Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

BERK, Ilhan

[TURQUIE] (Manisa, 1916). İlhan Berk. De son vrai nom Ilhan Birsen. Professeur de français de 1945 à 1955, puis traducteur à la banque de l’Agriculture d’Ankara. Peintre et poète, il fut l’un des principaux représentants du renouveau lyrique des années cinquante au sein du mouvement Ikinci Yeni [Le second renouveau] qui réhabilita la métaphore et l’abstraction. Les poètes de ce mouvement tels Edip Cansever (1928-1986), Cemal Süreya (1931-1990) et Turgut Uyar (1927-1985) se distinguèrent par leur formalisme et leur recherche d’un langage hermétique. Outre son œuvre poétique novatrice et provoquante (plus d’une trentaine de recueils, depuis le premier en 1935, Güneşi Yakanların Selamı [Le salut des brûleurs de soleil]), on lui doit également des anthologies, des traductions (Rimbaud), des essais et des textes autobiographiques.
« Venu de province en 1938 pour voir Istanbul. Depuis, il regarde la ville, il palpe la ville avec des mots. Son affaire c’est de voir les choses par les mots. Il est maigre, il pourrait être Danois et protestant. N’empêche que l’obscénité du monde le fascine. Il peint bien. » (Abidine Dino, Europe, 1983)
 
ANTHOLOGIES / REVUES
* Poèmes (« Laurier », « Œillet », « Ce que ressent l’arbre chaque matin », « ma brune », « L’amour », « Istanbul », « Offrande »), traduits par Akil Aksan, dans Anthologie de la nouvelle poésie turque, Monte Carlo, Regain, 1966.
* Poèmes (« Asikane / Avec amour », « Lucretius ya da Nesnelerin özellikleri üzerine / Lucrèce ou De la nature des choses », « Yolboyu / Le long du chemin »), traduits par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin, dans Entre les murailles et la mer, Paris, François Maspero, 1982.
* Poèmes, traduits par Jean Pinquié et Levent Yilmaz, dans Anthologie de la poésie turque contemporaine, Paris, Publisud, 1991.
* Poème (« Péra, sublime avenue, avenue des avenues »), dans Istanbul rêvée, Istanbul réelle, Paris, L’Esprit des péninsules, 1998.
* « Journal, 1964 », extrait de El Yazılarına Vuruyor Güneş, 1955-1990 (1983 ; édition revue et augmentée, 1992), traduit par Timour Muhidine ; « Paris », extrait du recueil Aşıkane (1968), traduit par Babür Kuzucuoğlu, dans Paristanbul, Paris, L’Esprit des péninsules, 2000.
* Poème (« Istanbul, I »), traduit par Ahmet Sel et Christian F. Estèbe, dans Istanbul. Rêves de Bosphore, Paris, Omnibus, 2001.
 
 
LIVRE (Traduction)
Histoire secrète de la poésie. Bilingue turc-français. Poèmes choisis et traduits par Ahmet Sel et Christian F. Estèbe. [Paris], Éditions Arfuyen, « Cahiers d’Arfuyen » n°69, 1991, 48 pages, 8.38 €

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Pour saluer Paul OTCHAKOVSKY-LAURENS

    C’est avec stupeur et tristesse que nous avons appris la disparition brutale de Paul Otchakovsky-Laurens fondateur et directeur des éditions POL. Grande figure de l’édition, il a marqué de son empreinte la littérature française en publiant Bober, Cadiot, Duras, Juliet, Novarina, Perec et tant d’autres qui font aujourd’hui figure de classiques contemporains.

    5 janvier 2018

    >> Lire la suite

Facebook