Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

Vous êtes ici : Accueil > L'actualité

L'actualité de la librairie

Les événements

Le billet de la librairie

  • Waterloo le 18 juin, c'est à Compagnie

    Waterloo ! Waterloo ! morne plaine ! Les célèbres vers de Victor Hugo n’ont jamais été autant d’actualité, alors que nous nous apprêtons à célébrer le bicentenaire de la bataille de Waterloo. Célébrer une défaite, voilà qui est paradoxal. Mais ce 18 juin 1815, c’est d’un évènement déjà mondial dont il s’agit. Un évènement qui a changé le cours de l’Histoire de France et le destin de l’Europe, la fin d’un conflit militaire hors norme, et la chute annoncée de Napoléon.

    L’empereur livra là sa dernière bataille, dans des combats particulièrement meurtriers, avant d’abdiquer quelques jours plus tard à son retour en France. Dans “Waterloo. 1815”, Thierry Lentz “a choisi, par le texte, l’image et la cartographie, d’en revenir et de s’en tenir aux faits.” Dans un récit détaillé et documenté, l’historien s’attache avec précision aux différentes phases militaires et stratégiques de la tragédie. En suivant les mises en place des attaques de la cavalerie française, des positions de l’armée prussienne ou des décisions de Wellington, il révèle toute l’ampleur de la bataille, et met en valeur le poids des différents acteurs.

    Deux cent ans après, la Monnaie royale de Belgique  célèbre l’évènement en frappant des pièces commémoratives, et ce malgré les "protestations" de la France, qui estime que le rappel de cette ultime défaite de Napoléon risque de créer des "tensions inutiles" en Europe. Nous voici au coeur de l’ambiguïté historique qui entoure Waterloo, ambiguïté entretenue par l’empereur lui-même qui n’hésita pas à écrire et réécrire l’histoire. Dans “Comment les français ont gagné Waterloo”, l’historien britannique Stephen Clarke nous rappelle, non sans une pointe d’humour, combien le débat reste vif autour d’une défaite que des historiens, romanciers ou hommes politiques contemporains n’hésitent pas à transformer en semi victoire ! Il met également en lumière un fait indéniable, à savoir l’exceptionnelle production littéraire et historique autour de la bataille.

    C’est à cette incroyable production que rend hommage l’anthologie “Waterloo” qui vient de paraître dans la collection Folio. Dans sa préface, Patrice Gueniffey écrit : “Il y a, dans la bataille du 18 juin 1815, quelque chose qui rappelle l’épreuve du jugement de Dieu. Waterloo est une tragédie, au sens classique. C’est un écroulement gigantesque, dans le feu et le sang, à la mesure de l’épopée qui finit là. Peu de batailles se sont révélées aussi décisives que celle-là.” Cette épopée napoléonienne doit donc une partie de son retentissement, autant au génie militaire, qu’aux plus belles plumes du XIXe siècle qui surent lui assurer une postérité indéniable. Nous célébrerons, comme il se doit le 18 juin prochain, la “défaite” de Waterloo en vous invitant à rencontrer Patrice Gueniffey, Loris Chavanette et Jean-Yves Tadié autour de cette même anthologie, jeudi 18 juin à 18H30.

    11 juin 2015 Partager

    >> Voir la liste des billets publiés

Le billet de la librairie

  • Waterloo le 18 juin, c'est à Compagnie

    Waterloo ! Waterloo ! morne plaine ! Les célèbres vers de Victor Hugo n’ont jamais été autant d’actualité, alors que nous nous apprêtons à célébrer le bicentenaire de la bataille de Waterloo. Célébrer une défaite, voilà qui est paradoxal. Mais ce 18 juin 1815, c’est d’un événement déjà mondial dont il s’agit. Un événement qui a changé le cours de l’Histoire de France et le destin de l’Europe, la fin d’un conflit militaire hors norme, et la chute annoncée de Napoléon.

    11 juin 2015

    >> Lire la suite

Facebook