Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

CELEBI, Evliya

[TURQUIE] (Istanbul, 1611 – Égypte ou Istanbul, 1682 ?). Evliyâ Çelebî (Tchelebi), de son vrai nom Hâfız Mehmet Zıllî. Il est incontestablement le plus grand voyageur de toute l’histoire ottomane. Fruit de plus de quarante ans de pérégrinations à travers les pays ottomans, et quelquefois au-delà, son Livre de voyages (Seyahatname) en dix volumes est une mine d’informations historiques, géographiques, architecturales, linguistiques, administratives, biographiques et militaires. Evliya Çelebi était aussi calligraphe, décorateur, musicien et poète.
 
LIVRE (Traduction)
La Guerre des Turcs. Récits de batailles, extraits du Livre de voyages (Seyvâhat-nâme) ou Chronique d’un voyageur (Tâ’rikh-i seyyâh), traduit du turc ottoman, présenté et annoté par Faruk Bilici. [Arles, Bouches-du-Rhone], Éditions Sindbad (Actes Sud), « La Bibliothèque turque », 2000, 338 pages, 24.24 €
 
Tour à tour confident des pachas, secrétaire, messager, percepteur, script, poète, chronographe, imam, muezzin, conteur populaire, Evliyâ a été aussi un « correspondant de guerre » d’une étonnante acuité. C’est cet aspect-là que nous avons privilégié dans le présent ouvrage. Ces récits de batailles ressemblent aux superproductions de l’âge d’or du cinéma. On y retrouve la part magique, fantastique ou mystique de l’historiographie traditionnelle, toutes les conventions du roman populaire oriental, notamment le style hyperbolique, et ces ingrédients composent un texte habilement rythmé par le mouvement des personnages. Certes, cette faconde romanesque d’Evliyâ ne fait pas toujours bon ménage avec la relation minutieuse des événements. Cependant, grâce à elle, même un conflit local insignifiant, comme la bataille contre les Cosaques, devient une immense épopée. [Quatrième de couverture]
 

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook