Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

ARIF, Ahmet

[TURQUIE] (Diyarbakır, 1927 – Ankara, 1991). Ahmet Arif. Emprisonné à plusieurs reprises dans les années cinquante, il ne peut terminer ses études supérieures de philosophie et travaille comme correcteur et secrétaire dans les journaux d’Ankara. Il n’a publié qu’un seul recueil de poèmes constamment réédité : Hasretinden Prangalar Eskittim [Celle pour qui j’ai usé mes fers] (1968). Sa correspondance avec Cemal Süreyya a été éditée en 1992.
« II n’est pas d’Istanbul. Il a le visage d’un ascète, d’un martyr espagnol. Les mots de ses poèmes sont des cailloux patinés par les torrents de haute montagne. Il est tendu, concentré, têtu. La poésie, pour lui, c’est ce qui reste sur le terrain après le combat. » (Abidine Dino, Europe, 1983).
 
ANTHOLOGIES / REVUES
* Poèmes (« Anadolu / Anatolie », « Karanfil Sokagi / Rue de l’œillet »), traduits par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin, dans Entre les murailles et la mer, Paris, François Maspero, 1982.
* Poème (« Le soir descend vite sur la prison »), traduit par Michèle Aquien, Guzine Dino et Pierre Chuvin, dans Europe n°655-656, Paris, 1983.
* Poèmes ; Entretien avec Veysel Öngören, suivi de « Ahmed Arif : Retour au pays natal », de Timour Muhidine, dans Oluşum / Genèse n°12-13, Nancy, 1991.
* Poèmes traduits par Jean Pinquié et Levent Yilmaz, dans Anthologie de la poésie turque contemporaine, Paris, Publisud, 1991.
* Poème, traduit par Ali Demir, dans Ankara’dan 20 Şair / 20 poètes contemporains d’Ankara, Ankara, Kültür ve Turizm Bakanlığı Yayınları, 1998.
 
LIVRE (Traduction)

J’en ai usé des fers en ton absence (Hasretinden Prangalar Eskittim, 1968), poèmes, traduit du turc par Ali Demir. [Ankara], Kültür ve Turizm Bakanlığı Yayınları / Publications du Ministère de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie, 2000, épuisé.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Modernité Viennoise

    Entre 1870 et 1920, Vienne fut le coeur intellectuel et artistique de l’Europe. On appelle ainsi “Modernité viennoise”, cette période faste qui participa d’un renouvellement en profondeur d’une vision du monde plaçant l’humain et la quête de soi au centre de toutes les préoccupations. Tous les artistes rejettent les conventions de leur époque et les illusions de leurs pères : “à la raison, ils opposent le sentiment, aux normes sociales contraignantes, ils substituent la libération des instincts, à l’empire multinational, ils préfèrent une terre promise à découvrir”.

    26 octobre 2018

    >> Lire la suite

Facebook