Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

Vous êtes ici : Accueil > L'actualité

L'actualité de la librairie

Les rencontres dédicaces

  • Dimanche 11 décembre à partir de 17h00

    Leila SLIMANI, Prix Goncourt 2016, dédicacera son roman "Chanson douce" aux Editions Gallimard

    CHANSON DOUCE
    SLIMANI LEILA : CHANSON DOUCE (GALLIMARD - )

    Prix : 18.00 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

Le billet de la librairie

  • De quoi Noël est-il le nom ?

    De quoi Noël est-il le nom ? Célébration chrétienne de la Nativité devenue au fil des siècles une véritable parenthèse oecuménique, Noël se conjugue aujourd'hui avec force symboles, du sapin à la bonhomie du Père Noël, des paquets cadeaux aux agapes culinaires, de la dérive consumériste à la messe de minuit. Mais n'y a-t-il pas derrière la façade festive et un peu lisse encore toute une histoire à raconter ?

    Alain Cabantous et François Walter reviennent en historiens sur les origines et les transformations de la célébration dans leur ouvrage sobrement intitulé « Noël ». « Conviant des sources littéraires, picturales et musicales en un joyeux palimpseste, ils partent à la recherche des diverses facettes et représentations de Noël, retraçant l'évolution sur la longue durée de cette fête qui a marqué toutes les sociétés d'Europe occidentale, chacune avec son folklore spécifique selon ses identités territoriales et confessionnelles. »

    De l 'événement religieux fondateur, Noël se réinvente continuellement, célébration païenne, récréation bourgeoise et familiale au XIX siècle jusqu'à devenir de nos jours cette manifestation laïcisée et consensuelle. Pour comprendre ces évolutions, la littérature nous offre également tout un univers où se déclinent les souvenirs de l'enfance, un lointain hiver neigeux et la magie de l'instant.

    Dans une édition établie par Jérémie Benoit, le « Bouquin de Noël » rassemble les plus grands auteurs et les récits de Noël les plus célèbres, de Dickens à Andersen en passant par Daudet ou Selma Lagerlöf. Noël devient enfantin, merveilleux, fantastique ou réaliste, et il n'est pas rare d'y croiser au cœur de la nuit, fantômes et apparitions, monstres, sorcières et esprits.

    Par delà les histoires et les époques, « si de nombreux écrivains ont célébré l'aspect chrétien du mystère divin, beaucoup cependant ont retrouvé des accents qui révèlent une culture enfouie qui n'est pas seulement chrétienne ». Ils redonnent alors à Noël son autre visage, celui du mythe.

    C'est précisément cette question du mythe qui est au cœur du célèbre article de Claude Levi-Strauss aujourd'hui réédité, « Le Père Noël supplicié ».

    Durant les fêtes de Noël 1951, à Dijon, les autorités ecclésiastiques « avaient exprimé leur désapprobation de l’importance croissante accordée par les familles et les commerçants au personnage du Père Noël. Elles dénonçaient une « paganisation » inquiétante de la Fête de la Nativité, détournant l’esprit public du sens proprement chrétien de cette commémoration, au profit d’un mythe sans valeur religieuse. » Point d'orgue de ces récriminations, un Père Noël fut accroché aux grilles de la cathédrale le 24 décembre et brûlé publiquement.

    L'ethnologue tente à partir du fait divers de comprendre cette résurgence du rite et du culte de Noël, ce « phénomène archaïque ». Il lit ainsi dans les croyances liés au Père Noël toute une sociologie initiatique dans laquelle se révèlent les oppositions entre enfants et adultes, mais surtout entre morts et vivants.

    Des Saturnales romaines au Noël médiéval, du Santa Claus anglo-saxon aux esprits Kachinas, Levi-Strauss montre combien les racines du paganisme sont encore bien présentes dans la croyance moderne de Noël et dans la manière que nous avons d'en pérenniser la figure rituelle.

    Si l'Eglise avait donc raison de s'inquiéter, il conclue avec une pointe d'humour : « Reste à savoir si l’homme moderne ne peut pas défendre lui aussi ses droits d’être païen. »

    6 décembre 2016 Partager

    >> Voir la liste des billets publiés

Le billet de la librairie

  • De quoi Noël est-il le nom ?

    De quoi Noël est-il le nom ? Célébration chrétienne de la Nativité devenue au fil des siècles une véritable parenthèse oecuménique, Noël se conjugue aujourd'hui avec force symboles, du sapin à la bonhomie du Père Noël, des paquets cadeaux aux agapes culinaires, de la dérive consumériste à la messe de minuit. Mais n'y a-t-il pas derrière la façade festive et un peu lisse encore toute une histoire à raconter ?

    6 décembre 2016

    >> Lire la suite

Facebook