Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

ELOGLU, Metin

[TURQUIE] (Istanbul, 1927 – 1985). Metin Eloğlu. Il a également utilisé les pseudonymes de Ali Haziranlı, Etem Olgungil, Mehmet Emin et Nil Meteoğlu. Peintre et poète, il a publié une douzaine de recueils.
* Œuvres poétiques principales : Düdüklü Tencere [Cocotte-minute] (1951), Sultan Bonito [Le thon Sultan] (1957), Odun (1959), Horozdan Korkan Oğlan [Le garçon qui avait peur du coq] (1960), Türkiye’nin Adresi [L’adresse de la Turquie] (1965), Ayşemayşe (1968), Bektaşi Dedikleri, avec Oğuz Tansel (1970), Dizin [L’Index] (1971), Garip Şiirler, anthologie, avec Ümit Yaşar Oğuzcan (1982), Hep [Toujours] (1982), Yine [Encore] (réédition des six premiers livres, 1982), Şiirce (réédition de trois livres, 1982), Ay Parçası [Comme la lune] (1983), Önce Kadınlar (1984), Bu Yalnızlık Benim [Cette solitude est mienne] (2003).
 
ANTHOLOGIES / REVUES

* Mehmet Emin, Poème (« Tremblez cruels »), traduit par Nimet Arzık, dans Anthologie de la poésie turque (XIIIe-XXe siècle), Paris, Gallimard, 1968, 1994.
* Metin Eloglu, Poème (« Chez le photographe »), traduit par Nimet Arzık, dans Anthologie de la poésie turque (XIIIe-XXe siècle), Paris, Gallimard, 1968, 1994.
* Poèmes (« Agustos da Gidiverdi / Août aussi est parti à la hâte », « Çig / Tout cru »), traduits par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin, dans Entre les murailles et la mer, Paris, François Maspero, 1982.
* Poèmes, traduits par Jean Pinquié et Levent Yilmaz, dans Anthologie de la poésie turque contemporaine, Paris, Publisud, 1991.
 

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook