Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

ARZIK, Nimet

[TURQUIE] (Bornova / Izmir, 1921 – 1989). Nimet Arzık. Fille d’une Polonaise et d’un Turc, elle a fait ses études à Izmir (Notre Dame de Sion), en Pologne, où elle demeure pendant la Deuxième Guerre mondiale, puis à l’université d’Ankara. Journaliste (presse, radio), elle a publié une quarantaine d’ouvrages (romans, études, reportages, poésies, anthologies, théâtre, tourisme, mémoires).
 
LIVRES
Anthologie des poètes turcs contemporains, éd. Nimet Arzık. [Paris], Éditions Gallimard, 1953, 1956, XII- 124 pages, épuisé.
 
Anthologie de la chanson populaire turque, éd. Nimet Arzık. [Ankara], Ayyıldız matbaası, 1964, 130 pages, épuisé.
 
Anthologie de la poésie classique turque (dite de Dîvan), éd. Nimet Arzık. [Ankara], Ayyıldız Matbaası, 1964, 136 pages, épuisé.
 
Anthologie de la poésie turque : de la réforme à la république, éd. Nimet Arzık. [Ankara], Ayyıldız Matbaası, 1965, 114 pages, épuisé.
 
— Anthologie de la poésie turque. XIIIe - XXe siècle, textes choisis, présentés et traduits du turc par Nimet Arzık. [Paris], Éditions Gallimard, « Blanche », 1968, 168 pages, épuisé.
* Réédition (reprint) : Éditions Gallimard, « Connaissance de l’Orient (format poche), série turque » n°68, 1994, 168 pages, 5.95 €

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook