Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

Vous êtes ici : Accueil > L'actualité > Liste des billets de la librairie Compagnie > Les romans policiers pour l'été

le billet de la librairie

  • Les romans policiers pour l'été

    Parmi les nombreux romans policiers parus cette année, nous vous proposons une sélection d’ouvrages marquants par la qualité de leurs intrigues, styles ou atmosphères, et toujours pour le plaisir de lecture qu’ils nous ont procuré. 

    Certains romans étaient attendus avec impatience et ont soulevé notre enthousiasme comme le livre d’Hervé Le Corre “Dans l’ombre du brasier” (Rivages) qui évoque brillamment les derniers jours de la Commune de Paris en suivant les traces d’un assassin alors que le chaos prédomine. Évoquant la reconstruction difficile de sociétés meurtries par la deuxième guerre mondiale, Cay Rademacher clôt sa Trilogie hambourgeoise par “Le faussaire de Hambourg” (Le Masque).

    Darktown” de Thomas Mullen (Rivages) nous emmène dans les États racistes du sud des États-unis avant 1950 avec la création d’une police noire. Thomas Cantaloube s'intéresse à la France qui s’enfonce dans la guerre d’Algérie dans son “Requiem pour une République” (Gallimard). 

    La guerre froide a toujours inspiré les romanciers et les éditions Canoë nous font redécouvrir “La taupe rouge” de Julian Semenov : un intéressant changement de perspective pour voir cette période du point de vue soviétique. Toujours dans les romans d’espionnage “Unité 8200” de Dov Alfon (Liana Levi), qui se passe de nos jours, n’a rien à envier pour ce qui est du rythme et de l’action à ses glorieux prédécesseurs.

    D’autres romans tentent de rendre compte avec acuité des problèmes qui agitent notre société, comme “La cage dorée” de Camilla Läckberg (Actes Sud) autour des questions féministes, ou l’étonnant “Les furtifs” d’Alain Damasio (La Volte), dystopie qui prolonge à l’extrême les logiques d’individualisme et de privatisation à l’oeuvre en France. Les préoccupations écologiques quant à elles sont présentes dans le dernier roman de Qiu Xiaolong “Chine retiens ton souffle” (Liana Levi).

    Certains auteurs nous font  voyager vers des contrées plus ou moins lointaines mais qu’il est toujours agréable de retrouver, comme un rendez-vous qu’on ne saurait manquer ; ainsi en est-il du dernier roman de James Lee Burke en Louisiane pour son crépusculaire “Robicheaux” (Rivages) ou de celui de Camilleri en Sicile “La pyramide de boue” (Fleuve Noir). Antonio Manzini pour rester en Italie nous entraîne à Rome avec son très noir et très grinçant “La course des rats” (Denoël) et Valerio Varesi nous fait respirer l’air suffocant de Parme sous la canicule dans “Les mains vides” (Agullo).

    Plus frais mais non moins impressionnants, “L’usurpateur” de Jørn lier Horst (Gallimard), sensible, humaine et réaliste description du travail de la police en Norvège ou “Ce que savait la nuit” d’Arnaldur Indridason (Métailié) pour l’Islande. Le recueil inédit d’Edogawa Ranpo “Un amour inhumain” (Wombat) nous plonge quant à lui dans une culture japonaise étrange, fascinante et teintée de fantastique.

    Enfin, comme un bouquet final, “Corruption” de Don Winslow (Harper Collins), sans doute le roman le plus épique et explosif de l’année écoulée, l’un aussi des plus impressionnants sur la société américaine à New-York, son système judiciaire et ses failles. Un livre ouragan qui emporte tout sur son passage.


    13 juillet 2019 Partager

    >> Voir la liste des billets publiés

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Les Rencontres/Dédicaces

  • Mercredi 11 septembre à 18h30

    Rencontre avec Olivia ROSENTHAL pour "Eloge des batards" aux Editions Verticales (parution le 22/08)

  • Jeudi 12 septembre à 18h30

    Rencontre avec Ivan JABLONKA pour "Des hommes justes" aux Editions du Seuil (parution le 22/08)

  • Mardi 17 septembre à 18h30

    Rencontre avec Vincent PEILLON pour "La promesse" aux Editions des PUF (parution le 11/09)

  • Mercredi 18 septembre à 18h30

    Rencontre avec Frédéric JOLY pour "La langue confisquée" aux Editions Premier Parallèle (parution le 12/09). Débat animé par Jean-Michel REY

  • Jeudi 19 septembre à 18h30

    Les Editions VERDIER présentent leur rentrée. Avec Anne PAULY pour "Avant que j'oublie" (parution le 22/08) et Patrick AUTREAUX pour "Quand la parole attend la nuit" (parution le 22/08). Présentation par Colette OLIVE

Découvrir toutes les rencontres >>

Le billet de la librairie

  • Les romans policiers pour l'été

    Parmi les nombreux romans policiers parus cette année, nous vous proposons une sélection d’ouvrages marquants par la qualité de leurs intrigues, styles ou atmosphères, et toujours pour le plaisir de lecture qu’ils nous ont procuré.

    13 juillet 2019

    >> Lire la suite

Facebook