, Alice est enlevée par un extraterrestre, Adam, qui lui fait vivre une nouvelle genèse, un amour fou... L’espace de quelques années-lumière la protégera-t-il de la chute ?
Aliyé voyage moins qu’elle ne fuit : son désir d’être autre ou ailleurs n’est-il que le triste reflet de l’immaturité ? Elle veut rompre, traverser la glace, trouver ce “ je ” qui n’est pas encore, au risque que, dans la recherche, il devienne un « autre »...
Ali vit à Mardin, à l’est de la Turquie, derrière la frontière : suffit-il de passer de l’autre côté, loin d’un milieu traditionnel et de ses déterminations sexuelles, pour se libérer des blessures du passé, des obsessions du présent ?
À l’ère des images, le miroir littéraire que tend Murathan Mungan nous renvoie l’insoutenable vérité des pays de merveilles. [Quatrième de couverture]
 
 

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Modernité Viennoise

    Entre 1870 et 1920, Vienne fut le coeur intellectuel et artistique de l’Europe. On appelle ainsi “Modernité viennoise”, cette période faste qui participa d’un renouvellement en profondeur d’une vision du monde plaçant l’humain et la quête de soi au centre de toutes les préoccupations. Tous les artistes rejettent les conventions de leur époque et les illusions de leurs pères : “à la raison, ils opposent le sentiment, aux normes sociales contraignantes, ils substituent la libération des instincts, à l’empire multinational, ils préfèrent une terre promise à découvrir”.

    26 octobre 2018

    >> Lire la suite

Facebook