Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

ALTAN, Cetin

[TURQUIE] (Istanbul, 1926). Çetin Altan. Il a également publié sous les noms de Hadi Borazan, Hüseyin Erenköy et Hüseyin Zurna. Journaliste, poète, dramaturge, romancier (ses quatre romans ont été traduits en français), nouvelliste et essayiste, il a également publié des nouvelles, des relations de voyages et des livres pour enfants.
« Autre forme de claustration, autres temps, avec Étroite surveillance (1972) et Whisky (1975), Çetin Altan transmet l’angoisse du prisonnier entraîné dans des interrogatoires incompréhensibles et dont le seul recours est la mémoire d’un passé pittoresque, hétéroclite et sensuel. » (Guzine Dino, « Soixante ans de roman turc », Les Temps modernes, n°456-57, 1984)
 
LIVRES (Traductions)
Étroite surveillance (Büyük Gözaltı, 1972), roman, traduit du turc par Turan Gökaltay. [Paris], Éditions Flammarion, 1976, « Lettres étrangères », 250 pages, épuisé.
 
Une poignée de ciel (Bir Avuç Gökyüzüir, 1974), roman, traduit du turc par Christine Joliet. [Paris], Éditions Flammarion, « Lettres étrangères », 1976, 256 pages, 10.92 €
 
À mi-chemin entre le roman et le document, ce texte exerce une fascination certaine. C’est – dans un pays lointain – l’histoire d’un homme qui vient de sortir de prison (où il a purgé une peine pour motifs politiques) et qui doit y retourner. Le roman raconte ces sept jours de sursis... L’angoisse de cet homme ; il voit partout des indicateurs, il se méfie du marchand de glaces, du marchand de pastèques. Ses joies presque intolérables devant l’amour, un bon repas, le ciel bleu... en sachant qu’il va les perdre. Ses tentatives pour échapper à son destin, sa lassitude enfin. Après une dernière soirée chez des amis, il se rend à la prison, ce monde étrange qui n’éveille la curiosité de personne. Mais il reste l’espoir d’une amnistie... [Quatrième de couverture]
 
Whisky (Viski, 1975), roman, traduit par Julie Tavesi. [Paris], Éditions Flammarion, « Lettres étrangères », 1978, 248 pages, épuisé.
 
Ixe enseveli ou le Petit jardin (Zurnada Peşrev Olmaz, Küçük Bahçe, 1978), roman, traduit par Julie Pavesi. [Paris], Éditions Flammarion, « Lettres étrangères », 1980, 232 pages, 11.68 €

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook