Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

Vous êtes ici : Accueil > L'actualité

L'actualité de la librairie

Les rencontres dédicaces

  • Mardi 3 février à 18h30

    Rencontre avec Tiphaine SAMOYAULT pour son essai "Roland Barthes" aux Editions du Seuil

    ROLAND BARTHES
    SAMOYAULT TIPHAINE : ROLAND BARTHES (SEUIL - )

    Prix : 28.00 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

  • Mardi 10 février à 18h30

    Rencontre avec Michèle LESBRE pour son roman "Chemins" (parution le 05/02) et Léonor de RECONDO pour son roman "Amours", présentées par leur éditrice Sabine WESPIESER

    AMOURS
    RECONDO LEONOR DE : AMOURS (SABINE WESPIESER - )

    Prix : 21.00 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

  • Mercredi 11 février à 18h30

    Rencontre avec Pierre BAYARD pour son essai "Aurais-je sauvé Geneviève Dixmer ?" aux Editions de Minuit (parution le 05/02)

  • Mardi 17 février à 18h30

    Rencontre avec Annette WIEVIORKA pour son ouvrage "1945, la découverte" aux Editions du Seuil

    1945 : LA DECOUVERTE
    WIEVIORKA ANNETTE : 1945 : LA DECOUVERTE (SEUIL - )

    Prix : 19.50 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

  • Mercredi 25 février à 18h30

    Rencontre avec Kristin ROSS pour son ouvrage "L'imaginaire de la commune" aux Editions de La Fabrique

    L'IMAGINAIRE DE LA COMMUNE
    ROSS KRISTIN : L'IMAGINAIRE DE LA COMMUNE (LA FABRIQUE - )

    Prix : 14.00 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

  • Mercredi 4 mars à 18h30

    Rencontre avec Marceline LORIDAN-IVENS pour son ouvrage "Et tu n'es pas revenu" aux Editions Grasset (parution le 4/02)

  • Mardi 10 mars à 18h30

    Rencontre avec Frédérique TOUDOIRE-SURLAPIERRE pour son ouvrage "Colorado" aux Editions de Minuit - Modératrice : Florence FIX

    COLORADO
    TOUDOIRE-SURLAPIERRE FREDERIQUE : COLORADO (MINUIT - PARADOXE)

    Prix : 18.00 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

  • Mercredi 11 mars à 18h30

    Rencontre avec Michel SURYA pour son essai "L'autre Blanchot : l'écriture de jour, l'écriture de nuit" aux Editions Gallimard

    L'AUTRE BLANCHOT : L'ECRITURE DE JOUR, L'ECRITURE DE NUIT
    SURYA MICHEL : L'AUTRE BLANCHOT : L'ECRITURE DE JOUR, L'ECRITURE DE NUIT (GALLIMARD - TEL)

    Prix : 7.90 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

  • Mardi 24 mars à 18h30

    Rencontre avec Sanjay SUBRAHMANYAM pour son essai "Leçons indiennes : itinéraires d'un historien" aux Editions Alma (parution le 26/02)

  • Jeudi 26 mars à 18h30

    Rencontre avec Eric CHEVILLARD pour son roman "Juste ciel" aux Editions de Minuit (parution le 16/03)

Le billet de la librairie

  • Autour de Jean-François VILAR

    A l’heure où les Editions du Seuil rééditent le prodigieux “Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués” nous apprenions le décès de son auteur Jean-François Vilar, écrivain discret, silencieux et qui publia huit romans entre 1982 et 1993.

    Polars littéraires, politiques, surréalistes où Paris se révèle au gré de ses rues, les textes de Jean-François Vilar sont uniques, et d’une audace folle lorsqu’il s’agit de décrire les désarrois et les errances d’une génération balayée par les soubresauts et les retournements de l’Histoire.

    Militant, journaliste au sein de la Ligue Communiste Révolutionnaire dès la fin des années 70, il la quitte, suite à un accident, au début des années 80 et se replie sur l'écriture, fatigué, quelque peu désenchanté par un trop plein de trahisons et un individualisme forcené qui étreint sa propre génération.

    Huit romans noirs donc, « C’est toujours les autres qui meurent », « Passage des singes », « Etat d’urgence », « Bastille Tango », « Djemila », « Les exagérés », « Les hiboux de Paris » et « Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués », dans lesquels, fort d'une érudition qui embrasse la Révolution Française, les mouvements ouvriers, le cinéma, ou encore l'agitation des surréalistes, il nous guide pour d'étonnantes promenades dans un Paris qui se révèle à chaque carrefour dans toute sa splendeur, sa noirceur ou son mystère.

    Du polar, et de son admiration pour Dashiell Hammett, il conserve une ambiance très particulière faite de fausses-pistes, de retournements, d'histoires qui se croisent et se perdent entre passé et présent. Il crée ainsi le personnage de Victor B. , sorte de double parfait, photographe, amoureux des chats, héros récurrent, qui du quai de Jemmapes à la rue Gît-le-coeur, des coulisses du musée Grévin aux bars tango, traîne sa nonchalance et ses idéaux. Figure atypique, amateur d'un café / blanc sec au comptoir, il parcoure ces huit romans, lui aussi fantôme d'une époque révolue .....

    Découvrir aujourd'hui les romans de Jean-François Vilar, c'est se plonger dans la noirceur surréaliste des villes et la profondeur des photos de Brassaï, c'est chercher à lire l'heure sur une montre qui fonctionne à rebours, ou encore décliner son univers au gré de polaroïds punaisés sur un mur.

    C'est glisser dans les rues de Paris à la recherche du passé ou d'un je-ne-sais-quoi...

    Enfin, c'est envisager le bouleversement de l'Histoire et se rendre compte encore étonné que l'on a été balayé avec...

    13 janvier 2015 Partager

    >> Voir la liste des billets publiés

Le billet de la librairie

  • Autour de Jean-François VILAR

    A l’heure où les Editions du Seuil rééditent le prodigieux “Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués” nous apprenions le décès de son auteur Jean-François Vilar, écrivain discret, silencieux et qui publia huit romans entre 1982 et 1993. Polars littéraires, politiques, surréalistes où Paris se révèle au gré de ses rues, les textes de Jean-François Vilar sont uniques, et d’une audace folle lorsqu’il s’agit de décrire les désarrois et les errances d’une génération balayée par les soubresauts et les retournements de l’Histoire.

    13 janvier 2015

    >> Lire la suite

Facebook