Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

AYHAN, Ece

[TURQUIE] (Datça / Muğla, 1931 – Izmir, 2002). Ece Ayhan Çağlar. Après des études à la Faculté des sciences politiques d’Ankara, il a occupé un poste de sous-préfet pendant quelques années. Précurseur de la poésie hermétique en Turquie, il a publié une dizaine de recueils de Kınar Hanım’ın Denizleri [Les mers de Kinar Hanim], (1959) à Bütün Yort Savullar, choix de poèmes (1994), ainsi que plusieurs volumes d’essais, de mémoires et d’entretiens.
 
ANTHOLOGIES / REVUES
* Poèmes (« Kendi kendinin terzisi bir kambur / Un bossu tailleur de soi », « Deniz altindaki bandolar / Les fanfares sous-marines »), traduits par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin, dans Entre les murailles et la mer, Paris, François Maspero, 1982.
* Poème (« I. Un lit de mort à baldaquin ; II. Une tente impériale au bord de la mer ; III. Fornications incestueuses »), traduit par Nedim Gtirsel et Anne-Marie Toscan du Plantier, dans Europe n°655-656, Paris, 1983.
* Poèmes, traduits par Jean Pinquié et Levent Yilmaz, dans Anthologie de la poésie turque contemporaine, Paris, Publisud, 1991.
* Poèmes, traduits par Ahmet Soysal, dans La Nouvelle Revue Française n°485, Paris, juin 1993.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Modernité Viennoise

    Entre 1870 et 1920, Vienne fut le coeur intellectuel et artistique de l’Europe. On appelle ainsi “Modernité viennoise”, cette période faste qui participa d’un renouvellement en profondeur d’une vision du monde plaçant l’humain et la quête de soi au centre de toutes les préoccupations. Tous les artistes rejettent les conventions de leur époque et les illusions de leurs pères : “à la raison, ils opposent le sentiment, aux normes sociales contraignantes, ils substituent la libération des instincts, à l’empire multinational, ils préfèrent une terre promise à découvrir”.

    26 octobre 2018

    >> Lire la suite

Facebook